Derniers sujets
» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Aujourd'hui à 14:33 par Frédéric Bricaud

» Semaine du 23 juillet 2017
Aujourd'hui à 12:50 par Alexandre Trudel

» Semaine du 16 juillet 2017
Aujourd'hui à 10:06 par PhilippeGingras

» Chassagne - Puligny - Meursault
Hier à 21:21 par Pierre Beauregard

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Hier à 7:29 par Yannick Nantel

» Le trésor de la SAQ
Dim 23 Juil 2017 - 16:35 par David Bedard

» Vente de Domaine
Dim 23 Juil 2017 - 8:17 par Stéphanie Chénier

» Dîner Quartier Général vendredi 21 juillet à midi
Sam 22 Juil 2017 - 12:53 par Michel Therrien

» Guigal achète enfin un domaine à Châteauneuf du Pape
Sam 22 Juil 2017 - 9:37 par Ludwig Desjardins

» Les albums de 2017
Ven 21 Juil 2017 - 13:13 par Jonathan Ménard

» Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?
Jeu 20 Juil 2017 - 22:32 par Michel Therrien

» Wimbledon 2017
Jeu 20 Juil 2017 - 20:01 par Michel Therrien

» Bourgogne 2017: échos et potins...
Mer 19 Juil 2017 - 16:04 par Frederik Boivin

» Belle surprise de chez Iegor...
Mar 18 Juil 2017 - 22:06 par Jonathan Ménard

» Chablis 2014 - Appellation village
Mar 18 Juil 2017 - 18:35 par Yves Martineau

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Julien Martel le Mar 22 Jan 2013 - 13:16

Très belle dégustation hier soir organisée par Pierre Séguin, en compagnie de plusieurs copains et membres de LPEL. J'y vais de mes premiers commentaires brefs. La Côte de Nuits suivra.

Tous les vins ont été servis en semi-aveugle.

Côte de Beaune

Domaine Germain Beaune 1er Cru Les Cras 1993
Sur les épices, la cannelle, le thé, et la réglisse. Aromatique, précis, soyeux, légèrement tannique. Bouche impeccable, mais un peu moins profonde que ses confrères.

Domaine Bruno Clair Savigny-lès-Beaune 1er Cru La Dominode 1993
Fruits noirs, moins expressif, un vin qui m’a paru impeccable, sans pour autant me procurer un réel plaisir à le déguster. Un brin sévère. Belle longueur.

Domaine Chandon de Briailles Corton-Bressandes 1993
Registre aromatique complètement différent des autres vins, animal, possiblement bretté, au fruité tout de même éclatant. Fondu, expressif, mûr, souple, véritablement agréable à boire, même si le profil animal pourrait ne pas plaire à tous. Finale un peu courte. J’ai bien aimé!

Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Clos des Ducs 1993
D’une rare élégance et finesse, aérien, texture caressante, fruité pur et expressif, féminin, à parfaite maturité. Du Volnay à son meilleur. Mon vin préféré de cette vague, sans hésitation.

Domaine des Comtes Lafon Volnay 1er Cru Santenots-Du-Milieu 1993
D’une jeunesse insolente. Le fruité est presque primaire! Enrobé, structuré et riche. Je ne me souviens pas avoir bu un vin de Bourgogne aussi tannique; et dire qu’il a 20 ans d’âge.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Jan 2013 - 13:53

J’ai assisté avec grand plaisir à la dégustation Bourgogne 1993 organisée par Pierre Séguin. Il est plutôt rare d’avoir la chance de goûter 10 vins de cette trempe à 20 ans d’âge. L’intensité, la brillance et la jeunesse des couleurs ont surpris l’assemblée. À l’exception d’un ou deux vins, ceux-ci se sont montrés fringants, encore fruités, sur leur plateau certes, mais sans signe de déclin éminent. Une belle leçon des choses. Ils ont été servis en semi-aveugle :

1ère série :

Château de Chorey Les Cras Vieilles Vignes beaune 1er cru 1993 : Nez intense et précis de fruit noirs frais, agrémenté de nuances florales, finement végétales et minérales. La bouche est bien vigoureuse, ciselée, mais sans minceur, longue. Elle a développé une belle patine, sans perdre en éclat. Un vin sur la longueur, à point. Très bien, voire plus.

Bruno Clair La Dominode savigny-lès-beaune 1er cru 1993 : Nez plus discret, sur des notes de fruit rouge, finement chocolaté, avec des nuances de menthe séchée. Il semble se fatiguer à l’aération. Bouche tannique, droite, mais un peu raide. Finale de longueur moyenne, d’impression sèche. Un vin à boire à table. Bien, sans plus.

Chandon de Briailles corton bressandes grand cru 1993 : Couleur passablement plus pâle, la plus orangée de la série aussi. Nez de cassonade, de terre brune, de viande crue. Ensemble complexe, mais évolué. Bouche avec du gras, une texture fondue, mais riche, de bonne puissance aromatique, dans un registre presque rhodanien. Style qui n’est pas des plus précis, mais fort savoureux. Très bien.

Marquis d’Angerville Clos des Ducs volnay 1er cru 1993 : Couleur brillante, bien rouge. Nez éclatant, très précis, sur le fruit rouge frais, la cannelle, la terre brune et le épices douces. La bouche est magnifique de puissance, de race, de fougue. Finale superbe, qui indique que le vin en a encore passablement sous la pédale, intense et éclatante. Vin d’un grand classicisme, pas des plus gourmands, mais infiniment détaillé. Excellent.

Lafon Santenots-du-Milieu volnay 1er cru 1993 : Couleur irréelle, foncée, brillante, dense. Nez juvénile, moyennement complexe, mais profond, sur les fruits noirs confits, la terre noire, la violette et l’encre, avec même des relents boisés qui évoquent la noix de coco. La bouche est juteuse, charnue, d’une jeunesse et d’une gourmandise étonnantes, tant pour l’âge du vin que pour le millésime. Être difficile, on exigerait un rien plus de complexité et de précision, mais ça reste bougrement réjouissant. Très bien, voire plus.

Je vous reviendrai avec la deuxième série plus tard …

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 14:57

Se fait-on une petite dégus (10 ans) avec les GC 2003 ? Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Michel Therrien le Mar 22 Jan 2013 - 15:03

Yvan Grisé a écrit:Se fait-on une petite dégus (10 ans) avec les GC 2003 ? Smile

Bonne idée!
Une date, un endroit, un organisateur....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7505
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Jan 2013 - 15:06

Partant Yvan!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Jan 2013 - 15:56

2e série :

Arlot Clos des Forêts St-Georgnes nuits-st-georges 1er cru 1993 : Nez qui me semble caractéristique du domaine, dans un registre un peu grillé, sur des notes de fruit rouge, santal, rose fanée, épices douces et terre brune. La bouche est fondue, de bon volume, mais d’impression légère, parfumée et élégante. Pas une longueur à tout casser, mais une interprétation plutôt diaphane du terroir de nuits-st-georges. Très bien.

Bruno Clair Les Cazetiers gevrey-chambertin 1er cru 1993 : Nez étrange, marqué par des notes entêtantes de liqueur de café, sur fond de fruits noirs confits, de gâteau aux fruits, d’anis et de réglisse. La bouche est pleine, nourrie, plutôt séveuse. Longue finale masculine, marquée par une certaine austérité. Si le nez m’a laissé dubitatif, j’ai beaucoup apprécié la bouche. Très bien.

Ghislaine Barthod Les Cras chambolle-musigny 1er cru 1993 : Nez puissant, profond, sur les fruits noirs, la violette, le poivre blanc et la gomme de pin. La bouche est pleine, plutôt robuste pour l’appellation, mais harmonieuse néanmoins. Finale large, tanins fins, mais abondants, avec une belle empreinte minérale. Très bien, voire plus.

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 1993 : Nez plutôt classique, qui pinotte, sur la framboise, la fraise des bois, l’encens et le pot-pourri. La bouche est franche, dotée d’un caractère croquant. Belle intensité et beaucoup d’éclat. Longueur correcte, fraîche et minérale, un rien sévère, plutôt typique de ce terroir à mon sens. Très bien.

Domaine de la Romanée-Conti romanée-st-vivant grand cru 1993 : Nez de fruits rouges, de fourrure, de muscade et de fleur fanée. Je n’y retrouve pas la magie aromatique que j’associe aux vins du Domaine normalement, mais la profondeur, le naturel et la définition sont au rendez-vous. La bouche est réellement magnifique, voluptueuse et fine à la fois, on sent une concentration supplémentaire à tout ce qu’on a goûté, sans impression de poids par contre. Finale qui se resserre finement, à la texture très soyeuse et à la persistance aromatique d’école. Pas une émotion grandiose, mais un excellent vin. Excellent, voire plus.

J’ai aussi eu le bonheur de goûter à un 11e vin :

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 1993 : Nez initialement discret, avec une touche médicinale. L’aération le fera sortir de sa gangue, sur des notes de mûres, d’épices douces, d’encens, de réglisse. L’ensemble devient alors très fin, distingué et profond. La bouche vivra la même transformation, d’un peu fuyante à l’attaque et serrée en finale, elle se dévoilera caressante, juteuse, parfaitement intégrée, avec à la fois de la tension et de la douceur. Très belle persistance aromatique. Excellent.

Puis, quelques flacons de fin de soirée :

Frédéric Esmonin Lavaux St-Jacques gevrey-chambertin 1er cru 2010 : Joli profil aromatique, texture plaisante, gourmandise certaine, mais un peu léger peut-être. Merci Ian

Marquis d’Angerville Taillepieds volnay 1er cru 2009 : Du fond, de l’intensité, de l’épaisseur, avec une rare combinaison de concentration, de finesse tannique, de puissance aromatique rendant l’ensemble éminemment gourmand, bien que le tout affrontera les décennies. Merci Yves.

Arlaud Les Combottes gevrey-chambertin 1er cru 2010 : Très beau vin, pur, complexe, séveux, mais fin, plus accessible que ce que j’ai goûté d’autre sur ce millésime. Magnifiques éclat et pureté, finale qui resserre, mais sans amertume. Merci Martin.

Lucien Boillot Les Corbeaux gevrey-chambertin 1er cru 2008 : Un vin plus fermé, d’apparence plus mate aussi, après la brillance des précédents. Caractère sauvage, belle texture en bouche, très long, sérieux, sans être austère. Mon offrande.

Dujac clos de la roche grand cru 2007 : On retrouve ici beaucoup d’éclat, de vigueur, de complexité et de race. Pas tout-à-fait aussi abouti que le Clos St-Denis 2007, mais un magnifique vin néanmoins. Merci Dave.

Dujac Les Beaux Monts vosne-romanée 1er cru 2010 : Nez magnifique, expressif, exotique, épicé, plutôt noir, mais fin. Bouche ample, serrée, mais enrobée. Plus approchable que les grands crus du même millésime. Une première avec ce cru que j’ai beaucoup apprécié. Merci Martin.

Bruno Clair bonnes-mares grand cru 2007 : Une petite dernière avant la route, nez très expressif, sur des notes de fruits rouges frais, la pureté et la profondeur, avec un éclat rare, me rappellent Ponsot. Bouche déliée, pure et juteuse, qui a pris du poids en bouteille. Très belle longueur. Un vin qui m’a beaucoup surpris, nettement au-dessus du souvenir que j’en gardais. Merci Martin.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Ian Champagne le Mar 22 Jan 2013 - 16:27

Une bien belle soirée en effet. Merci aux participants pour les offrandes de fin de soirée.

http://lefrancbuveur.com/dans-mon-verre/soiree-bourgogne-1993/
avatar
Ian Champagne

Messages : 775
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Jan 2013 - 16:44

Pas pour nous lancer des fleurs ... mais 3 CR en moins de 24h, c'est pas mal!

Manque celui de l'homme qui tape plus vite que son ombre sur son Blackberry ... dire qu'il fait ça pour publier plus rapidement ses commentaires, alors que Julien, Ian et moi optons pour le bon vieux couple feuille/crayon!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Julien Martel le Mar 22 Jan 2013 - 19:36

Côte de Nuits

Domaine Ghislaine Barthod / Barthod-Noëllat Chambolle-Musigny 1er Cru Les Cras 1993
Un vin complet, séducteur et soyeux, que j’ai trouvé plus accessible que la plupart des autres vins de la Côte de Nuits, sur les épices douces, l’encens, et les fruits rouges.

Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Morey St. Denis 1er Cru Clos de La Bussière 1993
Rusticité et arômes francs de fraises confites dans un bel ensemble suave, à point, et équilibré. J’ai beaucoup aimé.

Domaine Bruno Clair Gevrey-Chambertin 1er Cru Les Cazetiers 1993
Bouquet plus difficile d’accès, sur les fruits noirs, le chocolat, l’anis étoilé, et le thé. Bouche fine, un brin sauvage et austère, et légèrement tannique. Encore jeune!

Domaine de L'Arlot Nuits St. Georges 1er Cru Clos des Forêts St. Georges 1993
Nez envoûtant sur les fraises confites, le moka, et les conifères. Bouche fondue, peu complexe, au fruité très fin.

Domaine de la Romanée-Conti Romanée St. Vivant 1993
Bouquet sur les petits fruits rouges, le thé, les fleurs, les épices asiatiques, et l’encens. Le plus élégant, le plus fin de la vague, avec une réelle impression conjointe de dentelle, de sensualité, et de puissance. Très longue finale. Vraiment un beau vin, même si tout comme Vincent, il manquait un petit quelque chose pour qu’il me donne des frissons. Mon préféré de cette vague.


Les extras

Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Chambolle-Musigny 1er Cru Les Cras 1993
Un vin qui m’a paru étonnamment jeune, sur les arômes primaires, la fumée, et les fruits noirs. Une bouche qui allie charme et austérité.

Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Taillepieds 2009
Le seul vin que j’ai bu de la soirée qui n’était pas issu du millésime 1993. Sans surprise, on était dans un registre olfactif complètement différent, au point où j’ai cru un instant être en présence d’un grand Beaujolais tant mes repères étaient ailleurs. Un amalgame de fruits rouges qui nous saute au visage; c’est éclatant, c’est vibrant, c’est gourmand, c’est profond. Un coup de cœur. J’aimerais y goûter à nouveau dans une décennie. Merci Yves


L'idée de boire en mode semi-aveugle nous a permis de juger les vins pour ce qu'ils étaient réellement. DRC en tête de mon podium personnel, non loin devant le Clos des Ducs. Je préfère définitivement les pinots féminins et sensuels.

Merci à Pierre, Gabriel et Anne-Claude pour l’organisation d’une telle soirée, riche en apprentissage, mais aussi unique pour un amateur comme moi qui encave les Bourgogne depuis seulement 5 ans.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Michel Therrien le Ven 25 Jan 2013 - 15:49

Excellents CRs et multiples..........en plus de celui en personne de Michel Dunberry et celui de Pierre via téléphone.
Je ne pouvais malheureusement y assister et avec vos CRs, l'impression d'y être.
Merci. Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7505
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Yves Martineau le Lun 28 Jan 2013 - 0:09


Les vins de Côte de Beaune


Domaine Germain Beaune 1er Cru Les Cras 1993
Robe légèrement orangée, plutôt mate. Nez discret, sur les épices douces, résineux.
La bouche est austère, un vin assez solide, avec encore de bons tanins en finale. Joli vin aux arômes secondaires, mais dont la bouche montre une vigueur admirable, avec une finale harmonieuse. 91-92 pts

Domaine Bruno Clair Savigny-lès-Beaune 1er Cru La Dominode 1993
Une couleur similaire au précédent mais beaucoup plus brillante. Le nez est discret, sur les rose, un peu de fruit rouge. La bouche est d'une belle fraîcheur, avec une finale encore tannique, un peu dure, avec des arômes de fraises des champs mais un coté un peu bonbon, qui me plait moins. C'est bien, mais il n'a pas la même classe que les autres. 89 pts

Domaine Chandon de Briailles Corton-Bressandes 1993
La robe montre la couleur la plus évoluée, pâle et orange, voire presque brunâtre au pourtour. Heureusement le vin est loin de la pente descendante. Nez très charmeur, avec de suaves nuances de fraises des champs et de sous-bois. La bouche est superbe, avec une fraîcheur exemplaire, mais un coté presque racoleur. Encore jeune, mais prêt à boire. 90-91 pts

Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Clos des Ducs
Une couleur pâle et brillante. Nez réglissé, sur la cerise. Superbe bouche, vivace, franche et aérienne, sur les petits fruits rouges. Un vin d'une jeunesse saisissante, que j'aurais mis à moins de 10 ans. Très beau et encore bien jeune! 92-93

Domaine des Comtes Lafon Volnay 1er Cru Santenots-Du-Milieu 1993
Une couleur sombre, d'une jeunesse étonnante. Le nez est austère, avec un coté terreux/poussière, de la cire. Pas très charmeur.
Par contre la bouche est grasse, ronde et fraîche, avec une finale un brin lactique mais avec de superbes tanins, très fins. D'une jeunesse incroyable, c'est un vin magnifique par sa texture, même s'il n'est pas le + charmeur au niveau aromatique. 93 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Yves Martineau le Mer 7 Juin 2017 - 21:45

Quatre ans plus tard, il me fait plaisir de terminer enfin ce compte-rendu....en ajoutant le deuxième volet lol!

C'est un record?


LE MILLÉSIME 1993 EN BOURGOGNE: VINGT ANS PLUS TARD - (Restaurant L'Atelier, à Montréal) (1/21/2013)


Les vins de Côte de Beaune



  • 1993 Domaine Germain Beaune 1er Cru Les Cras - France, Burgundy, Côte de Beaune, Beaune 1er Cru

    Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard 1/21/2013 (Restaurant L'Atelier (Montréal))

    Robe légèrement orangée, plutôt mate. Nez discret, sur les épices douces, résineux.
    La bouche est austère, un vin assez solide, avec encore de bons tanins en finale. Joli vin aux arômes secondaires, mais dont la bouche montre une vigueur admirable, avec une finale harmonieuse. 91-92 pts (91 points)

  • 1993 Domaine Bruno Clair Savigny-lès-Beaune 1er Cru La Dominode - France, Burgundy, Côte de Beaune, Savigny-lès-Beaune 1er Cru

    Une couleur similaire au précédent mais beaucoup plus brillante. Le nez est discret, sur les rose, un peu de fruit rouge. La bouche est d'une belle fraîcheur, avec une finale encore tannique, un peu dure, avec des arômes de fraises des champs mais un coté un peu bonbon, qui me plait moins. C'est bien, mais il n'a pas la même classe que les autres. 89 pts (89 points)

  • 1993 Domaine Chandon de Briailles Corton-Bressandes - France, Burgundy, Côte de Beaune, Corton Grand Cru

    La robe montre la couleur la plus évoluée, pâle et orange, voire presque brunâtre au pourtour. Heureusement le vin est loin de la pente descendante. Nez très charmeur, avec de suaves nuances de fraises des champs et de sous-bois. La bouche est superbe, avec une fraîcheur exemplaire, mais un coté presque racoleur. Encore jeune, mais prêt à boire. 90-91 pts (91 points)

  • 1993 Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Clos des Ducs - France, Burgundy, Côte de Beaune, Volnay 1er Cru

    Une couleur pâle et brillante. Nez réglissé, sur la cerise. Superbe bouche, vivace, franche et aérienne, sur les petits fruits rouges. Un vin d'une jeunesse saisissante, que j'aurais mis à moins de 10 ans. Très beau et encore bien jeune! 92-93 (92 points)

  • 1993 Domaine des Comtes Lafon Volnay 1er Cru Santenots-Du-Milieu - France, Burgundy, Côte de Beaune, Volnay 1er Cru

    Une couleur sombre, d'une jeunesse étonnante. Le nez est austère, avec un coté terreux/poussière, de la cire. Pas très charmeur.
    Par contre la bouche est grasse, ronde et fraîche, avec une finale un brin lactique mais avec de superbes tanins, très fins. D'une jeunesse incroyable, c'est un vin magnifique par sa texture, même s'il n'est pas le + charmeur au niveau aromatique. 93 pts (93 points)


Les vins de Côte de Nuit



  • 1993 Domaine de L'Arlot Nuits St. Georges 1er Cru Clos des Forêts St. Georges - France, Burgundy, Côte de Nuits, Nuits St. Georges 1er Cru

    Une couleur brillante mais légèrement brunâtre au ménisque. Beau nez qui pinotte, fraises des champs, sous-bois. La bouche est élégante, avec une jolie acidité, c'est d'une belle vigueur, mais un brin mince. Prêt, mais rien ne presse. 90 pts (90 points)

  • 1993 Domaine Bruno Clair Gevrey-Chambertin 1er Cru Les Cazetiers - France, Burgundy, Côte de Nuits, Gevrey-Chambertin 1er Cru

    Un nez de thé, donc un brin végétal, avec un peu de fruit noir. Ensuite la Tia Maria! La bouche est assez grasse, belle fraîcheur, superbe de texture et bien jeune, mais plutôt herbacé, moins fruité que d'autres. Sur son plateau, prêt a boire mais rien ne presse. 91 pts (91 points)

  • 1993 Domaine Ghislaine Barthod / Barthod-Noëllat Chambolle-Musigny 1er Cru Les Cras - France, Burgundy, Côte de Nuits, Chambolle-Musigny 1er Cru

    Un nez suave et racé, épicé.
    La bouche est très élégante et de superbe fraîcheur, quoique pas la plus profonde. Petite amertume en finale, qui semble indiquer des tanins pas parfaitement murs. 90 pts (90 points)

  • 1993 Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Chambolle-Musigny 1er Cru Les Cras - France, Burgundy, Côte de Nuits, Chambolle-Musigny 1er Cru

    Nez discret, sur le fruit frais, avec des roses, qui parait bien jeune.
    Jolie bouche avec une texture en dentelle, un vin de classe, avec une finale très fine. Pas complexe mais très joli et agréable. 91-92 pts (92 points)

  • 1993 Domaine de la Romanée-Conti Romanée St. Vivant - France, Burgundy, Côte de Nuits, Romanée St. Vivant Grand Cru

    Nez jeune mais discret sur le fruit frais, comme un joli Morgon (oulala le sacrilège!). La bouche offre la plus belle texture de la soirée, c'est un vin racé, profond et assez dense. Vraiment excellent, je trouvais qu'il n'avait pas tout à fait la longueur d'un grand vin à mon sens, mais il pourrait me tromper dans quelques années. 93 pts (93 points)

  • 1993 Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Morey St. Denis 1er Cru Clos de La Bussière - France, Burgundy, Côte de Nuits, Morey St. Denis 1er Cru

    Très beau vin, belle présence, excellent, moins fin que Chambolle mais très bien



  • 2007 Domaine Dujac Clos de la Roche - France, Burgundy, Côte de Nuits, Clos de la Roche Grand Cru

    Grand vin de petit millésime, plein de finesse et de parfums. Superbe! 93 pts (93 points)

  • 2009 Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Taillepieds - France, Burgundy, Côte de Beaune, Volnay 1er Cru

    Très belle fraicheur et gourmandise, parfumé, le fruit et le coté floral charment. Superbe potentiel mais délicieux sur ce fruit de jeunesse. 92+ (92 points)

avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR - Le Millésime 1993 en Bourgogne: Vingt ans plus tard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum