Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 14 mars 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 14 mars 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 14 Mar 2011 - 16:27

Bu hier, lors d’un souper en famille :

Château de Fieuzal pessac-léognan GCC 2003 : Domaine de 48 ha, dont 9, plantés également en sémillon qu’en sauvignon blanc, sont dédiés à la production de blanc. Je ne sais si mes appréhensions m’ont amené à surestimer ce vin, mais j’ai été grandement et agréablement surpris! Nez exotique, mais sans excès, sur la papaye, la mangue, l’ananas frais. Le tout est moyennement complexe, mais bien précis et de bonne ampleur. La bouche est large, mais avec de l’éclat, de la tenue. Pas de mollesse, de chaleur excessive ou de lâcheté ici. Le tout est certes mûr, mais demeure équilibré grâce notamment à de nobles amers qui se manifestent dans une finale longue qui rend justice à la concentration du vin. Très bien.

Vieux Château Certan pomerol 1997 : Domaine de 14 ha, planté de merlot (60%), cabernet franc (30%) et cabernet sauvignon (10%). Nez très invitant de cerise noire, de framboise sauvage, de truffe et terre noire. Le tout est classique, racé, d’une superbe précision. La bouche est tonique, fraîche et franche, alors que j’ai souvent trouvé les 1997 un peu creux. Une certaine sévérité se dégage de cette bouche peu large, mais l’époustouflante race, la finesse et la précision aromatiques de même que l’éclat de l’ensemble m’apparaissent transcender le millésime. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Pierre Beauregard le Lun 14 Mar 2011 - 20:06

Retour sur un Chateauneuf du Pape du millésime 2003. À leur sortie, la dégustation de ces bouteilles faisait ressortir l'effet du millésime avec des vins souvent surextrait et alcooleux. Avec près de 8 ans à se "faire", se transformer, à évoluer j'ai donc décidé d'ouvrir un Domaine Grand Veneur - Les Origines. Quel plaisir !

Je m'attendais à un vin mou et au contraire, celui-ci se dévoile frais avec une structure complexe, une masse tannique importante mais aucun excès même si ces termes sont souvent en oposition. En entrée de jeu, le nez se présente sur des notes de fruits rouges, de fumé et avec le temps évolue sur de notes de garrigues et de graphite (étonnant). La rétro se présente sur les framboises et la finale est longue nous offrant le plaisir de le gouter encore et encore. Belle surprise, 91 pts.

Le peu de bouteille de ce millésime encore en cave attendra quelques temps avant leur ouverture.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1953
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Michel Therrien le Lun 14 Mar 2011 - 21:35

Un vin acheté à la LCBO pour accompagner un Pangasius en croûte panée à la sémoule de maïs et citron.

Meursault 1er cru Charmes 2007, Domaine Latour-Giraud 65$
La robe est jaune pâle.
Le bouquet est composé de poire à la vanille (style dessert poires chaudes avec glace à la vanille!) avec des notes citronnées.
La bouche est droite et tendue avec longue finale sur des notes salines et fumées.
Un fort joli vin que l'on devrait incorporer à la dégustation Meursault Charmes 2007!
17/20.
Rapport Q/P exceptionnel.

ps: merci Alexandre! J'aimerais bien déguster son Genevrières............plus grand producteur sur cette appellation avec 2 hectares.

Alexandre Deslauriers avait écrit sur ce vin lors d'une visite au domaine Latour-Giraud
Meursault 1er cru Les Charmes 2007
Parcelle de un demi ha sur les Charmes du dessus. Un nez plus charmeur, plus gras avec une belle touche floral qui est envoutante. Une bouche très longue, sur les fruits blanc, qui allie magnifiquement tension, gras et acidité pour en faire une très grande bouteille!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7631
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Simon Grenier le Lun 14 Mar 2011 - 23:41

Hier, deux vins bus entre amis lors d'un souper exquis réalisé de main de maître par la chef propriétaire du service traiteur Le Petit excès (www.lepetitexces.com) et d'un membre du staff du restaurant le Hangar.

Sur un tartare de bison accompagné d'un oeuf de caille et de roquette, le Vacqueyras 2007 - Les Cristins de la maison Perrin et fils. À l'ouverture, le vin est dense, de couleur mauve opaque. Le nez est assez unidimensionnel, me faisant penser à certains C9P du même millésime. Une heure de carafe lui permet alors de se dévoiler un peu. Le nez est sur l'encre, le fruit noir, la violette et l'encens. Il y a une touche vaporeuse au nez qui est difficile à décrire. La bouche est ferme mais les tannins sont relativement civilisés. Parfait pour une viande crue mais pas évident à boire. Bien mais un peu trop lourd à mon goût pour le moment.

Ensuite, sur un magret de canard à l'orange et au gingembre servi avec une montagne de champignons Oysters et Portobello, le Volnay 1er cru, Clos des Chênes 2005 d'Henri Delagrange.

Comme ce fut le cas lors de la dégustation de décembre, le vin ne se livrait pas facilement. La robe est rouge cerise, et au nez, on dirait qu'on croque dans de la fraise au poivre, miam. Un léger côté minéral est perceptible mais c'est discret. La bouche manque un peu de complexité tout en étant gourmande, sur le fruit rouge. Beau vin, voir plus à long terme. Je crois que quelques années pourront sans doute bien le servir.

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Invité le Mar 15 Mar 2011 - 9:58

Michel Therrien a écrit:Un vin acheté à la LCBO pour accompagner un Pangasius en croûte panée à la sémoule de maïs et citron.

Meursault 1er cru Charmes 2007, Domaine Latour-Giraud 65$
La robe est jaune pâle.
Le bouquet est composé de poire à la vanille (style dessert poires chaudes avec glace à la vanille!) avec des notes citronnées.
La bouche est droite et tendue avec longue finale sur des notes salines et fumées.
Un fort joli vin que l'on devrait incorporer à la dégustation Meursault Charmes 2007!
17/20.
Rapport Q/P exceptionnel.

ps: merci Alexandre! J'aimerais bien déguster son Genevrières............plus grand producteur sur cette appellation avec 2 hectares.

Alexandre Deslauriers avait écrit sur ce vin lors d'une visite au domaine Latour-Giraud
Meursault 1er cru Les Charmes 2007
Parcelle de un demi ha sur les Charmes du dessus. Un nez plus charmeur, plus gras avec une belle touche floral qui est envoutante. Une bouche très longue, sur les fruits blanc, qui allie magnifiquement tension, gras et acidité pour en faire une très grande bouteille!

J'ai également adoré le Charmes. Mais graaaaaande déception avec le Genevrières (Papa et MAP l'ont également trouvé franchement sous son rang qualitatif).

M'en reste 2 bouteilles, Mike. Te ferai goûter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 15 Mar 2011 - 11:00

Voilà ce que j'écrivais sur Les Genevrières lors de ma visite:

Meursault 1er Cru Les Genevrières 2007
Certainement le 1er cru que j'affectionne le plus de la commune... Lorsque c'est grand, c'est jouissif comme vin. Et heureusement, c'est le cas ici! Un nez très florale avec un peu de gras. En bouche, une belle tension avec une acidité présente mais bien contrôlé. On retrouve les poires blanche qui s'éternisent dans une belle longueur!



Et ceci lors de la dégustation Dreamer de Looser organisé par Gael sur FDV (à noté qu'elle a été ouverte à la toute fin de la dégustation...)

Meursault 1er Cru Les Genevrières Domaine Latour-Giraud 2007
Nez sur les fleurs blanches, la poire, un peu de pâtisserie et bien beurré. Une bouche citronné, sur les agrumes avec une acidité vive qui nettoie bien la bouche et qui en fait une excellente conclusion à cette très belle dégustation!


Personnellement, j'avais été très satisfait de ce cru lors de mes deux expériences... Peut-être une bouteille pas à niveau pour celle que tu as ouverte Patrick? Il me reste aussi des Genevrières ainsi que son Meursault d'entrée de gamme soit le Charles-Maxime... Peut-être qu'on peut s'organiser un petit quelque chose Question


Dernière édition par Alexandre Deslauriers le Mar 15 Mar 2011 - 11:43, édité 1 fois (Raison : Orthographe)
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 18 Mar 2011 - 14:38

Ça boit peu ...

Lors d’une soirée bénéfice hier où les vins ont été choisis et présentés par Alain Bélanger :

Joseph Perrier Cuvée Royale brut champagne : Joli nez, de bonne ampleur, bien classique. Bouche mince au départ qui gagne en expression dans le verre. Dosage modéré. Gagne du volume à l’aération. Dans le genre, je préfère Drappier. Bien, mais cher. À ce prix, Bollinger et Pol Roger m’apparaissent nettement plus intéressants.

Albert Grivault Clos des Perrières meursault 1er cru 2008 : Nez ample, belle maturité de fruit, certaines notes d’élevage. Bouche expressive, bien en chair, mais sans excès. Moins de bois en bouche et belle tenue. Finale citronnée de belle longueur. Me semble avoir davantage de fond que lors de MPV, même si je trouve le tout un peu juste pour un tel terroir. Très bien, voire davantage.

De Montille Clos du Roi corton grand gru 2006 : Nez complexe et explosif, sur des notes de pétale de rose, de framboise fraîche, de terre brune, avec des relents viandeux. La bouche est de bon volume, avec cette superbe texture, qui ne cache toutefois pas une structure élancée, vigoureuse et bien trempée. Finale plus butée d’exceptionnelle longueur. Se boit bien, mais devrait gagner en harmonie après quelques années de cave. Excellent.

Luciano Sandrone Cannubi Boschis barolo 2005 : Nez de prune, de chocolat amer, de réglisse, de pot pourri et d’encens. La bouche est costaude, une peu brutale en l’état. L’élevage se fait discret et la texture est plutôt grasse. Finale corsée, tannique, au grain senti, de bonne intensité. Plus difficile d’approche en l’état. Très bien.

Château Léoville Barton st-julien 2e GCC 1986 : J’ai eu la chance de goûter le vin en bouteille et en magnum, puisque les deux formats ont été servis à des tables différentes. Celui issu de la bouteille montre un joli nez, évolué certes, sur des notes de sous bois, de viande, de havane, de poivre, avec quelques notes de cassis et de cuir. La bouche est de bon volume à l’attaque, puis s’estompe devait une structure un peu sèche, à l’acidité élevée. Le magnum quant à lui renfermait un vin plus frais, au profil viandeux moins accentué, mais dont la principale différence se manifestait en bouche, sur un corps suave, ample, enveloppant la structure adroitement et se prolongeant passablement plus longuement en finale. Deux vins, quoi! Bien la première et excellent, voire mieux, la seconde!

Château Las Collas rivesaltes ambré 1945 : Très beau nez, qui demandera un peu d’attente pour révéler tous ses charmes, s’articulant autour de noix torréfiées, de caramel salé, de fruits secs, zestes d’agrumes confits, d’épices douces et de tabac blond. La bouche est d’une étonnante fraîcheur. Richesse discrète, mais très beau volume, sur fond énergique, précis et éclatant. Longue finale aux accents rancios soulignant le caractère multidimensionnel du vin. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Luc Rodrigue le Ven 18 Mar 2011 - 15:15

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ça boit peu ...
Château Las Collas rivesaltes ambré 1945 : Très beau nez, qui demandera un peu d’attente pour révéler tous ses charmes, s’articulant autour de noix torréfiées, de caramel salé, de fruits secs, zestes d’agrumes confits, d’épices douces et de tabac blond. La bouche est d’une étonnante fraîcheur. Richesse discrète, mais très beau volume, sur fond énergique, précis et éclatant. Longue finale aux accents rancios soulignant le caractère multidimensionnel du vin. Excellent.

Content d'apprendre ton appréciation de ce vin car j'en ai une. Quelle serait la meilleure circonstance pour déguster ce vin d'après toi? Un après repas? un apéro? ou autre? Et aussi, à quelle température optimale pour le service?
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 18 Mar 2011 - 15:47

Sur des fromages corsés (cheddar, vieux brebis) ou sur un dessert à base de noix et/ou de caramel.

Température cave.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Richard Philippe Guay le Ven 18 Mar 2011 - 18:08

Clos des Papes 2003:
Belle couleur grenat avec un nez de kirsch et de cerises. En bouche, un peu de framboises, d'épices ainsi qu'une pincée de sucre brun !!!. Pas d'effet millésime même si j'ai l'impression qu'à la fin il y a un léger goût d'alcool.
Je dirais un grand vin sur l'échelle In Vino Veritas (18.5/20)

Richard Philippe Guay

Messages : 921
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Martin Loranger le Ven 18 Mar 2011 - 21:41

Louis-Claude Desvignes, Morgon "Javernières" 2006:
Faisait partie d'un lot de quelques bouteilles couchées en cave pour expérimenter un peu concernant le vieillissement des Beaujolais.
Je constate la capacité de vieillir de ce vin, mais éprouve, encore cette fois, davantage de plaisir à le boire plus jeune.

J'ai de la difficulté à mettre le doigt sur ce qui me plaît moins exactement dans les Beaujolais avec quelques années dans le corps: tannins plus secs? moins de fruits? moins gras? moins explosif?

Moins jouissif.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Yves Martineau le Ven 18 Mar 2011 - 23:02

Château Rollan de By, Médoc, 2005
Fruit mur et tanins tendres, de la fraicheur, équilibre impeccable, beaucoup de classe pour un des meilleurs rapports q-p de tout le bordelais. Excellent et déjà très ouvert. 90+ pts

avatar
Yves Martineau

Messages : 5268
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Frederick Blais le Ven 18 Mar 2011 - 23:33

Verticale de Musar en blanc et rouge avec la gagne de FDV.

Une révélation pour moi avec ce Blanc 95 et une confirmation dans le rouge avec le 99 et 98 qui suit de près. En blanc on a eu un 95 qui est sorti en grande forme, un 99 qui semblait sortir des cuves et un 2001 oxydatif mais qui concorde avec d'autres expériences du même vin.

En rouge, 93,96,97,98,99 Le 96 d'une délicatesse bouguignone avec que les 99 et 98 nous envoutent par leur texture et profondeur.

Il n'y a eu aucun mauvais vin et pas un vin non plus déplaisant par des bretts. Vraiment une soirée de haute voltige avec des vins très homogènes!
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Patrick Ayotte le Dim 20 Mar 2011 - 7:58

Avec le premier steak sur le BBQ hier soir:

Prince Probus Clos Triguedina Cahors 2000 , Code SAQ : 866822

Passage rapide en carafe et bu sur 2 heures

Le vin est rouge très foncé, presque noir avec sur le rebord une légère décoloration. Au nez c'est un mélange de fruits noirs, d'épices, une touche chocolaté et l'élevage est encore présent. En bouche on y retrouve de nouveau un fruit noir bien affirmé, avec des saveurs d'anis, un peu de torréfaction, de chocolat amer et un boisé tout juste intégré le tout sur une finale assez longue. Présence importante de dépôt dans la bouteille. Très bien, surtout pour le prix !

Cépage: 100% Malbec
Élevage: 18 mois de fûts neufs
Alcool: 12,8%
Âge des vignes: 80 ans


Sangiovese/Merlot Yemula Umberto Cesari Rubicone i.g.t. 2007 , Code SAQ : 11039787

Robe cerise foncée. Nez de fruits rouges, un peu d’épices, de fumée et de bois. Bouche avec un fruit rouge presque gourmant dans un ensemble moins «guidoune» que le Liano de la même maison. Caractère épicé modéré et un boisé relativement discret, le tout sur une acidité qui balance le tout. Bien + et meilleur que le Liano selon moi…

Cépages : 70% Sangiovese Grosso, 30% Merlot
Élevage : 18% en barriques de 500l neuves
Alcool : 13,5%


Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Alexandre Trudel le Dim 20 Mar 2011 - 11:33

Selbach-Oster Zeltinger Sonnenuhr Riesling Spätlese trocken 2007.
Qui a dit que les Allemands excellaient juste dans le riesling sucré? Très bien, 88.

Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues 2007.
Wow, grand vin. Joue dans la cour des meilleurs CNP. Beaucoup de matière, longueur impressionnante. Déjà excellent, sera sans doute plus complexe dans 5 ans. 94+.

Yannick Amirault Bourgueil La Coudraye 2009.
Très digeste, beau fruit, sans notes végétales appuyées. Moins structuré que le 2005. Le genre de rouge qu'on aime boire durant l'été. 88.

Alexandre Trudel

Messages : 982
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mars 2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum