Derniers sujets
Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier


Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Stéphanie Chénier le Lun 25 Déc 2017 - 9:54

Domaine François Raveneau Chablis 1er cru Montée de Tonnerre 2005
PNP, bu sur 2 heures.
Quel vin complet et à point!
Une grande complexité d'arômes, entre le primaire et les épices douces, les fruits mûrs.  Aucune trace d'oxydation ou d'évolution excessive.  Une texture grasse, une longueur impressionnante.  Tout simplement wow!

Domaine Dupont-Tisserandot Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux St-Jacques 2010
Un peu réduit à l'ouverture donc je carafe la moitié de la bouteille quelques heures.  C'est bon, mais je m'attendais à plus d'un 1er cru de haut niveau dans un grand millésime.  Je trouve que ça manque de personnalité.  L'élevage a été digéré mais c'est un peu monotone.

Domaine Anne-Marie & Jean-Marc Vincent Santenay Vieilles Vignes 2015
Un peu réduit à l'ouverture donc je le passe en carafe 3 heures.
Quelle substance dans ce vin!  Des tannins qui lui permettent de soutenir n'importe quel plat goûteux, mais rien d'asséchant.  On comprend que la composition du sol à Santenay ressemble par endroits à celui de Gevrey-Chambertin!  Pour l'instant le fruit est légèrement camouflé par la structure mais après l'aération c'est très, très bon.  Bénéficiera d'une garde de quelques années sans problème.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1668
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Richard Philippe Guay le Lun 25 Déc 2017 - 15:32

Superbe souper du 24 dont je vais faire un compte rendu bientôt mais Climens 2002 en demi et La Turque 2006 fûrent phénoménaux.

Climens 2002 était soyeux avec un léger goût de miel et de tire à bonbon. Pas trop sucré comparativement au millésime 2003 et la demie-bouteille a disparue rapidement... 94/95.

La Turque 2006. Wow. Belle couleur rouge rubis avec un nez de petits fruits, de griotte et de mûre.

En bouche, c'est le bonheur total, des fruits rouges, un peu de chocolat au lait et des épices grillées. C'est souple, soyeux, délicat et avec une longueur incroyable. 96/97 facile et je considère que ce vin est une aubaine pour le prix demandé aujourd'hui.


Dernière édition par Richard Philippe Guay le Ven 29 Déc 2017 - 10:47, édité 1 fois

Richard Philippe Guay

Messages : 933
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Jonathan Marquis le Lun 25 Déc 2017 - 19:25

Château Le Bon Pasteur 1990
Oeil rubis au pourtour tuilé
Nez vieillot à l’ouverture puis en aération sur le menthol, le bois de sental, le cuir, la feuille morte, les épices et une touche de cerise
Attaque douce sur le fruit rouge et le cuir
Toucher doux, fondu et soyeux. L’ensemble est complexe, la cerise forme une symbiose avec le vieux, la terre, le cuir, les feuilles mortes et une touche d’épices
Finale gouleyante, suave et douce, sur le fruit rouge et les épices
Delicieux, bouteille à maturité mais le tertiaire m’indique clairement qu’il est en fin de plateau vers le bas de la pente. Beaucoup de plaisir
91 pts
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 1025
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Yves Martineau le Mar 26 Déc 2017 - 10:25

Un beau souper de Noël chez les Martineau

Louis Roederer Champagne Brut Nature Cuvée Starck 2009
Très beau champagne vineux, droit, d’une belle longueur. Il possède une réelle profondeur, de belles notes briochées. Excellent. 92 pts

Domaine Christian Moreau Père et Fils Chablis 1er Cru Vaillons Cuvée Guy Moreau 2013
Bouche presque botrytisée en attaque, tendre, avec une finale bien sèche, saline et expansive. Un chablis exotique et atypique mais délicieux, avec cette finale très complexe. 91 pts

Château Pavie Macquin St. Émilion Grand Cru 2006
Nez de cuir, de cerises, d’épices, un peu fumée. Belle bouche ronde, fine et épicée, avec un beau fruit, de la vivacité. C’est élégant et d’une agréable finesse, parfait pour la table. 92 pts

Château Clerc Milon Pauillac 1986
Un nez discret de cèdre et de mine de crayon. Bouche bien équilibrée, aux tanins soyeux, c'est un vin fin et agréable, velouté, sans être très complexe. Un beau Pauillac tendre et suave, à maturité mais sans signe de déclin, il affiche encore une belle jeunesse, mais une profondeur somme toute limitée. 90-91 pts

Ce dernier vin s'était mérité un ronflant 97 pts de l'ineffable James Suckling du Wine Spectator et le 2e rang du top 100 annuel de ce magazine. Ceci me semble absurde. Le Wine Advocate lui avait accordé un 89 pts, qui me semble adéquat. Ceci illustre bien qui était, de loin, le meilleur guide pour l'amateur de Bordeaux durant deux décennies.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5448
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Simon Dagenais le Mar 26 Déc 2017 - 15:17

Qques produits ouverts dernièrement:

Philippe Pacalet Gevrey-Chambertin, 2012:
Oeil rubis limpide avec le disque légèrement brunâtre;
beau nez qui marie élégance & puissance. Mélange harmonieux de petits fruits foncés, léger boisé, touche anisée, aspect floral très développé. Les épices apportent une belle dimension à l'ensemble. Bref, superbe nez très invitant.
Bouche sur les petits fruits foncés légèrement surettes. Belle densité en milieu de bouche, belle vivacité en milieu & fin de bouche. Tout est en harmonie, finale sur les épices, légèrement astringent. Superbe longueur. Qques notes de réglisses en finale.

Château d'Agassac, 2009:
Robe rubis dense;
Nez sévère, fruité foncé en arrière plan, limite austère. Poivron vert grillé, cèdre & pointe d'épices. Boisé bien perceptible.
Bouche bien droite, tout aussi sévère que le nez. Fruité sombre (Cassis & cerise) perceptible en attaque & milieu de bouche. Légèrement fumée, tannins nombreux qui assèchent la finale. Finale "dure", sur les épices. Longueur ok. Je dirais pas la meilleure des bouteilles dégustés à ce jour.

Patrick Javillier Meursault Clos du Cromin, 2012:
Oeil jaune dorée;
Nez expressif, fruité bien présent avec de la pêche & des poires. Belle ampleur, richesse perceptible, aspect de crème fraîche perceptible & dimension florale bien présente.
Bouche ample & grasse en attaque, principalement sur la pêche. Acidité bien présente en milieu & fin de bouche. Belle impression minérale en fin de bouche. Finale salivante, très belle longueur. Somme toute simple.

Fontodi Vigna del Sorbo, 2012:
Oeil rubis dense;
Nez puissant, en un bloc au départ. Le temps adouci l'ensemble, devient plus parfumé avec des notes de petits fruits foncés, aspect florale bien présent. Les épices deviennent plus prononcées, les herbes séchés (thym, romarin) apportent une fraîcheur au bouquet. Le nez devient plus élégant avec le temps.
Bouche en ligne avec le nez, puissante en attaque, tout est compacte. Fruité foncé perceptible, finale sur les épices. Puissance & rondeur bien supporté par l'acidité. Bonne longueur, tannins nombreux qui assèchent la finale.
avatar
Simon Dagenais

Messages : 73
Date d'inscription : 02/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Jonathan Marquis le Mar 26 Déc 2017 - 21:21

M.Chapoutier le meal ermitage 2009
Oeil doré au reflet verdâtres
Nez bourguignon, meursault, chablis? Minéral et salin, peches, fleurs blanches, citron, souffre, poivre blanc. C’est intense, puissant et complexe!
Attaque intense et fruitée, l’acidité pique à fond et le coté minéral domine
Le touché est racé et soyeux, je salive longuement, le coté minéral et fruit tapisse litéralement les paroies de la bouche, où une complexité d’arome dansent dans notre bouche; Des peches, des poires, des fleurs, une telle intensité de gout et de matière qui nous transporte vers une finale saline, peche, poire, intense en gout et longueur.
Nul doute qu’il s’agit d’une de mes plus belle surprise de l’année!
Renversant , 95 pts
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 1025
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michelle Champagne le Mer 27 Déc 2017 - 10:18

Grâce à la magie du temps des fêtes, nous pouvons assister à une éclosion de comptes-rendus de grosses quilles mais où êtes-vous le reste de l'année? J'aimerais bien vous lire sur un petit vin de semaine....

Cela dit, je vais vous parler de mon ami François qui est tout comme vous, un voyeur...

François, pourquoi tu n'écris pas sur la Paulée?

- Bah! J'ai pas le temps et surtout je n'aime pas la contreverse et tout ce qui entoure cela....

Oui, mais ce n'est pas toujours comme ça. J'aime bien les picosser (c'est ce qui fait mon charme  Laughing ) mais ils ne mordent pas....parfois, ils disent un peu n'importe quoi...Et d'autres fois, j'apprends de nos échanges et des comptes-rendus. Ils me permettent de faire des découvertes et/ou m'empêchent de commettre des erreurs. Tu devrais écrire. C'est un peu égoïste de nous priver, nous les pauvres amateurs, de tes connaissances....

Hier, j'ai reçu un compte-rendu de François, grand amateur de Châteauneuf blanc et rouge. Je fais donc un copier/coller avec sa permission. Ton premier CR sur la Paulée! Wink

Salut Michelle
Je devais absolument t’en glissé un mot.
Ch9 chante cigale blanc 2015.

25% grenache blanc, 25% clairette, 25% roussanne, 25% bourboulenc.

Par le vinicole j'avais commandé 24 bts de 2016 et j'ai reçu 3 bts de 2015, bon il y a pire...

Beau jaune doré assez soutenu et bien net.

1 nez, miel, Curry, épice, zeste d'orange, beaucoup de choses.

2 nez, poires, ananas, le fruit confit, en fait il est à des kilomètres d'un jeune Ch9 blancs, tant par sa couleur que son nez expressif, wouah ça promet!

Bouche; complète, puissante, ronde, très long, j'ai la bouche fendue jusqu'aux oreilles, ça explose en bouche. Le genre de vin qui frappe à ta porte et qui entre avant même que tu est permis d'entrer...

En finale, après que le fruit s'estompe l'acidité bien dosée vient enrobée le palais et fait hautement saliver. Quel vin complet et pour le prix payé!

Il y a beaucoup de vin dans la bouteille. À mon avis, un Ch9 de très hauts calibres, parmi les meilleurs que j'ai bus.

Tellement bon là, pourquoi attendre les deux autres? Il a la rondeur d'un Ch9 entre 8 et 10 ans, à suivre...

François
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1530
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Yves Martineau le Mer 27 Déc 2017 - 10:23

cheers bienvenue François, surtout un autre amateur de Châteauneuf!! cheers rendeer jocolor

p.s.: excellent cr, heureusement que tu l'aimes, car 24 bouteilles, c'est intense! Wink
avatar
Yves Martineau

Messages : 5448
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Pierre Beauregard le Mer 27 Déc 2017 - 10:29

Intéressant c-r par procuration.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2064
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Alain Roy le Mer 27 Déc 2017 - 12:34

Château Léoville Poyferré 1995, Saint-Julien 2ième gcc, acheté en 2001, 120$.

Grenat en son centre, ocré au pourtour, moyennement soutenu, limpide, je note l'évolution mais je n'aurais jamais avancé 22 ans d'âge à l'aveugle. Bouquet expressif et bien en fruits, rouges et confits je dirais, très légère brise de vieux cuir (de vache !), un peu d'épices genre ?, quelques branchouilles et champignons sauvages frais, rien en tout cas ne me dirige vers le "passé date".

Entrée comme un ange qui effleure l'aura d'un humain: texture de grande douceur offrant un fruité maître des lieux, dodu, sage et supporté ma foi par une tension assez vive pour titiller le fond du palais. La finale se concentre sur les amers tout en rappelant le fruit et grafigne légèrement la denture. Si ce n'était de l'astringence en fin de bouche, cette dernière serait possiblement bée. Un vin vieux d'âge mais pas de coeur, un vieux mononcle à la mode ! "Sur le cul mais pas ému" suis-je, ce qui pourrait être l'adage d'un bourguignol dégustant un vieux Bordeaux Laughing !
avatar
Alain Roy

Messages : 2039
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Yves Martineau le Mer 27 Déc 2017 - 16:40

on continue dans les "grosses quilles" de Noël comme dit Michelle. santa

Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu 2012
Vin vif et assez riche en attaque, énergique. Gras au départ, il se révèle de plus en plus pierreux après une heure. La finale est droite et presque tannique. Je le trouve moins complet que le Monts Damnés de mémoire, il a besoin de quelques années pour s’affiner. Très beau potentiel. 92+ pts

M. Chapoutier Ermitage Le Pavillon Hermitage 1992
Joli nez de sous-bois et petit fruit noir, d’olives. Les tanins sont soyeux, le vin est plein et subtil, avec une très belle finale délicate, toute en finesse. Très impressionnant pour une si petite année. Délicieux. 92-93 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5448
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 27 Déc 2017 - 17:06

Parsemé de quelques Lilbert d’usage, nous avons bu pendant nos différents repas de Noël :

Guffens-Heynen Chavigne mâcon-pierreclos 2006 : Couleur d’un joli jaune prononcé, mais brillant. Nez exotique, un peu fumé. Bouche ample, déliée et généreuse. Finale gourmande, mais fraîche. Encore en super forme! Très bien, voire plus.

Domaine de Chevalier pessac-léognan GCC 1996 : Vin topaze, complètement oxydé, comme quoi ça n’arrive pas qu’en Bourgogne …

Buisson-Charles Bouches-Chères meursault 1er cru 2007 : Couleur assez foncée, mais brillante. Nez qui prend un peu de temps à s’exprimer, sur des notes de fruits secs (poire, ananas) et d’épices (muscade, cannelle). Bouche élégante et harmonieuse, de belle tenue et très fraîche. Seule la finale un peu légère trahit ce millésime chaleureusement accueilli au départ, mais qui s’est révélé un peu mince dans le temps. Très bien, voire plus.

Maison Leroy Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2001 : Couleur très jeune et nez réduit/soufré. Un vigoureux coup de carafe l’aidera, sans toutefois le départir complètement de ce côté renfrogné. Notes de fruits blancs, d’agrumes et de pomme avec de la pierre à fusil. Bouche droite, de bonne longueur, mais manquant à la fois d’un peu de souplesse et de densité. Ne s’est pas oxydé à la garde certes, mais n’a pas donné beaucoup de plaisir non plus … Bien, voire plus.

Lucien Boillot Les Corbeaux gevrey-chambertin 1er cru 2008 : Couleur très pâle, mais présentant peu d’évolution et une texture assez grasse. Nez précis, pas très expansif, mais complexe, sur des notes de petits fruits rouges frais, de cannelle, de poivre blanc et de zan. Bouche dans le même esprit, encore serrée, droite et vigoureuse, avec beaucoup d’éclat et de détails. Amateurs de pinot moderne s’abstenir, on est ici dans un registre cistercien très classique. Très bien.

Domaine de la Vougeraie clos-vougeot grand cru 2003 : Bouchon magnifique, long et dense, qui prend de l’expansion sur le comptoir, et qui a magnifiquement joué son rôle, étant imbibé sur deux ou trois millimètres tout au plus. Couleur sombre, légèrement évoluée, sans être mate. Nez solaire de prune, de cacao, de viande fumée et d’épices. Bouche charnue, sans excès, mais pleine et encore costaude. On ne cherche pas ici la finesse ni la précision, mais le vin impressionne par son harmonie et sa tenue dans ce contexte. Un tour à jouer aux copains à l’aveugle … M’est avis que beaucoup seraient en Rhône. Très bien, voire plus.

Château Mouton Rothschild pauillac 1er GCC 1992 : Couleur encore bien sombre et jeune. Nez de prune et de cassis, avec des notes chocolatées et de havane. Bouche ample, assez puissante, de belle richesse à l’attaque, mais qui s’estompe un peu rapidement. Finale sanguine et bonne longueur où la timidité de la matière porte les stigmates de ce millésime difficile. Pas certain que ce vin passe pour un 1er GCC à l’aveugle, mais je suis plutôt convaincu que personne n’y verrait le millésime non plus. Très bien, voire plus.

Château Lafite Rothschild pauillac 1er GCC 1992 : Couleur un peu plus rouge, mais d’une parfaite brillance. Nez avec un fruité plus rouge, des notes automnales, du cèdre, du cuir et du poivron rouge grillé. Si le nez est moins impressionnant que celui du Mouton, la bouche est surprenante. Sans avoir des proportions d’anthologie, elle se révèle harmonieuse, pleine, fine et patinée, mais sans aspérité … une texture de grand vin! Excellente longueur en plus pour ce vin raffiné et complexe, à la finale détaillée captivante, malgré sa puissance modeste. Excellent, voire plus.

Château d’Yquem sauternes 1er GCC 1990 : Achat d’origine à la SAQ pour la mirobolante somme de 250.75$ … le 750 mL! Couleur jeune et brillante. Nez d’école, avec ces notes de fruits jaunes et exotiques confits, ces touches de pralines, de pain d’épices et une pointe florale à la fois fraîche et sucrée rappelant le muguet. Bouche ample et riche, de proportions baroques, mais avec de la tenue et de l’harmonie. Si le vin a commencé à manger ses sucres, il se montre encore liquoreux. Seule la finale, interminable, commence à s’épurer, arborant des notes safranées du plus bel effet, conférant à l’ensemble expansif une touche aérienne rare. Sublime.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7628
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michel Therrien le Mer 27 Déc 2017 - 17:29

Il y a de belles bouteilles à Asbestos......et pourtant je n'y suis plus depuis 1990.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7795
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Stéphanie Chénier le Mer 27 Déc 2017 - 20:38

Pour ma part, les Fêtes me permettent, grâce à un peu de temps libre, d'écrire davantage.

Wink

Château Lynch-Bages Pauillac 1982
Ouvert à la méthode Audouze - 5 heures à l'avance sans épaulage ou décantage.
Dernière bouteille ouverte en 2003 avec mon mari (un cadeau de mariage de son oncle).
Un vin évolué vers des notes tertiaires de cigare, de cuir et de champignons.
On note toutefois un peu de notes fermières...  Pas d'oxydation toutefois.
Encore une belle structure malgré l'assouplissement des tannins.
Et malgré son âge, il y a encore de la fraîcheur.
Un complément parfait au filet mignon cuit sous vide, sauce crème, champignons flambés au cognac.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1668
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Stéphanie Chénier le Mer 27 Déc 2017 - 20:42

Domaine François & Antoine Jobard Meursault 1er cru Genevrières 2013
Un excellent Meursault. Jobard fait classique, complexe et complet. Mon seul bémol vient du millésime moins classique.

Domaine Latour-Giraud Meursault 1er cru Genevrières 2013
Une petite coche sous le Jobard. Très bon le 1er soir (fruits davantage que structure), mais trop exotique le 2e soir (effet millésime probable) donc à boire le 1er soir.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1668
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Yves Martineau le Jeu 28 Déc 2017 - 9:49

Comme Stéphanie, un duel de titans: deux meursaults de grand producteurs, issus du même crû sur un même millésime...

Une nette victoire dans ce cas

Buisson-Charles Meursault 1er Cru Charmes 2009
Un nez de gingembre, de melon/lime, une touche de fruit jaune. Il se montre un peu plus complexe, aérien et complet que le Germain, de l'avis général. On penserait à un 2008. Il semble encore jeune et peut-être à quelques années de son sommet. superbe. 92-93 + pts

Henri Germain et Fils Meursault 1er Cru Charmes 2009
Nez d’abricot discret, de melon. La bouche est ronde et grasse, d’une belle présence, avec des arômes de pêche sur la finale, ainsi qu'une petite pointe d’alcool qui trahit le millésime. C’est délicieux, mais il paraît un peu simple en comparaison directe avec le B-C. Il me semble prêt à boire. 90-91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5448
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michelle Champagne le Jeu 28 Déc 2017 - 11:13

Première expérience avec Benoît Ente et sa cuvée Domaine Benoît Ente Bourgogne Chardonnay Golden Jubilée 2014. Tout d'abord, il est inscrit sur l'étiquette que le vin n'a pas été filtré. Difficile à croire, tellement la couleur jaune paille est brillante et limpide. Le nez est très agrumes, full citron et une pointe de silex. Après quelques temps, il bascule dans les fleurs blanches, chèvrefeuille, gingembre, citron vert. J'aurais du donc du le carafer......une bouche suave, saline à l'acidité presque tranchante qui lui donne beaucoup d'allonge. Le bois est savamment doisé et très élégant. Cependant, elle manque légèrement de corps mais je lui pardonne car c'est du très beau chardonnay! cheers

Domaine Jean-Marc et Hugues Pavelot Savigny-lès-Beaune 2014. Rubis d'intensité moyenne. Un nez de cerise et de fleurs mauves. La bouche est classique d'un pinot bien fait mais j'aurais aimé un peu plus de fruits. C'est équilibré, belle acidité. Rien de complexe. Je préfère sa cuvée "La Dominode".
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1530
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 28 Déc 2017 - 11:18

Michelle, le vin peut être collé sans être filtré et donc être très brillant.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7628
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michelle Champagne le Jeu 28 Déc 2017 - 12:11

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Michelle, le vin peut être collé sans être filtré et donc être très brillant.

Merci pour l'info! Distinction importante.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1530
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Alain Roy le Jeu 28 Déc 2017 - 12:31

C'est assez craintif que j'ai ouvert ce Rasteau Côtes-du-Rhône Villages 1998 de la Cave de Rasteau acheté en 2002, 20$. Or voilà, j'ai pas été déçu mais fort agréablement surpris ! Servi à l'aveugle à neveu et sa douce, ils étaient sur du cab franc et sur un vin de 10 ans max. Effectivement, très peu d'évolution sur cette robe de ti-cul de 19 ans ! Bouquet déroutant mais plaisant de bord de mer pour un rouge, avec du fruit confit et des relents de poivre. En bouche, toutes les composantes y sont avec vitalité: du fruit, des amers, une bonne tension. La finale est appuyée sur la tension et est légèrement astringente. Quoique le tout ne fut pas tout à fait harmonisé et qu'il ne s'agit certainement pas d'un grand vin, nous fûmes tous très agréablement surpris du plaisir apporté par cet humble serviteur qui montrait à peine quelques signes d'essoufflement. J'aime bien cette appellation et j'en achète encore aujourd'hui pour la garde.
avatar
Alain Roy

Messages : 2039
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michelle Champagne le Jeu 28 Déc 2017 - 13:42

Alain Roy a écrit:C'est assez craintif que j'ai ouvert ce Rasteau Côtes-du-Rhône Villages 1998 de la Cave de Rasteau acheté en 2002, 20$. Or voilà, j'ai pas été déçu mais fort agréablement surpris ! Servi à l'aveugle à neveu et sa douce, ils étaient sur du cab franc et sur un vin de 10 ans max. Effectivement, très peu d'évolution sur cette robe de ti-cul de 19 ans ! Bouquet déroutant mais plaisant de bord de mer pour un rouge, avec du fruit confit et des relents de poivre. En bouche, toutes les composantes y sont avec vitalité: du fruit, des amers, une bonne tension. La finale est appuyée sur la tension et est légèrement astringente. Quoique le tout ne fut pas tout à fait harmonisé et qu'il ne s'agit certainement pas d'un grand vin, nous fûmes tous très agréablement surpris du plaisir apporté par cet humble serviteur qui montrait à peine quelques signes d'essoufflement. J'aime bien cette appellation et j'en achète encore aujourd'hui pour la garde.

J'espère que tu as mis la patte sur Le Rasteau 2014 du Domaine la Soumade.... Wink
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1530
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Alain Roy le Jeu 28 Déc 2017 - 17:38

Michelle Champagne a écrit:

J'espère que tu as mis la patte sur Le Rasteau 2014 du Domaine la Soumade.... Wink

Non, mais je vais le faire ! Arrow
avatar
Alain Roy

Messages : 2039
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Michel Therrien le Jeu 28 Déc 2017 - 18:05

Une fois de plus à La Porte Grecque hier soir.
Des amis avec lesquels nous avions découvert la Toscane en 2005. Quelques domaines viticoles dont ceux ci-bas.
Anciens amours....

IGT Toscana Oreno 2004 Tenuta Sette Ponti
La robe est cerise foncée vers le pourpre sans réelle évolution mais avec tant de dépôts! La décantation, avant le resto, a été une bonne idée.
Bouquet de bonne intensité avec fraises cuites, notes fumées, du cassis et du chocolat brun. La bouche est de bon volume, ronde et croquante, un brin moelleuse avec finale épicée et fraîche.
Vin de charme mais dont l'origine est + internationale qu'italienne.
Assemblage 50% merlot, 25% CS et 25% sangiovese.
17/20.

IGT Toscana Nambrot 2001 Tenuta di Ghizzano
Robe a encore plus foncée soit pourpre mais un peu terne.
Bouquet moins intense mais plus fin et complexe. J'y retrouve des notes de terres noires, des cerises, des champignons frais, des fleurs séchées, un rien balsamique et de la tarte aux fraises. La bouche est fondue, ronde, légèrement croquante mais aussi craquante, les tannins sont fins et la finale est de grande longueur. Ensemble salivant, frais et épicé. Vin à son apogée et qui nous comble de beaux souvenirs. Il est devenu sage ce vieil italien qui sans avoir les cépages typiques de l'endroit, il y est bien né. 70% merlot/20% CS/10% CF.
17-17,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7795
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Olivier Collin le Jeu 28 Déc 2017 - 19:15

N'était-ce pas avec le Nambrot 2001 que, naguère, Natacha avait remporté haut la main un tournoi du meilleur vin à 50$ et moins sur feu C&S?
avatar
Olivier Collin

Messages : 2076
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Frederick Blais le Jeu 28 Déc 2017 - 20:24

Olivier Collin a écrit:N'était-ce pas avec le Nambrot 2001 que, naguère, Natacha avait remporté haut la main un tournoi du meilleur vin à 50$ et moins sur feu C&S?

C'était le meilleur vin tout court.... je crois que Nambrot était 80$ à l'époque. C'était Sociando 95 qui avait gagné le meilleur vin à moins de 50$ devant mon Pagodes de Cos 2000.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1948
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 24 décembre 2017: Joyeuses Fêtes!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum