Derniers sujets
» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Aujourd'hui à 14:33 par Frédéric Bricaud

» Semaine du 23 juillet 2017
Aujourd'hui à 12:50 par Alexandre Trudel

» Semaine du 16 juillet 2017
Aujourd'hui à 10:06 par PhilippeGingras

» Chassagne - Puligny - Meursault
Hier à 21:21 par Pierre Beauregard

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Hier à 7:29 par Yannick Nantel

» Le trésor de la SAQ
Dim 23 Juil 2017 - 16:35 par David Bedard

» Vente de Domaine
Dim 23 Juil 2017 - 8:17 par Stéphanie Chénier

» Dîner Quartier Général vendredi 21 juillet à midi
Sam 22 Juil 2017 - 12:53 par Michel Therrien

» Guigal achète enfin un domaine à Châteauneuf du Pape
Sam 22 Juil 2017 - 9:37 par Ludwig Desjardins

» Les albums de 2017
Ven 21 Juil 2017 - 13:13 par Jonathan Ménard

» Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?
Jeu 20 Juil 2017 - 22:32 par Michel Therrien

» Wimbledon 2017
Jeu 20 Juil 2017 - 20:01 par Michel Therrien

» Bourgogne 2017: échos et potins...
Mer 19 Juil 2017 - 16:04 par Frederik Boivin

» Belle surprise de chez Iegor...
Mar 18 Juil 2017 - 22:06 par Jonathan Ménard

» Chablis 2014 - Appellation village
Mar 18 Juil 2017 - 18:35 par Yves Martineau

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Vins de Malborough: Montée de lait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Martin Loranger le Mer 27 Jan 2010 - 4:40

Voici un p'tit éditorial publié initialement sur le blog que je tiens qui relate les étapes du tour du monde que je fais avec ma p'tite famille.

Le public cible de cet éditorial sont des gens qui connaissent moins le vins que vous, de là les explications...


L’idée de cet éditorial (ou montée de lait, c’est comme vous voulez!) me trottait dans la tête depuis quelques semaines, s’est ensuite concrétisée lors de notre visite de vignobles de Malborough le 9 janvier dernier, et a pris tout son sens lorsqu’on a ouvert une bouteille de Cloudy Bay Sauvignon blanc 2008 cette semaine. Lisez, vous allez comprendre…

Avec ses milliers d’hectares de vignes enclavées sur le plateau entouré de montagnes, l’aspect est presque claustrophobiant en arrivant. Pas un pouce de terre n’est pas exploité. Ici, l’investissement paie très bien depuis plusieurs années. On verra bien si ça va continuer bien longtemps encore… Les gros investisseurs, trop souvent des hommes d’affaires cupides qui ont des préoccupations à des années-lumières des bons vins d’artisan, ont mis beaucoup de sous depuis 20-25 ans à Malborough, dans l’espoir de voir fructifier le tout, et prestissimo bien sûr!

Or, quiconque connaît un tant soit peu le vin, sait que patience et longueur de temps sont de mises dans ce monde empirique. La recette dans cette contrée, comme dans trop de pays du Nouveau-Monde vinicole, est bien simple : vin simple, production de masse, marketing irréprochable. Surtout, on ne change pas la recette gagnante.

En 2008, la vigne a, comme dirait les Français, « pissé » à souhait. Les vignobles ont récolté une quantité presqu’inégalée de tonnes de fruits. Par contre, la qualité fut diluée dans le volume : prévisible. C’est une des règles d’or des bons vins : limiter les rendements. Comme ça, la vigne concentre ce qu’elle a de bon à donner dans une quantité moindre de jus. Simple et efficace.

Parenthèse pour néophytes : Ce que l’on appelle le « rendement » de la vigne, est calculé en Europe en hectolitres de jus par hectares de vignes, ou en tonnes de fruits par acre dans d’autres régions. Ça donne donc une idée de ce que les vignes donnent comme production. La plupart des appellations reconnues limitent le rendement à moins de 50-70 hectolitres à l’hectare. À Malborough, plusieurs producteurs produisent plus de 150-200! Sans entrer dans les détails, disons seulement que les vignes qui « pissent » donnent des vins avec des arômes souvent végétaux (piment vert, asperge, eucalyptus, etc.), avec une grande acidité dérangeante (que les gens corrigent chimiquement en ajoutant du sucre au moût, ce qui s’appelle la chaptalisation) et avec une sensation de fluidité déconcertante en bouche (on dira que le vin est « mince »), pour ne nommer que quelques défauts.

Le danger des trop hauts rendements, les businessmen ne l’ont pas compris, y voyant surtout plus de cash à faire, avec très peu d’investissement supplémentaires. La voix des vignerons s’est perdue dans l’immensité des cris de joie des banquiers. Résultat : des millions de bouteilles de sauvignon blanc dilué, qui goûte l’asperge et qui casse les dents tellement l’acidité est élevée, De ces millions de bouteilles, beaucoup sont encore dans les entrepôts de ces compagnies pétro-chimiques du vin, les consommateurs ayant vite compris qu’on voulait les flouer. Il ne faut pas oublier que l’offre du vin à 15$ est immense actuellement de par le monde.

J’espère que les gens sauront tirer des leçons solides et durables de l’échec de 2008, avant que le « brand » Malborough ait perdu trop de son lustre. Il y a déjà des voix qui s’élèvent, comme l’éditeur de la revue Wine NZ qui réclame des normes plus strictes pour l’utilisation du « brand ». C’est-à-dire que ceux qui voudraient écrire « Malborough wine » sur leurs bouteilles devraient respecter certaines règles de base assurant un minimum de qualité, afin de préserver l’association qualité-nom de Malborough dans la tête des gens. C’est le principe de base séculaire des appellations d’origine contrôlées (AOC) en France et ailleurs dans le monde, autant pour le vin que pour le poulet de Bresse que pour le miel du pré de chez Roger-Bontemps-le-précieux.

Je suis loin d’être sûr que les marchands de vins de Malborough sont prêts à entendre qu’ils devront réduire les rendements, travailler davantage dans les vignes, utiliser des méthodes moins invasives dans le chai, etc… Le concept d’être régit par des règles donne de l’urticaire à la plupart des Kiwis, alors imaginez quand en plus, ils pensent qu’ils vont perdre de l’argent…

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Michel Therrien le Mer 27 Jan 2010 - 6:49

Clair et limpide!
Merci Martin.......ça doit faire du bien! cheers

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7505
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Ludwig Desjardins le Mer 27 Jan 2010 - 7:45

Salut Martin,

Intéressante montée de lait! Cependant est-ce que Cloudy (le vin que tu buvais) fait partie selon de ces investisseurs cupides? J'ai toujours pensé que ce domaine pionnier avait une approche très sérieuse.

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Yves Martineau le Mer 27 Jan 2010 - 11:54

Excellent texte Martin pour tout public, moi compris.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Patrick Pollefeys le Mer 27 Jan 2010 - 14:46

Martin Loranger a écrit:Voici un p'tit éditorial publié initialement sur le blog que je tiens qui relate les étapes du tour du monde que je fais avec ma p'tite famille.
Quel blog?

Avec ses milliers d’hectares de vignes enclavées sur le plateau entouré de montagnes, l’aspect est presque claustrophobiant en arrivant. Pas un pouce de terre n’est pas exploité.
Les régions vinicoles sont souvent, malheureusement, des lieux où la monoculture règne. Un paysage de vignobles est loin d'être un paysage bucolique...

Très intéressant les propos que tu rapportes au sujet du millésime 2008 et la surproduction. Les viticulteurs Kiwis risquent de perdre des plumes auprès des consommateurs internationaux, non?
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Ludwig Desjardins le Mer 27 Jan 2010 - 16:35

Je viens de réaliser que Cloudy Bay appartient à LVMH... bom

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Invité le Mer 27 Jan 2010 - 17:40

[quote="Patrick Pollefeys"]

Un paysage de vignobles est loin d'être un paysage bucolique...

si si en bourgogne...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Invité le Mer 27 Jan 2010 - 17:40

[quote="Arnaud Lafaurie"]
Patrick Pollefeys a écrit:

Un paysage de vignobles est loin d'être un paysage bucolique...

si si en bourgogne...

si si au bord de la loire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Yves Martineau le Jeu 28 Jan 2010 - 10:07

si si Napa et Sonoma, le Piedmont, la Toscane, etc. etc.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 28 Jan 2010 - 10:17

Le vignoble de cassis, mais bon, y'a aussi des oliviers et des arbres fruitiers, est le plus beau que j'ai vu, avec celui de l'hermitage, plus austère, mais si spectaculaire.

Mais la bourgogne, c'est franchement pas mal non-plus!! Du haut du Clos des Lambrays, ou debut sur le mur du Clos des Ruchottes, la vue est magnifique.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Martin Loranger le Jeu 28 Jan 2010 - 15:21

Michel T.: Oui ça fait vraiment du bien. Surtout après avoir bu le 2006, pas beaucoup mieux que le 2008...

Ludwig: C'était moi aussi mon impression, et ça demeure encore assez vrai pour la majorité de leurs vins. Par contre, leur Sauvignon Blanc, maintenant une marque bien établie de par le monde, et à fort prix comparativement à d'autres bien meilleurs que j'ai goûté en NZ, ne me semble plus soumis à des règles élémentaires pour en assurer la qualité, millésime après millésime.

La tentation est trop forte: On vend notre vin à 30$, alors pourquoi ne pas saisir l'occasion d'en produire 2 fois plus cette année!

Je pensais moi aussi que Cloudy Bay s'élèverait en une sorte de rempart contre ces hommeries qui se mettent en travers du chemin du vigneron. Ma déception en fut d'autant plus brutale. De là la montée de lait.

Je comprend celui qui vend son vin 6$ à l'épicerie de vouloir optimiser son produit de masse quand la nature le favorise. Lui, je peux lui "pardonner", comprenant ses aspirations.

Avis aux curieux: c'est le millésime 2008 qui est en vente à la SAQ...

Patrick: J'ai visité de beaux endroits où la vigne prenait presque tout l'espace (sur les pentes du lac Léman en Suisse, par exemple). Ici, je ne sais trop pourquoi, l'impression était différente...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Patrick Pollefeys le Sam 30 Jan 2010 - 11:46

Arnaud Lafaurie a écrit:
si si en bourgogne...

Pour moi, ce n'est pas très bucolique les vignobles bourguignons (comme bien d'autres, d'ailleurs). De longues rangées de vignes bien ordonnées avec souvent aucun herbage entre les rangées. Nous sommes donc très loin du pastoralisme...
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Gael Giraud le Mar 23 Fév 2010 - 11:14

les rives du Douro, c'est pas vilain non plus...
Et l'Alsace...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1890
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vins de Malborough: Montée de lait

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum