Derniers sujets
» Dégustation de rêve - Étapes en cascade
Aujourd'hui à 22:22 par Michel Therrien

» Semaine du 11 février
Aujourd'hui à 21:31 par Simon Dagenais

» Club de dégustation de Montréal : Pinot Noir Bourgogne 2015
Aujourd'hui à 20:48 par Stéphanie Chénier

» Roger Federer °1 mondial à nouveau!
Hier à 23:11 par Patrick Désy

» Cornas 10 ans et plus ?
Sam 17 Fév 2018 - 11:19 par Jean Parent

» Vos surprises ou découvertes de l’année 2017
Ven 16 Fév 2018 - 21:54 par Dagenais, Simon

» Courrier vinicole l'Odyssée
Ven 16 Fév 2018 - 13:02 par David Bedard

» Nouveau Popsicle qui fera malheur!
Ven 16 Fév 2018 - 11:08 par Alain Roy

» Arrivage Cellier du jeudi
Ven 16 Fév 2018 - 9:04 par Frederick Blais

» Le jeune Taureau de Calce
Ven 16 Fév 2018 - 0:34 par Patrick Désy

» Mini-dreamer en blanc
Lun 12 Fév 2018 - 8:20 par Yves Martineau

» Semaine du 4 février 2018
Dim 11 Fév 2018 - 21:48 par Pierre Beauregard

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Dim 11 Fév 2018 - 16:10 par Stéphanie Chénier

» Visite au Domaine Jean-Paul et Benoît Droin
Dim 11 Fév 2018 - 15:22 par Vincent Messier-Lemoyne

» Bourgogne: restaurants
Mar 6 Fév 2018 - 13:07 par Stéphanie Chénier

Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier


Semaine du 29 janvier 2018

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Semaine du 29 janvier 2018

Message par Patrick Ayotte le Mar 30 Jan 2018 - 13:36

Souper avec ma douce au Quartier Général en fin de semaine:



Domaine du Nival Matière à Discussion 2016
De couleur légèrement doré, mais brillant et jeune. Arômes de citron confit, de notes salines et boisées avec un peu de caramel tout en étant subtil et vraiment élégant. Belle tension en bouche sans être tranchant et la finale, de bonne persistance, affiche un bois bien intégré qui arrondi le vin. Les saveurs sont similaires à ce qui a été perçu au nez. Le vin me semble bien jeune encore, mais me procure un plaisir doublé du fait que je sais que c'est produit à moins de 45 min de chez moi et j'adore ce constat! Excellent (91)

Joseph Faiveley Volnay 1er Cru Santenots 2010
Couleur grenat uniforme. Élégant au nez avec beaucoup de fruits, d'épices, de terre, de fleurs séchées et d’un arôme qui rappelle la pierre concassée. Belle mâche en bouche avec juste assez de puissance pour que l’on sente bien les tannins, mais ils sont civilisés. Le fruit s’exprime bien, suivi d’un léger aspect viandeux, de terre puis de notes épicées qui complètent le tableau. De l'excellent Pinot qui livre la marchandise. Excellent+ (92)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3052
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2018

Message par Michel Therrien le Mer 31 Jan 2018 - 19:58

En famille avec ma chum Dan Daoust et Caillou....

Hermitage Domaine des Tourettes 2009, Delas
La robe est cerise foncée.
Bouquet puissant et intense avec cassis et cerises griottes puis un peu de lard fumé et de poivre. Les épices accompagnent le fruité confit.
Bouche juteuse et croquante qui demeure fraîche avec densité en finale. La PAI est de plus de 10 secondes et le tout est fort bien équilibré. Le seul bémol est l'appellation. Me semble plus être un cornas assez moderne qu'un Hermitage en général plus tannique et ferme.
Un excellent vin si ce n'est que de sa non typicité.. 17.5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7795
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2018

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 31 Jan 2018 - 20:34

Lundi soir :

Château des Tours vacqueyras 2008 : Ouvert la veille, sans prélever de liquide ni remettre le bouchon (sauf pour le transport!). Couleur pâle, mais brillante et parfaitement translucide. Nez de fraise de bois, de poivre blanc, d’orange sanguine et d’herbes aromatiques grillées très typique du producteur. Bouche au joli volume, à la texture suave, au grain fin. Pas une concentration à tout casser ni une immense longueur, mais ce vin possède du charme, du caractère et une âme. L’étiquette affiche 15% et le vin fait montre d’une étonnante fraîcheur et buvabilité. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7627
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mer 31 Jan 2018 - 21:14

Sandeman Vau Vintage 1997 : Mercredi ca sonne Porto! Couleur rubis, de bonne saturation avec un brin de maturité sur le pourtour. Grande fraicheur au nez, une caractéristique du millésime, sur les notes de cerises, fruits des champs, vieux blois, épices, floral. En bouche, le Porto commence à se fondre, il reste encore des tannins, plein de fruit rouge, gras, bonne richesse dû au sucre, le tout n'est lourd du tout, finale sur le fruit et la réglisse, point chaleureuse. 16.5/20+ Bref un bon Porto Vintage à petit prix, difficile à battre!
avatar
Frederick Blais

Messages : 1947
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2018

Message par Yves Martineau le Mer 31 Jan 2018 - 21:33

Samedi dernier, une grosse soirée chez des amis où Jean Parent nous a ouvert un de ses vins préférés de 2017 dont il avait parlé récemment....Et bien il avait raison!

(1/27/2018)



  • 2010 Gilbert Picq & ses Fils Chablis 1er Cru Les Vaucoupins - France, Burgundy, Chablis, Chablis 1er Cru

    En magnum.

    Nez classique chablisien, de bord de mer, de lime.
    L'acidité paraît basse, surtout pour un 2010, le vin n'est pas très tendu. Mais cette bouche est une petite merveille pour l’amateur de salinité/minéralité, c'est plein d’extraits secs. Un chablis aérien et complexe, d’une très belle longueur aromatique. 92 pts (92 points)

  • 1999 E. Guigal Côte-Rôtie Château d'Ampuis - France, Rhône, Northern Rhône, Côte-Rôtie

    Vin élégant qui se boit si facilement, il en paraît presque superficiel. Il ne faut pas en sous-estimer la profondeur. C’est un vin aérien, finement poivré, sensuel. Un délice! 93 pts (93 points)

  • 2000 Tertre Rôteboeuf - France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru

    Le nez est floral, super truffé, charmeur. La bouche est superbe, ronde et fruitée, d’une concentration extraordinaire, presque huileuse, alors que le vin reste très fin, avec des tanins très soyeux. Les arômes de truffes sont encore bien présents en bouche, c'est une explosion de saveurs, on se prend à chercher des métaphores pour décrire le spectacle. C’est magnifique, tellement parfumé et complexe. Un très grand vin. 97-98 pts (98 points)

  • 2012 Domaine Charvin Châteauneuf-du-Pape - France, Rhône, Southern Rhône, Châteauneuf-du-Pape

    C'est le dernier rouge au programme et, au premier nez, je me dis "on n'aura pas eu de pinot ce soir?!!". Quand même rare avec ce groupe!

    Celui-ci montre un nez floral, avec des notes de laurier, d'épices. La bouche est dense et savoureuse, tout ça fait très châteauneuf. C’est équilibré et suave, un brin rustique sur la finale. Un vin jeune, mais déjà très bon. J’ai peine à réconcilier ce que je crois reconnaitre avec le porteur de la bouteille, il me semble improbable qu'il en ait même en cave...Heureusement j'élimine l'intellectualisation et ma conviction l’emporte: c'est un Charvin! 91+ pts

    Revoir idéalement dans 5 ans ou ouvrir la veille pour encore davantage de plaisir.

  • 2009 Château des Tours Vacqueyras - France, Rhône, Southern Rhône, Vacqueyras

    Un nez ferrugineux, fruit noir, anis. Sudiste. Bouche au fruit mûr, sucré, qui évoque le grenache. C'est très savoureux, concentré et long. Vu le porteur, on cherchait quel vin d’Emmanuel Reynaud et on l’a trouvé par déduction logique : c'est le vin le moins "Rayas" de toute la gamme, i.e. le plus gourmand, le moins floral, soit le Vacqueyras. Ensuite, le côté très mûr vient probablement du millésime 2009. Bingo! Très bon. 90 pts (90 points)

  • 2014 Samuel Billaud Chablis 1er Cru Mont de Milieu - France, Burgundy, Chablis, Chablis 1er Cru

    Vin riche, rond que je voyais en appellation régionale bourguignonne, en 2015. C’est agréable mais au dévoilement très décevant vu le cru et le millésime. Le manque de tension est surprenant pour un 2014. 87 pts

    Est-ce la fatigue du palais, suite à la série de rouges? Je l'avais mieux goûté en mars 2016 aux Grands Jours de Bourgogne. (87 points)

  • 2005 Roc de Cambes - France, Bordeaux, Côtes de Bourg

    Joli nez de cerises et de truffes (comme le Tertre Roteboeuf auparavant, en moins intense). La bouche est ronde en attaque, belle densité, avec de la mâche en milieu de bouche et finale. C’est encore jeune, frais, mais trop serré à ce stade il me semble. Notes mentholées en finale. J’ignore quand ce sera prêt, j'imagine qu'un 3 à 5 ans de réclusion pourrait en arrondir les angles. Le millésime 2005 continue de m'intriguer. 89 (+) pts (89 points)

avatar
Yves Martineau

Messages : 5448
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mer 31 Jan 2018 - 21:47

Yves Martineau a écrit:
  • 2009 Château des Tours Vacqueyras - France, Rhône, Southern Rhône, Vacqueyras

    Un nez ferrugineux, fruit noir, anis. Sudiste. Bouche au fruit mûr, sucré, qui évoque le grenache. C'est très savoureux, concentré et long. Vu le porteur, on cherchait quel vin d’Emmanuel Reynaud et on l’a trouvé par déduction logique : c'est le vin le moins "Rayas" de toute la gamme, i.e. le plus gourmand, le moins floral, soit le Vacqueyras. Ensuite, le côté très mûr vient probablement du millésime 2009. Bingo! Très bon. 90 pts (90 points)

  • Je trouve le Fonsalette Syrah le moins "Rayas" ou l’extra-terrestre du groupe, mais en effet le Vacqueyras est souvent trop riche/sucreux pour moi. Je lui préfère le vin de Pays ou le Côte du Rhone.
    avatar
    Frederick Blais

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 06/06/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Michelle Champagne le Jeu 1 Fév 2018 - 0:15

    Frederick Blais a écrit:
    Yves Martineau a écrit:
  • 2009 Château des Tours Vacqueyras - France, Rhône, Southern Rhône, Vacqueyras

    Un nez ferrugineux, fruit noir, anis. Sudiste. Bouche au fruit mûr, sucré, qui évoque le grenache. C'est très savoureux, concentré et long. Vu le porteur, on cherchait quel vin d’Emmanuel Reynaud et on l’a trouvé par déduction logique : c'est le vin le moins "Rayas" de toute la gamme, i.e. le plus gourmand, le moins floral, soit le Vacqueyras. Ensuite, le côté très mûr vient probablement du millésime 2009. Bingo! Très bon. 90 pts (90 points)

  • Je trouve le Fonsalette Syrah le moins "Rayas" ou l’extra-terrestre du groupe, mais en effet le Vacqueyras est souvent trop riche/sucreux pour moi.  Je lui préfère le vin de Pays ou le Côte du Rhone.

    Yves, je sais que tu es probablement ceinture noire en Rayas mais pour avoir goûté à son Vacqueyras, je me range du côté de Vincent au niveau dégustatif. Son CR du 2008, me semble plus proche de Rayas que ton 2009. C'est pourquoi, je ne comprends ton constat qui veut que le Vacqueyras soit d'emblée le moins"Rayas". scratch J'y vois plus un effet millésime.
    avatar
    Michelle Champagne

    Messages : 1527
    Date d'inscription : 26/07/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Yves Martineau le Jeu 1 Fév 2018 - 0:59

    Michelle, il y a sans doute un effet millésime, en effet. Les 2003 et 2007, également des millésimes solaires, n'avaient pas non plus les notes classiques, que Vincent a retrouvées dans le 2008.

    J'ai hâte de voir le 2010, un grand millésime plus frais et sans doute plus propice à de tels arômes.
    avatar
    Yves Martineau

    Messages : 5448
    Date d'inscription : 07/06/2009
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Yves Martineau le Jeu 1 Fév 2018 - 1:04

    Frederick Blais a écrit:

    Je trouve le Fonsalette Syrah le moins "Rayas" ou l’extra-terrestre du groupe, (...).

    C'est vrai, mais tu triches! Laughing

    Évidemment, sans grenache ni cinsault, il est bien différent. Mais tout de même reconnaissable comme un vin de Reynaud à l'aveugle.

    avatar
    Yves Martineau

    Messages : 5448
    Date d'inscription : 07/06/2009
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 1 Fév 2018 - 8:31

    Michelle, j’espère que vous avez bu le 2008 et le 2009 du Château des Tours pour minorer de telle manière un compte-rendu par rapport à l’autre. Sinon, comment pouvez-vous jugez qu’un est plus représentatif que l’autre du vin en question? Un CR d’un vin dégusté à l’aveugle vs celui d’un dégusté à bouteille découverte est forcément différent. Peut-être ai-je eu plus de faciliter à trouver des caractéristiques dites Rayas en sachant ce que je buvais.

    _________________
    "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
    avatar
    Vincent Messier-Lemoyne

    Messages : 7627
    Date d'inscription : 12/05/2009
    Age : 33
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 1 Fév 2018 - 8:31

    Yves, merci pour le CR. JFL avait partagé un Tertre Roteboeuf dans une autre vie et le vin m’avait jeté par terre. J’en garde encore un souvenir ému. Concernant le Vacqueyras, a-t-il été ouvert longtemps à l’avance?

    _________________
    "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
    avatar
    Vincent Messier-Lemoyne

    Messages : 7627
    Date d'inscription : 12/05/2009
    Age : 33
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Alexandre Deslauriers le Jeu 1 Fév 2018 - 9:22

    Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Yves, merci pour le CR. JFL avait partagé un Tertre Roteboeuf dans une autre vie et le vin m’avait jeté par terre. J’en garde encore un souvenir ému. Concernant le Vacqueyras, a-t-il été ouvert longtemps à l’avance?

    Le Vacqueyras fut ouvert juste avant le service! Le millésime faisait en sorte qu'Yves et moi étions initialement sur un vin de CNP sur un producteur autre que Reynaud (j'étais sur un Clos des Papes initialement)... Nous avons tout de même vite changer d'idée! Le vin se présentait tout de même bien sans aucun traitement préalable!

    Tertre Roteboeuf était magnifique! Une complexité et une finesse qui m'ont subjugué durant une bonne partie de la soirée...!
    avatar
    Alexandre Deslauriers

    Messages : 1115
    Date d'inscription : 09/06/2009
    Age : 34

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Michelle Champagne le Jeu 1 Fév 2018 - 10:29

    Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Michelle, j’espère que vous avez bu le 2008 et le 2009 du Château des Tours pour minorer de telle manière un compte-rendu par rapport à l’autre. Sinon, comment pouvez-vous jugez qu’un est plus représentatif que l’autre du vin en question? Un CR d’un vin dégusté à l’aveugle vs celui d’un dégusté à bouteille découverte est forcément différent. Peut-être ai-je eu plus de faciliter à trouver des caractéristiques dites Rayas en sachant ce que je buvais.

    Je ne "minore" pas le compte-rendu de Yves. Je dis simplement que votre 2008 est plus prêt de ce que j'ai déjà goûté. Donc, je pense que le 2009 a été influencé par un millésime solaire plutôt que par un style en général. Peut-être que le 2010 saura vous convaincre "à l'aveugle". Wink
    avatar
    Michelle Champagne

    Messages : 1527
    Date d'inscription : 26/07/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 1 Fév 2018 - 10:52

    Michelle, vous ne répondez pas à ma question. Avez-vous goûté aux 2008 et 2009?

    Aussi, vous me semblez dire dans votre second message quelque chose de bien différent que ce que vous écriviez précédemment … tout en affirmant vous répéter!

    _________________
    "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
    avatar
    Vincent Messier-Lemoyne

    Messages : 7627
    Date d'inscription : 12/05/2009
    Age : 33
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Michelle Champagne le Jeu 1 Fév 2018 - 11:44

    Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Michelle, vous ne répondez pas à ma question. Avez-vous goûté aux 2008 et 2009?

    Aussi, vous me semblez dire dans votre second message quelque chose de bien différent que ce que vous écriviez précédemment … tout en affirmant vous répéter!

    Non, je n'ai pas gouté au 2008 et au 2009 mais en quoi cela fait une différence?

    J'ai relu mes 2 messages et ils sont passablement identiques..il y a un oeu de mauvaise volonté de votre part..
    .
    avatar
    Michelle Champagne

    Messages : 1527
    Date d'inscription : 26/07/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 1 Fév 2018 - 11:55

    Je trouve quand même spectaculaire que vous puissiez vous ranger de mon côté « au niveau gustatif » (si une telle chose existe) alors que vous n’avez pas bu le vin dont je parle! Votre premier message laisse donc cela à penser alors que vous dites dans votre second message que mon commentaire vous rappelle votre expérience avec un millésime différent. Ça me semble être deux choses passablement distinctes.

    Aussi, et question de clarifier le tout, quand vous écrivez « prêt » parlez-vous de proximité dans nos ressentis ou du fait que le vin que vous avez bu (dont on ne sait toujours pas le millésime) est à maturité?

    _________________
    "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
    avatar
    Vincent Messier-Lemoyne

    Messages : 7627
    Date d'inscription : 12/05/2009
    Age : 33
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Michelle Champagne le Jeu 1 Fév 2018 - 12:14

    Je suis présentement au gym et il est difficile pour moi d'élaborer avec cette musique infernale! Laughing Je vous reviens plus tard car cela mérite une réponse.
    avatar
    Michelle Champagne

    Messages : 1527
    Date d'inscription : 26/07/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Alain Roy le Jeu 1 Fév 2018 - 12:19

    Frederick Blais a écrit:Sandeman Vau Vintage 1997 :  Mercredi ca sonne Porto!  Couleur rubis, de bonne saturation avec un brin de maturité sur le pourtour.  Grande fraicheur au nez, une caractéristique du millésime, sur les notes de cerises, fruits des champs, vieux blois, épices, floral.  En bouche, le Porto commence à se fondre, il reste encore des tannins, plein de fruit rouge, gras, bonne richesse dû au sucre, le tout n'est lourd du tout, finale sur le fruit et la réglisse, point chaleureuse.  16.5/20+   Bref un bon Porto Vintage à petit prix, difficile à battre!

    Bien d'accord, j'en ai bu plusieurs fois de ce cru et j'ai toujours aimé. Cette semaine j'ai acheté une plug de Aubry ? dans La Presse, un LBV 2004 de Smith Woodhouse, mais là par contre hi pas trop d'accord, c'est pas mauvais mais j'ai trouvé ça lourd...T'es pas le seul buveur de Porto Fred ! Very Happy
    avatar
    Alain Roy

    Messages : 2039
    Date d'inscription : 25/06/2010
    Localisation : montreal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Frederick Blais le Jeu 1 Fév 2018 - 13:03

    Alain Roy a écrit:
    Frederick Blais a écrit:Sandeman Vau Vintage 1997 :  Mercredi ca sonne Porto!  Couleur rubis, de bonne saturation avec un brin de maturité sur le pourtour.  Grande fraicheur au nez, une caractéristique du millésime, sur les notes de cerises, fruits des champs, vieux blois, épices, floral.  En bouche, le Porto commence à se fondre, il reste encore des tannins, plein de fruit rouge, gras, bonne richesse dû au sucre, le tout n'est lourd du tout, finale sur le fruit et la réglisse, point chaleureuse.  16.5/20+   Bref un bon Porto Vintage à petit prix, difficile à battre!

    Bien d'accord, j'en ai bu plusieurs fois de ce cru et j'ai toujours aimé. Cette semaine j'ai acheté une plug de Aubry ? dans La Presse, un  LBV 2004 de Smith Woodhouse, mais là par contre hi pas trop d'accord, c'est pas mauvais mais j'ai trouvé ça lourd...T'es pas le seul buveur de Porto Fred ! Very Happy

    Yay!! j'ai un ami Wink

    Je n'ai pas gouté au 2004 mais normalement c'est toujours bon ces LBV, mais dans un style riche et fruité.  Lors de son dernier passage à Montréal Mr Niepoort avait beaucoup aimé et il m'avait recommandé d'en acheter quelques bouteilles.
    avatar
    Frederick Blais

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 06/06/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Michelle Champagne le Jeu 1 Fév 2018 - 15:35

    Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je trouve quand même spectaculaire que vous puissiez vous ranger de mon côté « au niveau gustatif » (si une telle chose existe) alors que vous n’avez pas bu le vin dont je parle! Votre premier message laisse donc cela à penser alors que vous dites dans votre second message que mon commentaire vous rappelle votre expérience avec un millésime différent. Ça me semble être deux choses passablement distinctes.

    Aussi, et question de clarifier le tout, quand vous écrivez « prêt » parlez-vous de proximité dans nos ressentis ou du fait que le vin que vous avez bu (dont on ne sait toujours pas le millésime) est à maturité?

    Vous semblez penser qu'il est impossible d'avoir un bon portrait d'un vin sans l'avoir bu préalablement. Dans ce cas, à quoi peuvent bien servir les comptes-rendus?

    Je crois qu'un compte-rendu fait par un dégustateur sérieux parle beaucoup. Je regarde principalement 2 choses: la description du goût (acidité, sucré, amer, et salé) et la texture (tanins, alcool, structure, richesse etc). C'est à ces deux endroits qu'il y a le moins d'interprétation. Contrairement au nez qui nous apporte une certaine information mais peut varié d'une personne à l'autre.

    Si je regarde le compte-rendu du 2008: joli volume, texture suave au grain fin et étonnante fraîcheur. Maintenant le 2009: fruits mûrs, sucré, savoureux, concentré et long. Si nous ajoutons à cela, le nez et bien nous avons 2 vins complètement différents. Mon expérience avec le Château des tours ressemble plus à votre description organoleptique. Il n'y a rien de spectaculaire là-dedans. De votre propre aveu, vous avez fait un textbook de votre vin en sachant ce qu'il y avait dans votre verre. Cela me déçoit un peu venant de votre part (je blague) mais vous avez identifié, dans une certaine mesure, votre vision de la patte Rayas.

    Pour ce qui est des millésimes déjà bus. Je ne saurais vous le dire précisément. Je bois du vin à tous les jours et je ne prends pas de notes. Je crois que le dernier millésime était un 2004, sous toute réserve. J'ai un 2007 en cave qui me titille depuis notre échange. Laughing
    avatar
    Michelle Champagne

    Messages : 1527
    Date d'inscription : 26/07/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Jonathan Marquis le Jeu 1 Fév 2018 - 20:48

    2014 guy breton morgon vv
    Oeil rubis dense
    Au nez, Framboises, pomme grenade, canneberge, épices et cardamome. C’est expressif et ça pinotte ( ça gamaye se dit mal)
    En bouche, une bombe de fruit, très frais et c’est exactement ce dont je m’attend d’un bojo . Le toucher est doux et gouleyant. Aucun tannins, peu de matière. C’est très bon mais c’est un vin de soif délicieux en jeunesse... ça ne va pas vieillir selon moi, faites vous plaisir maintenant!
    91 pts
    avatar
    Jonathan Marquis

    Messages : 1023
    Date d'inscription : 26/03/2013
    Age : 31
    Localisation : Morin-Heights

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Frederick Blais le Jeu 1 Fév 2018 - 22:14

    Jonathan Marquis a écrit:2014 guy breton morgon vv
    Oeil rubis dense
    Au nez, Framboises, pomme grenade, canneberge, épices et cardamome. C’est expressif et ça pinotte ( ça gamaye se dit mal)
    En bouche, une bombe de fruit, très frais et c’est exactement ce dont je m’attend d’un bojo . Le toucher est doux et gouleyant. Aucun tannins, peu de matière. C’est très bon mais c’est un vin de soif délicieux en jeunesse... ça ne va pas vieillir selon moi, faites vous plaisir maintenant!
    91 pts

    Pour avoir dégusté des Guy Breton VV et Ptit Max avec plus de 10 ans, va vieillit très bien!
    avatar
    Frederick Blais

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 06/06/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Patrick Désy le Ven 2 Fév 2018 - 9:33

    Frederick Blais a écrit:
    Jonathan Marquis a écrit:2014 guy breton morgon vv
    Oeil rubis dense
    Au nez, Framboises, pomme grenade, canneberge, épices et cardamome. C’est expressif et ça pinotte ( ça gamaye se dit mal)
    En bouche, une bombe de fruit, très frais et c’est exactement ce dont je m’attend d’un bojo . Le toucher est doux et gouleyant. Aucun tannins, peu de matière. C’est très bon mais c’est un vin de soif délicieux en jeunesse... ça ne va pas vieillir selon moi, faites vous plaisir maintenant!
    91 pts

    Pour avoir dégusté des Guy Breton VV et Ptit Max avec plus de 10 ans, va vieillit très bien!

    Je seconde. Ça vieillit bien Breton.
    avatar
    Patrick Désy

    Messages : 97
    Date d'inscription : 12/11/2017

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 2 Fév 2018 - 10:29

    Michelle, merci pour vos clarifications. J'espère que vous nous parlerez du 2007 que vous boirez sous peu.

    _________________
    "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
    avatar
    Vincent Messier-Lemoyne

    Messages : 7627
    Date d'inscription : 12/05/2009
    Age : 33
    Localisation : Montréal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Alain Roy le Ven 2 Fév 2018 - 11:38

    Champs Martin 2009, Mercurey 1er cru, Lorenzon, acheté en 2011, 45$.

    PNP. Toutes les robes  des Givry-Rully-Mercurey dégustés récemment sur 2009 se ressemblent je trouve: des rubis moyennement à peu soutenus, nets et qui commencent à tuiler au pourtour. Celui-ci ne fait pas exception. Le bouquet s'affirme: ça pinote en masse mais un peu le vieux. Bien fruité rouge frais, des arômes de sous-bois/champignons, le tout entremêlé de fleurs séchées, de sucre, de truffe, ma foi il y a une certaine complexité.

    En bouche ça l'est moins...Ça passe comme ni vu ni connu, c'est ma première impression. Allons-y revoir: la texture est très tendre, veloutée, puis le fruité est plutôt terne mais présent, la tension un peu molle et les amers beaux. La finale s'enfuit à grands pas et laisse comme un arrière-goût de caoutchou. C'est pas mauvais, ça se boit facilement, s'il y avait invités ça passerait dans le beurre. Avec le temps le bouquet se fane et les amers en finale engloutit tout le reste.

    Neveu qui restait en haut de chez moi est déménagé et c'est nièce qui a pris sa place donc c'est elle qui va payer, je lui refile ma bouteille hé hé...(elle ne connait rien au vin mais ça va changer Cool ) Moi, je retourne à la cave !

    Re-dégusté le lendemain avec un pinot noir d'épicerie que ben oui j'ai acheté pour comparer car nièce qui était étudiante achetait ça Laughing , et bien j'ai préféré l'épicerie et nièce a préféré Champs Martin, qui n'avait pas bougé mais toujours trop amer pour moi.

    Les Cocalières 2008, Coteaux du Languedoc, dom,d'Aupilhac, acheté en 2011, 30$.

    PNP. Grenat moyennement soutenu, c'est net et sans signe d'évolution. Superbe bouquet de confitures de fruits noirs (cassis-mûres), vanille et ensorcellement ! Entrée de velours offrant un beau fruité frais noir sur une tension de bon aloi et des amers sympa. La finale est plutôt banale mais surtout courte et enlève sans la réprimer totalement un peu de joie ressentie au début et au milieu. Un beau vin tout de même (comparé au Mercurey précédent) dont je résumerais les qualités à fraîcheur, plaisir simple et convivialité. Avec des pâtes au pesto origan/sarriette/noisettes, ça va être peurfect. Avec le temps, ouille, celui-là il se densifie et c'est tant mieux !

    Lendemain: une bombe ! déridé, joufflu, plein, savoureux.
    avatar
    Alain Roy

    Messages : 2039
    Date d'inscription : 25/06/2010
    Localisation : montreal

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Semaine du 29 janvier 2018

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum