Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 12 février 2017

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Eric Lefebvre le Dim 19 Fév 2017 - 10:12

Hier soir avec une joue de veau braisée. M. Chapoutier Barbe Rac, Chateauneuf du Pape, 1999.

Un des mes Chateauneuf préférés, j'ai toujours une petite excitation quand j'en ouvre une... celle-ci n'a pas déçu! À l'oeil on voit bien l'âge du vin, qui commence à brunir un peu. Au nez, c'est absolument magnifique, avec des aromes typiques des vins à base de grenache à maturité; réglisse rouge, épices, herbes provençales, fraises, etc. En bouche, tout est rond et soyeux, belle longueur, en harmonie, fondu.

Un vin mature qui en a probablement encore un peu sous la pédale, mais je ne vois pas l'intérêt de le faire vieillir plus longtemps. Buvez!

Eric Lefebvre

Messages : 433
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Michelle Champagne le Dim 19 Fév 2017 - 10:30

Règle générale, j'aime bien ce que fait Nicolas Maillet qui travaille en bio. Ce qui exige, je crois, l'attente d'une grande maturité des raisins au moment des vendanges. Et bien, avec son Domaine Nicolas Maillet Mâcon Verzé 2014, je pense qu'il a trop attendu! L'attaque est franchement sucrée et l'acidité est basse. Le vin est bien fait, rien ne dépasse mais ce n'est pas ma tasse de thé.

Aussi, j'ai ouvert un Domaine Confuron-Cotétidot Vosne-Romanée 2009. Couleur d'un bon vieux Nebiollo. Très floral aux arômes de pivoine, petits fraises des champs et légèrement fumé. La bouche est suave, les tannins sont fondus et l'acidité est moyenne. Et puis tranquillement, la VE s'installe. Une pointe de végétal au nez et enveloppe la matière en bouche. Perso, j'aime la VE mais elle doit rester sympathique. C'est limite!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 10:31

Un peu de sucre et beaucoup d'acidité ... les rieslings allemands sont intuables.

J'ai longtemps rêvé, à mes débuts, en lisant des comptes rendus de grands blancs allemands de la glorieuse année 1976 et m'étais promis d'en mettre de côté pour 30 ans. J'ai quelques 2005 qui devraient "tougher la run".

Pour Zalto, j'étais déjà convaincu (je n'aurais pas payé si cher en fait, sans l'être au préalable!).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 10:33

Michelle, pourquoi bio égalerait grande maturité?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Eric Lefebvre le Dim 19 Fév 2017 - 10:52

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Un peu de sucre et beaucoup d'acidité ... les rieslings allemands sont intuables.

J'ai longtemps rêvé, à mes débuts, en lisant des comptes rendus de grands blancs allemands de la glorieuse année 1976 et m'étais promis d'en mettre de côté pour 30 ans. J'ai quelques 2005 qui devraient "tougher la run".

J'ai bu quelques 1976 dernièrement, ils ne montrent aucun signe de fatigue. Ils sont vraiment impressionnants!

Eric Lefebvre

Messages : 433
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Michelle Champagne le Dim 19 Fév 2017 - 12:21

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Michelle, pourquoi bio égalerait grande maturité?

Si le vin bio vise à limiter le nombre d'intrants possibles, j'imagine que la chaptalisation fait partie de cette équation. Donc, j'ai toujours pensé que pour la culture bio, la maturation des raisins était très importante afin d'éviter de chaptaliser. Mais je suis peut-être dans le champ. scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 12:45

Moi je mets du sucre bio dans mon café!

Trève de plaisanterie, plusieurs vignerons en bio me disent atteindre plus rapidement la pleine maturité que lorsqu'ils employaient des produits de synthèse.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Stéphanie Chénier le Dim 19 Fév 2017 - 13:17

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Un peu de sucre et beaucoup d'acidité ... les rieslings allemands sont intuables.

J'ai longtemps rêvé, à mes débuts, en lisant des comptes rendus de grands blancs allemands de la glorieuse année 1976 et m'étais promis d'en mettre de côté pour 30 ans. J'ai quelques 2005 qui devraient "tougher la run".

Pour Zalto, j'étais déjà convaincu (je n'aurais pas payé si cher en fait, sans l'être au préalable!).

Est-ce que ce sont les Zalto universels (surtout pour Chardonnay, Chianti, Riesling, et Smaragd)

http://www.zaltoglas.at/en_sort_univ.php

ou les Zalto à vin blanc (surtout pour Riesling, Sauvignon blanc, Muskateller, Frizzante, Sangiovese, Saint-Laurent et Blaufränkisch)?

http://www.zaltoglas.at/en_sort_weis.php
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1533
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Michel Therrien le Dim 19 Fév 2017 - 14:02

Salut Stéphanie,

Nous avons dégusté avec des Universels au Fil du Zinc et chez Comte Liger-Bélair......

Un verre exceptionnel.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Michelle Champagne le Dim 19 Fév 2017 - 15:02

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Moi je mets du sucre bio dans mon café!

Trève de plaisanterie, plusieurs vignerons en bio me disent atteindre plus rapidement la pleine maturité que lorsqu'ils employaient des produits de synthèse.

Intéressant et peut-être discutable scientifiquement mais je laisse les experts en débattre. Cela dit, le but d'obtenir une maturité absolue ne change pas. Dans le cas de Maillet, j'ai avancé une sur-maturité du raisin mais le vin est peut-être tout simplement typé Macon-Verzé, je ne sais pas. Je ne bois pas suffisamment de Macon pour me faire une tête. Chose certaine, l'attaque était vraiment sucrée...
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 15:20

Stéphanie, j'ai acheté des universels avec comme objectif de les utiliser pour tous les types de vins. J'essaie ce soir avec un rouge.

Michelle, je laisse également cette questions aux scientifiques. Je ne considère toutefois par le recours à la chaptalisation sur le même pied que l'utilisation de produits de synthèse.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Patrick Pollefeys le Dim 19 Fév 2017 - 17:17

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Un peu de sucre et beaucoup d'acidité ... les rieslings allemands sont intuables.

Voilà pourquoi qu'il est plus rationnel des les encaver à long terme que des Bourgogne blancs. elephant

Les seuls Riesling oxydés que j'ai bus n'étaient pas allemands, mais alsaciens.

À ce sujet, j'ai récemment bu un deuxième Schieferkopf 2010 de Chapoutier complètement oxydé. Ce mec devrait davantage se préoccuper de vinifier des Riesling qui tiennent la route au moins 5-6 ans plutôt de s'alarmer que ce cépage affiche des arômes de pétrole.

Si j'avais un compte Twitter, voilà ce que j'écrirais "OXYDIZE WINE, very un-alsacian (failing @M_Chapoutier). Shame on you FAKE winemaker!"
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 603
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 17:35

Je ne te connaissais pas ce petit côté Donald Trump ... ça doit être l'effet des radios de Québec.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Patrick Pollefeys le Dim 19 Fév 2017 - 17:43

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je ne te connaissais pas ce petit côté Donald Trump ... ça doit être l'effet des radios de Québec.

Je n'écoute pas les radios de Québec. Elles sont aussi malhonnêtes que Radio-Canada.

Dieu merci, il y a Fox News, Alex Jones et Infowar! elephant
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 603
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Ludwig Desjardins le Dim 19 Fév 2017 - 19:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je ne te connaissais pas ce petit côté Donald Trump ... ça doit être l'effet des radios de Québec.

Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Ludwig Desjardins le Dim 19 Fév 2017 - 19:25

Jamais eu un sancerre ni un allemand oxydé prématurément... et j'en ai ouvert des Cotat et Boulay de 8-10 ans et plus!

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 20:05

Mais je n’ai jamais bu de rieslings ou de sancerres qui approchent même la qualité des meilleurs bourgognes blancs que j’ai pris.

Deuxième expérience domestique des plus convaincantes aves les Zalto :

Lucien Boillot Pruliers nuits-st-georges 1er cru 2002 : Dernier millésime avant la séparation entre Louis et Pierre. Ce cru est élaboré avec potentiellement les plus vieilles vignes de la Côte de Nuits … la parcelle ayant été replantée dans les années 1890. Couleur sombre, bien que le ménisque montre une certaine évolution. Nez de fruits noirs sauvages, de réglisse, de cacao, de cuir, d’encens, il évoluera vers de notes de gâteau aux fruits, puis de menthol et de pot-pourri. Ensemble complexe, racé et profond. Bouche puissante et séveuse, elle se montre encore tonique et concentrée. Ce vin ne devait pas être facile d’approche dans ses premières années! Le temps a toutefois fait son œuvre et il se montre aujourd’hui abouti, racé, d’une magnifique complexité et sans renier le côté sauvage du finage dont il est issu. On frappe ici à la porte du grand vin. Excellent, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Frederick Blais le Dim 19 Fév 2017 - 20:57

Il n'y a pas aussi une bonne dose de souffre dans les Allemand?
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 19 Fév 2017 - 21:07

Assurement!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Patrick Pollefeys le Dim 19 Fév 2017 - 22:54

Frederick Blais a écrit:Il n'y a pas aussi une bonne dose de souffre dans les Allemand?

Règle générale, il n'y a pas plus de soufre dans les vins secs allemands que dans bien d'autres vins blancs. J'aimerais bien comparer le niveau de sulfites libres des vins secs de Dönnhoff versus ceux de Bouchard en Bourgogne (incluant un Corton Grand Cru ou un Puligny Premier cru).

Bien entendu, c'est une autre musique dans le cas des Kabinett, Spätlese, Auslese, etc. où le taux de sulfite libre est plus élevé.

Il faut cependant apporter des nuances. Le faible taux d'alcool des vins allemands s'expliquent par un arrêt de la fermentation. Il y a deux façons de la faire : une bonne dose de sulfites ou le froid. Le vigneron qui choisit cette seconde stratégie doit quand même sulfiter ces vins pour les mêmes raisons que les autres vins liquoreux. Partout dans le monde, ces vins reçoivent davantage de sulfite puisque le sucre et le soufre ont une grande affinité l'un pour l'autre. Il faut donc nécessairement davantage sulfiter un vin liquoreux et qu'un vin sec.

En conclusion, ce n'est donc pas à cause de leur origine que les vins allemands sont davantage soufrés, mais bien à cause du taux de sucre résiduel.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 603
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Frederick Blais le Lun 20 Fév 2017 - 0:00

Merci Patrick, intéressant! J'avais toujours comme impression que pour plusieurs, les vins Allemand avait un faible taux d'alcool en raison de la forte teneur en sucre qui empêchait les levures de bien travailler.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Michelle Champagne le Lun 20 Fév 2017 - 8:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Mais je n’ai jamais bu de rieslings ou de sancerres qui approchent même la qualité des meilleurs bourgognes blancs que j’ai pris.

Deuxième expérience domestique des plus convaincantes aves les Zalto :

Lucien Boillot Pruliers nuits-st-georges 1er cru 2002 : Dernier millésime avant la séparation entre Louis et Pierre. Ce cru est élaboré avec potentiellement les plus vieilles vignes de la Côte de Nuits … la parcelle ayant été replantée dans les années 1890. Couleur sombre, bien que le ménisque montre une certaine évolution. Nez de fruits noirs sauvages, de réglisse, de cacao, de cuir, d’encens, il évoluera vers de notes de gâteau aux fruits, puis de menthol et de pot-pourri. Ensemble complexe, racé et profond. Bouche puissante et séveuse, elle se montre encore tonique et concentrée. Ce vin ne devait pas être facile d’approche dans ses premières années! Le temps a toutefois fait son œuvre et il se montre aujourd’hui abouti, racé, d’une magnifique complexité et sans renier le côté sauvage du finage dont il est issu. On frappe ici à la porte du grand vin. Excellent, voire plus.

Vincent, est-ce que tu as fait une comparaison simultanée avec un autre type de coupe?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 20 Fév 2017 - 9:28

Non, mais vous me donnez une excellente idée. À suivre d'ici quelque temps.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Patrick Pollefeys le Lun 20 Fév 2017 - 9:50

Frederick Blais a écrit:Merci Patrick, intéressant!  J'avais toujours comme impression que pour plusieurs, les vins Allemand avait un faible taux d'alcool en raison de la forte teneur en sucre qui empêchait les levures de bien travailler.

Cette impression demeure vraie surtout dans le cas des Trockenbeerenauslesen où le taux d'alcool est souvent autour de 6 %.  

Techniquement, il est dans la plupart des cas possibles de vinifier en sec, un Kabinett, un Spätlese et un Auslese.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 603
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 12 février 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum