Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Frederick Blais le Sam 23 Mai 2015 - 15:18

Je crois que le millésime 99 est vraiment sous-estimé. Comme tu le mentionne Yves, il n'a pas la puissance des autres grand millésime comme 95, 2000 ou 96 mais ce sont des vins pleins, équilibré et charmeur sans manqué de fond! Tout ce que j'ai bu dans ce millésime m'a énormément plu et les experts qui prédisaient que les vins allaient vieillir rapidement... ce ne semble pas du tout le cas pour les bons domaines. J'en ai bu plusieurs beaucoup trop jeune.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1850
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Frédéric Bricaud le Sam 23 Mai 2015 - 15:21

En effet Frédérick. Il coûte trois à quatre fois moins cher que le 2000 ou le 1996, et je n'ai pas honte de dire que dans la première série, je l'ai trouvé largement au niveau des trois autres, même s'il n'est pas aussi long. En toute logique, il y aurait dû avoir un fossé entre lui et 2000/1996, et c'est loin d'avoir été le cas.

Frédéric Bricaud

Messages : 365
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Frédéric Bricaud le Sam 23 Mai 2015 - 15:22

Les 1ers GCC en 1999 étaient disponibles en France pour une bouchée de pain (autour de 120-150 $), heureux ceux qui en ont encavé à ce moment-là...

Frédéric Bricaud

Messages : 365
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Olivier Collin le Sam 23 Mai 2015 - 15:26

Le seul problème avec 1999 c'est la pluie en fin de saison, car autrement Bordeaux se dirigeait vers une excellent millésime. En général les vins seront toujours marqués par un petit déficit de puissance, ce qui a pu être un peu corrigé chez les meilleurs en triant (et en utilisant un peu de 2000 pour booster le tout?).
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Michel Therrien le Sam 23 Mai 2015 - 16:03

Merci Yves.
Hâte de lire la suite.
Donc pas de surprises....
1996 avec 97 points
2000 avec 96 points
1995 avec 95 points
1999 avec 94 points

J'aurais pensé que 99 se pointerait devant le 95 et la plupart des vins des années 80....mais à venir.

Tu donnes 97 points au Margaux 96 et aussi au Lafite 96 bu ensemble à l'Autre Dreamer..........finesse vs puissance avec j'imagine élégance et la race pour les deux.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Yves Martineau le Sam 23 Mai 2015 - 16:11

Michel Therrien a écrit:Merci Yves.
Hâte de lire la suite.
Donc pas de surprises....
1996 avec 97 points
2000 avec 96 points
1995 avec 95 points
1999 avec 94 points

J'aurais pensé que 99 se pointerait devant le 95 et la plupart des vins des années 80....mais à venir.

Tu donnes 97 points au Margaux 96 et aussi au Lafite 96 bu ensemble à l'Autre Dreamer..........finesse vs puissance avec j'imagine élégance et la race pour les deux.

Le 1999 n'avait pas la longueur des autres, mais c'était possiblement le plus charmeur.
Je viens d'ajouter les années '80....Sans surprise, 1990 a survolé le tout, en semi-aveugle il n'y avait aucune doute. Étrangement, au jeu des devinettes, j'étais nullissime à la première vague (zéro en quatre!) mais 100% à la 2e.

la surprise est venue du 1989, nettement sous-estimé il me semble par Parker.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Michel Therrien le Sam 23 Mai 2015 - 16:21

Merci Yves.
Je viens d'aller te lire sur la page précédente .
J'aurais tant aimé boire ce 90.....un vin que je vais boire un jour!
Dommage pour le 86.

Bref 90 devant 96.....comme il se doit dans l'idée que je me fais de ces années. Les plus belles des 25 dernières années mais je n'ai pas dégusté les 2009-2010.
2000 une certaine déception ?.........comme il se doit dans ce millésime surévalué scratch study

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par daniel.seriot le Sam 23 Mai 2015 - 16:26

Sur ton commentaire du 1985, Yves, il est à mon avis sur le déclin , le magnum du même millésime ouvert en 2011, avait ce caractère complètement floral ( roseraie, violettes) que j'adore dans cette propriété quand les vins sont à maturité.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par daniel.seriot le Sam 23 Mai 2015 - 16:31

Michel,

Pour le millésime 2000 à Bordeaux, on ne peux raisonner que cas par cas. Il y a des grands vins et d'autres moins réussis versus 2001
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Yves Martineau le Sam 23 Mai 2015 - 19:02

Michel Therrien a écrit:
2000 une certaine déception ?.........comme il se doit dans ce millésime surévalué scratch study

Michel, je ne vois pas comment tu peux lire une déception dans mon commentaire! Exclamation Question

T'es capable de lire avec ces œillères? Wink
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Yves Martineau le Sam 23 Mai 2015 - 19:19

daniel.seriot a écrit:Sur ton commentaire du 1985, Yves, il est à mon avis sur le déclin , le magnum du même millésime ouvert en 2011, avait ce caractère complètement floral ( roseraie, violettes) que j'adore dans cette propriété quand les vins sont à maturité.

Je pense aussi Daniel, il a vu de meilleurs jours. Mais il parvient tout de même à impressionner.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Jonathan Marquis le Sam 23 Mai 2015 - 22:43

Yves Martineau a écrit:
Michel Therrien a écrit:
2000 une certaine déception ?.........comme il se doit dans ce millésime surévalué scratch study

Michel, je ne vois pas comment tu peux lire une déception dans mon commentaire! Exclamation Question

T'es capable de lire avec ces œillères? Wink

Une déception de 96 points alien
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 946
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 24 Mai 2015 - 7:08

Et le 59?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Michel Therrien le Dim 24 Mai 2015 - 7:28

Yves Martineau a écrit:
Michel Therrien a écrit:
2000 une certaine déception ?.........comme il se doit dans ce millésime surévalué scratch study

Michel, je ne vois pas comment tu peux lire une déception dans mon commentaire! Exclamation Question

Pas dans ton commentaire Yves.
Une certaine déception ? a capté l'attention!
J'ai simplement voulu mettre l'emphase sur,
* un vin à plus de 1000$
* un vin noté 100 par Parker à plusieurs reprises
* le seul Château Margaux à avoir eu 100 régulièrement par Parker avec le 90

et qu'il se mérite seulement 96 points. Mais c'est beaucoup 96, je sais.

Bien hâte de lire les appréciations des dégustateurs présents.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Jonathan Marquis le Dim 24 Mai 2015 - 9:51

Je comprend un peu ton commentaire, je pense de mon coté qu'ayant des attentes de 100 points on ne peut qu'etre déçu, encore plus considérant les prix injustifiés que les 2000 peuvent atteindre, les vins parfais sont rare!

Personnellement le 2000 ne m'a pas impressionné vs les autres, j'ai mis le 95 et le 95 devant lors de cette vague, mais c'était quand même un grand vin digne d'un 1er gcc
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 946
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Yves Martineau le Dim 24 Mai 2015 - 10:46

VERTICALE DU CHÂTEAU MARGAUX - (5/22/2015)


L'apéro digne de l'occasion



  • 1995 Moët & Chandon Champagne Cuvée Dom Pérignon - France, Champagne

    Un nez rancio, un peu de cave humide. C'est un Champagne bien sec et minéral, avec un superbe milieu de bouche, de belle longueur, dans un style austère. 92 pts (92 points)


Les années 90



  • 1996 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    "Un nez de cabernet!" ai-je d'abord écrit spontanément. Séduisant avec ses notes de prunes, de mine de crayon, de cèdre avec quelques accents fumés.
    En bouche, un corps moyen, il joue admirablement la carte de l'élégance, avec une texture crémeuse, beaucoup de finesse, une finale saline qui s'étire longuement. C'est un vin complet, le plus aérien du groupe, un grand vin qui s'impose naturellement sans rien forcer, comme un grand diplomate! 97 pts (97 points)

  • 2000 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Un nez plus fermé, avec un profil similaire au précédent mais beaucoup plus discret, marqué par quelques notes de prunes et du cèdre.
    La bouche est puissante, fougueuse et tannique, tout en laissant une impression de grande noblesse, dans un style tendu et austère (1995? ai-je cru). Un vin droit qui évoque presque un Pauillac, il parait très jeune, avec un fruit presque sucré qui aurait du m'aiguiller vers le bon millésime. Superbe potentiel, mais encore un bébé. 96++ pts (96 points)

  • 1995 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Un nez plus discret que les autres à l'ouverture, beaucoup plus expressif vers la fin, j'ai encore noté des notes de cèdre, de prunes, de cuir.
    La texture est crémeuse, avec beaucoup d'élégance et de finesse dans sa structure, une belle concentration. Un vin plein, rond et élégant, épicé, le plus austère au niveau des arômes (cuir, poivron), il s'impose par sa classe, quoique dans un style moins charmeur. Superbe. 95 pts (95 points)

  • 1999 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    La couleur plus brillante, qui me paraissait la plus jeune.
    Un nez discret, avec du cassis et du cèdre, des notes florales.
    Il possède un beau fruit presque sucré que je croyais appartenir à 2000! C'est un vin rond et avenant, charmeur, moins tannique que les autres, plein, savoureux. Il est sans doute un peu moins long que les autres mais il fait tout pour qu'on évite de le noter! Délicieux, élégant, une réussite incroyable pour le millésime. 94 pts (94 points)


Les années 80



  • 1989 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Une bordure bien orangée, la couleur d'un claret à maturité.
    Un nez suave, de cuir, de mine de crayon, de cèdre.
    La bouche est ronde et assez mûre, avec un style austère mais élégant, très long, d'une grande finesse. Il développe des arômes tertiaires mais n'a rien perdu en élégance. Un vin complet, vraiment superbe! 96-97 pts
    Ce coté mûr me fait opter pour le 1989, bien vu. (96 points)

  • 1986 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    En voici un qui a divisé les troupes, certains le disant défectueux, voire "infecte", dont son porteur Smile
    C'est effectivement le nez le moins agréable, surtout au début, mais il se développe plutôt bien ensuite avec un peu de tabac, de cuir, un coté After Eight...La bouche est élégante, minérale, austère, c'est un vin de belle texture, mais pas très charmeur. Puissant et long, j'en déduis que cette structure appartient sans doute au 1986. Un vin janséniste, un peu sec, il est possible que cette bouteille soit un brin plus évoluée qu'une autre, mais au final, je le trouve excellent, sans toutefois lui trouver la grandeur des autres. 93-94 pts (93 points)

  • 1985 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Un nez évolué, tertiaire mais charmeur, avec ses notes de cuir, de fougère, d'herbes grillées. La bouche est d'une magnifique texture dans un style austère, mais d'une élégance princière. Il est peut-être un peu évolué, mais se révèle d'une grande complexité, avec une superbe longueur. J'ignore si la bouteilles est au top de ce qu'elle devrait être ou si le vin le vin amorce tranquillement son déclin. En l'état, il reste tout de même grand, quoique à boire sans trop tarder. 94 pts (94 points)

  • 1990 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Un nez magnifique, émouvant, presque floral, avec des arômes envoûtants de sous-bois, de cassis, un coté presque floral. La bouche est une soie, un balai sur les papilles, c'est un vin d'une élégance suprême, aérien, d'une finesse incroyable. Très complexe, sensuel, très long, proprement hallucinant! Peut-être le Bordeaux le plus fin que j'ai bu. 99 pts

    Selon cette bouteille, le vin me parait toutefois devoir être bu dans les prochaines années, pour en profiter à son sommet (contrairement à ce que suggèrent mes lectures). (99 points)

  • 1983 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Un beau nez frais de sous bois, un peu de thé.
    Très belle bouche ronde et fine, ce n'est pas un vin de structure mais un d'élégance. Superbe équilibre pour un vin plutôt tertiaire, mais délicieux. Un vrai grand vin, je soupçonne qu'il était encore meilleur il y a 10 ans. Le 1983 ? 95 pts (95 points)


Une page d'Histoire



  • 1959 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux

    Le rituel d'ouverture de cette bouteille devant les dégustateurs anxieux est digne d'un film à suspense.

    Le nez se montre discret mais agréable, avec des notes de cave humide, de champignons, de truffes. Dès la première gorgée, on constate sa belle tenue en bouche. Le temps a fait son œuvre, mais il nous a laissé un quinquagénaire en santé! Le vin est frais, léger, très élégant, presque délicat. Pas très long, ni profond, les tanins sont complètement fondus mais le vin ne manque pas de tonus et il montre une belle fraicheur et il a su garder du fruit.

    Ce fut un moment magique de découvrir ce vin encore agréable à boire, en le laissant nous raconter une page d'Histoire, nous rappelant qu'il fut créé sous Charles de Gaulle! 90 pts

    Il a certes vu de meilleurs jours mais les magnums bien conservés de ce vin doivent être encore fascinants. (90 points)


La décadence Smile



  • 1983 Château d'Yquem - France, Bordeaux, Sauternais, Sauternes

    Une couleur évoluée qui trahit son âge.
    Le nez est suave et voluptueux, complexe et fascinant, sur des arômes d'abricots, de crème brulée, de champignons. La bouche est riche, avec une belle acidité, une gourmandise et une grande profondeur. C'est puissant, savoureux et d'une longueur exceptionnelle. Grand vin. 96 pts
    J'ai eu la chance de tomber pile dessus! (96 points)

  • 1996 Royal Tokaji Wine Co. Tokaji Primae Classis 1700 Betsek - Hungary, Tokaji

    Un nez complexe et dense, de gâteau au fruit, marmelade, de dattes.
    Belle acidité, le vin est gourmand, très riche, peut-être un peu trop pour l'équilibre, il perd alors en finesse. Tout de même délicieux, d'une grande gourmandise. 92 pts (92 points)


avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Pierre Beauregard le Dim 24 Mai 2015 - 19:50

Au fil du temps, au fil des dégustations qui, pour la plupart, sont grandes, et d’autres très grandes, on vient qu’à se dire que rien ne peut dépasser la dernière.  Quel privilège d’avoir participé à celle organisée de main de maître par Yvan qui a été d’une patience extrême d’avoir 1-) ramasser au fil des années plusieurs des bouteilles présentes et de 2-) d’avoir attendu une date faisant l’unanimité.  La verticale du château Margaux va demeurer longtemps en mémoire.  Wow, quelle dégust !  

La mise en bouche traçait très bien le chemin de ce que sera la suite.  Un Dom Perignon 1995.  On a déjà été moins gâté que ça.  Contrairement à Yves, je n’ai pas senti de notes rancio.  Il s’est présenté sur une persistance olfactive de brioche et de miel.  La bouche est toute en fraicheur et soutenue par une acidité et d’une jeunesse qui m’a agréablement surpris.  Ça commence fort.  93 pts

Place maintenant au roi de la soirée.  Deux services sont prévus, soit la série 90 avec le 2000 et la série 80 incluant le 90.  Tous deux, seront servis en semi-aveugle.  Le 59 fera l’objet d’un service unique et ce, tout juste après son ouverture.

Pour ce qui est de la série 90, j’ai eu une légère déception et une surprise.   Pour l’identification, ce fut assez pourri.  Dans un premier temps, j’ai interverti le 96 et 2000 (vins en position 1 et 2) et j’ai supposé que le vin en position 3 (que j’ai un peu moins apprécié) était le 99.  Le 1996 était doté de puissante notes de griotte et de cèdre et malgré des tanins en abondance ceux-ci demeuraient fins et d’une élégance absolue.  Je suis revenu sur ce vin 2 heures plus tard et quels arômes, c’était toujours la très grande forme. Grand vin à ne pas douter 97 pts.  Pour ce qui est du 2000, il avait des airs de famille avec le précédent mais une masse tannique plus imposante, plus difficile d’approche.  Un vin pas encore tout à fait en place mais indéniablement celui du lot qui ira le plus loin.  96 pts aujourd’hui et assurément plus dans 5-7 ans.

J'ai peu apprécié le nez du 1995, médicamenteux, métallique mais une bouche souple et des tanins fins.  92 pts.  La surprise vient du 1999 qui m’a étonné par ses notes exaltants le tabac blond et la fumé.  Un vin tout en finesse en bouche.  Le seul petit hic est la longueur qui était plus courte que ses voisins.  94 pts.

La série des années 80 … et quelle série.  Trois très grandes satisfactions dont deux phénomènes.  Ici, l’identification a été beaucoup mieux.  J’ai par contre interverti le 85 et le 86 en position 2 et 3.  Le 1989 (le premier du lot)  quelle belle surprise.  Une jeune robe, le moins évolué avec le vin en position 4.  Graphite, tabac, fruits rouges.  Belle rondeur et quelle finale.  Impressionnant.  Ça commence fort.  96 pts.  Le 1986 qui suivait, ainsi que le 85 en position 3, avaient quelque difficulté à extraire leurs arômes du verre.  Cependant, les deux nous en donnaient en bouche.  93 pts pour le 1986 à cause de la longueur offerte et 92 pts pour le 1985 qui a mal traduit ses qualités ce soir là.  Tout de même un grand plaisir à les côtoyer.  

Les deux derniers vins de ce quintette étaient de pure merveille et ce, pour des raisons différentes.  Le 4e  qui s’avère être le 1990, quel grandiose vin.  Il est étonnant de retrouver autant de « vin » dans une bouteille de 25 ans.  Un festival d’odeurs, tantôt cèdre et cassis, tantôt du tabac blond et de fraises fraichement cueillis.  L’attaque est en finesse, une fine soie et en milieu de bouche c’est l’explosion, la matière est toujours aussi imposante mais ça demeure très fin.  Mais quel vin !  On en veut toujours.  98 pts.   On finit avec le 1983 qui sera le vin le plus impressionnant à mes yeux (et à mes papilles).  Impressionnant tant il évolue pendant toute la soirée.  Je l’ai considéré bien bon dans les premières minutes et encore plus ensuite.  J’y trempais les lèvres (et forcément le nez) et à chaque vois j’y voyais du changement.  Un vin gracieux et épatant et comme il s’agissait d’un 1983 … il nous laisse sans mot, ou plutôt qu’un seul … soit bravo.  95 pts.
   
Et que dire du 1959.  Même s’il est issu d’une très grande année, il n’en demeure pas moins qu’il est maintenant quinquagénaire.  Il a très bien vieilli.  En fait, il impressionne aussi par le contenu qu’il livre.  À peine touché par les notes tertiaires, il est encore détenteur de fruits et il livre une fraicheur qui n’était pas attendu.  Grand vin.  Il devait être sacrément bon il y a une vingtaine d’années.  93 pts.

Donc, mon podium personnel
1-) 1990
2-) 1996
3-) 2000 aujourd'hui, mieux demain
4-) 1989 et 1983

Ça ressemble à quoi une gang de gars heureux ?  Vous aurez tous remarqué la présence d'un p'tit tannant !

avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1937
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 24 Mai 2015 - 22:03

Merci Pierre!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Gael Giraud le Lun 25 Mai 2015 - 4:50

il ne manquait que moi pour que la soirée fut parfaite. Bravo !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale de Château Margaux (22 MAI)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum