Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Invité le Jeu 19 Mar 2015 - 20:26

Yves, cette place est maintenant vôtre !

Salutations !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Eric Lefebvre le Jeu 19 Mar 2015 - 23:22

Désolé du délai, je suis à l'extérieur cette semaine. Je confirme ma présence, faudra que j'aille faire des fouilles archéologiques pour retrouver mes Trotanoy au fond du cellier!

Eric Lefebvre

Messages : 423
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Mar 24 Mar 2015 - 18:30

Super, tous ont confirmé.

J'aurai deux blancs d'entrée de jeu ... servis en pure aveugle. Twisted Evil

À vendredi.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Eric Lefebvre le Mer 25 Mar 2015 - 8:11

Pierre, quel traitement veux-tu qu'on donne aux vins?

La bonne nouvelle est que selon le calendrier biodynamique, vendredi sera une excellente soirée pour ces vins jeunes et fringants. Aurait pas fallu tomber une journée racine!

Eric Lefebvre

Messages : 423
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Yves Martineau le Mer 25 Mar 2015 - 8:45

Pierre Beauregard a écrit:
J'aurai deux blancs d'entrée de jeu ... servis en pure aveugle.  Twisted Evil  
.

Si tu veux me passer un duo d'Haut Brion blancs pour m'humilier à l'aveugle, il n'y a vraiment aucun problème! Exclamation

sauf objection, j'aurai un Recioto de Dal Forno 1990 pour au moins avoir un vin prêt à boire! Smile
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Mer 25 Mar 2015 - 12:13

Eric Lefebvre a écrit:Pierre, quel traitement veux-tu qu'on donne aux vins?  

L'idéal, c'est que chacun des vins puisse avoir reçu un bon coup de carafe d'environ 2 heures avant son service.


Yves Martineau a écrit:Si tu veux me passer un duo d'Haut Brion blancs pour m'humilier à l'aveugle, il n'y a vraiment aucun problème! Exclamation

Yves, je ne veux humilier personne mais il est vrai qu'une bonne concentration sur le service des deux blancs serait bien appropriée à plus forte raison ... après le commentaire d'Olivier  Cool
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Eric Lefebvre le Sam 28 Mar 2015 - 11:30

C'était une bien belle dégustation hier, merci Pierre pour l'organisation. Ma conclusion est que ces vins, autant en Bourgogne qu'à Bordeaux, en ont encore beaucoup sous la pédale et qu'il leur faudra encore pas mal de temps pour vraiment se livrer.

Ceci étant dit, quelques Bordeaux se sont mieux goûtés hier, dont le Ducru Beaucaillou qui a été mon préféré de la soirée.

Eric Lefebvre

Messages : 423
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Alain Roy le Sam 28 Mar 2015 - 11:36

Dégustation surprenante.

Blancs:

Les Plantiers 2005:
jaune doré soutenu, pas supposé être de même semble-t-il. ça pue la paille mouillée. j'entends dire que c'est oxydé. j'en prends une gorgée, je ne suis pas choqué mais ce n'est pas terrible. Les Plantiers s'est planté.

Australien 2005: jaune verdâtre pâle, c'est normal ! nez complexe, gazoline, verdure, vanille, fruit. ça piquotte sur la langue, un beau fruité, très sec, un peu sûrette-vif, cirée comme texture, j'aime bien.

Autrichien 2012: robe semblable à la précédente. nez bien fruité, banane, vanille, sucre. bien fruité aussi en bouche, léger sucre, simple et plutôt court mais malgré cela bien agréable à mon palais.

1ière vague bourguignonne rouge:

Taillepieds Volnay:
nez discret et élégant, miam oui quelle élégance, fruité rouge, aérien, brin sucré, féminin, I like it but c'est bizarre, avec le temps qui passe on dirait qu'il s'enfuit.

La Roche: robe la moins soutenue. nez ratoureux, en cerise, cuit, caramel. texture patine, viril, fruité, moins attendrissant que Volnay, mais il se comporte différemment: avec le temps qui passe, La Roche me fait de l'œil.

Vougeot: robe la plus dark. nez également discret et très élégant, fruité rouge réconfortant. mon expérience: dès la première gorgée, il m'allume et s'élève au-dessus de la mêlée. wow, explosion harmonieuse au palais, il s'affirme avec assurance. miam miam miam.

Mazoyères: moi, je trouve que ça pue ! j'aime pas ce genre de nez genre fumé, gazé, truffé, déterré ? complexe en une bouche qui s'accorde bien au nez, un peu amer, rude, il n'a pas de lien de parenté avec les 3 précédents, il est seul dans son coin, mais il ne m'émeut pas.

Podium: Vougeot loin devant, La Roche bon deuxième, Mazoyères bon dernier !


2ième vague bordelaise:

Trotanoy:
nez invitant. fondu, rond, miam, élégant, classy, miam miam.

Léoville BartonL: nez invitant. peu de fruit, un peu vert, rude, l'ovni de la 2ième vague.

Ducru: nez invitant. fondu, rond, miam, élégant, classy, miam miam.

Haut Bailly: je l'attendais dans le détour celui-là. comme j'aimais pas le #2, j'ai mis ça sur son dos. mais non, Bailly est fondu, rond, miam, élégant, classy, miam miam !

Mes impressions sur les bordelais, à l'exception de Barton, sont similaires. je voyais de mauvaise augure de débuter avec les bourgognes, mais quel revirement: je me suis littéralement régalé de ces bons vieux classiques bordelais. à la surprise de tous, ils étaient très approchables et savoureux. atteint du virus bourguignocoque addictus, je dois admettre que la vague bordelaise m'a ramené sur le plancher des vaches: il n'y a pas qu'une seule réalité.

Recioto:

Toi et moi, on s'est effleuré pour la première fois il y a peu de temps et tu m'as crevé le cœur. ce soir je reconnais tes arômes de vampire, de suceuse, de prête à tout pour m'humilier, et tu réussis, tu me mets à genoux, je deviens démuni, suppliant, et tu n'es même pas arrivée à mes lèvres ! mais tu y arrives sournoisement et tu m'y achèves: je suis addict pour toujours.

Je prie pour que Lise Watier n'en fasse pas un parfum populaire, car je ne pourrai plus jamais me concentrer sur ce que j'ai à faire si des femmes alentour le portent !
avatar
Alain Roy

Messages : 1920
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Alain Landry le Sam 28 Mar 2015 - 11:52

Soirée intéressante car des avis très partagés.
Plusieurs éléments de réflexion...

Dans la vague bourguignonne, le Volnay sort du lot, suivi Mazoyères. Mais c'est une vague assez banale... La Roche et Vougeot très moyen, 11/20 pour La Roche et un peu moins pour Vougeot.

Ordre: 1,4, ... 2,3

Pour les Bordeaux, Trotanoy et Haut-Bailly font très biens. Des Bordeaux beaucoup plus expressifs (et en forme) que les Bourgognes.

Ordre 1,4,2,3, notes (18,17,15,14)

Le Dal Forno 1990 était impeccable, super complexe en bouche avec une finale superbe. Merci!
avatar
Alain Landry

Messages : 655
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par daniel.seriot le Sam 28 Mar 2015 - 12:14

Un vin de la rive droite devant les vins de la rive gauche, sur le millésime 2005, aujourd'hui, je n'en suis pas surpris.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Sam 28 Mar 2015 - 13:23

Quoiqu'il y a eu plusieurs divergences d'opinion (de goût) hier soir, Alain L. avait des appréciations qui contrastaient avec tout le monde.  Donc, pour le service Bourguignon, le Clos de la Roche ainsi que le Clos Vougeot étaient loin de mériter qu'un banal 10 ou 11.  Au contraire, presqu'à l'unanimité, ils ont été considérés comme les meilleurs vins de la vague.

Alain R, le Recioto est vraiment inspirant Very Happy
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Alain Landry le Sam 28 Mar 2015 - 13:36

Pierre, je n'irais pas avec la généralisation que je 'contrastaient avec tout le monde'.  C'est certain, la majorité avait un faible pour la Bourgogne, mais les vins ont assez mal sorti.

Quand je note 11, c'est que c'est un vin moyen, n'oublie pas que je note de 1 à 20.  Tu penses qu'ils étaient loin de le mériter, c'est ton avis, moi je pense que c'est une notation juste.  Par exemple, le Plantiers qui était complètement oxydé se cote 4.

Quand à la vague de Bourgogne, il n'y avait rien pour écrire à sa mère, c'est pour ça que dans mon message précédent, je n'ai pas mis les autres notes.
avatar
Alain Landry

Messages : 655
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par daniel.seriot le Sam 28 Mar 2015 - 16:03

Les Plantiers? Je suppose les Plantiers du Haut-Brion, peut-être...
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Sam 28 Mar 2015 - 16:08

En effet, Les Plantiers du Haut-Brion. Celui-ci était oxydé. Donc, non notable.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Mer 1 Avr 2015 - 19:08

Millésime 2005, une réussite à peu près partout en France, principalement en Bourgogne, ainsi que dans le bordelais.  Une année ensoleillée, chaude et sec.  Pour une rare fois, l’excellence du millésime se vérifie dans les deux régions et celles-ci ont produit de grands vins de très longue garde.  Une répétition du 1990 ?  Qu’en est-il 10 ans plus tard ?

Nous souhaitions débuter par les Bordeaux, mais un participant avait avisé d’une arrivée tardive et comme il était détenteur d’un de ceux-ci, nous avons donc débuté par la série de Bourgogne servie en semi-aveugle.



Difficile d’accès ces Bourgognes, plusieurs avaient des arômes peu commun si ce n’est que certains avaient peu à dire pendant la première demie heure.  Un réveil timide s’est tout de même produit.  Il n’y a que le vin en position 4 (Mazoyères Chambertin de Taupenot-Merme) qui trottinait doucement entre les vignes de son appellation et qui avait des allures de digne représentant de la région avec ses notes de fraises, doté d’une grande finesse et d’un bel équilibre. Un vin très agréable à boire présentement.  Le vin en position 1 (Volnay Taillepieds du Marquis d’Angerville) tant qu’à lui possédait des notes de fruits noirs ajoutées à du goudron.  La bouche ronde et grasse se terminant sur une acidité prononcée.  En somme, un vin dans une phase lunaire.  
Les vins en position 2 (Clos de la Roche Louis Jadot) et 3 (Clos Vougeot Jacques Prieur) se sont battu pour le titre du vin le moins près de la soirée.  Les deux avaient des airs de famille.  Des vins assez expressifs de très bonne amplitude avec des tanins pas encore bien en place sans être agressifs.  On est sur une grande matière et d'une belle complexité en devenir.  La fraicheur et la densité de ses vins laissent présager une longue vie.  À attendre encore un bon 5 ans avant d’écluser vos bouteilles.

À ne pas douter que nous sommes en présence d’un millésime ayant un grand potentiel de garde.  Les vins servis ce soir de fin mars 2015 en sont la preuve.  Beaucoup plus retenus que leurs cousins bordelais.  Mon appréciation personnelle ?  Bien content d’avoir eu l’opportunité de faire le point et de connaître leur évolution.  Grand millésime il est vrai, les meilleurs sont définitivement à attendre mais malgré tout, n’attendez pas d’être mort avant d’en ouvrir.  Rolling Eyes

Les représentants bordelais ont fait bonne figure.  Des vins beaucoup plus accessibles.  À suivre.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 3 Avr 2015 - 8:11

Intéressant CR Pierre. N'est-ce pas surprenant que les Bourgognes se soient montrés plus fermés que les Bordeaux (alors que vous aviez des vins comparables en termes qualitatifs)? L'évolution des 2005 me questionne passablement en Bourgogne, comme si le millésime était trop structuré ... je demeure patient avec mes vins, mais je me demande si l'imposante charge tannique du millésime n'a pas été mieux gérée à Bordeaux, habitué aux vins très structurés.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Yves Martineau le Ven 3 Avr 2015 - 14:15

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Intéressant CR Pierre. N'est-ce pas surprenant que les Bourgognes se soient montrés plus fermés que les Bordeaux (alors que vous aviez des vins comparables en termes qualitatifs)? L'évolution des 2005 me questionne passablement en Bourgogne, comme si le millésime était trop structuré ... je demeure patient avec mes vins, mais je me demande si l'imposante charge tannique du millésime n'a pas été mieux gérée à Bordeaux, habitué aux vins très structurés.

Je partage ton questionnement Vincent. 2005 m'est paru très grand à Bordeaux, je n'en suis pas encore convaincu en Bourgogne en raison d'une charge tannique élevée et de structures étonnantes.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Yves Martineau le Ven 3 Avr 2015 - 14:15

DÉGUSTATION BOURGOGNE ET BORDEAUX 2005 - Restaurant Chez Christophe (3/27/2015)


À notre grande surprise, les Bordeaux 2005 se sont montrés plus ouverts et aimables que les Bourgogne, montrant hors de tout doute que 2005 est un grand, voire très grand millésime dans la région.


Les blancs



  • 2005 Tyrrell's Sémillon Vat 1 - Australia, New South Wales, Hunter Valley

    Un nez citronné, qui évoque le Riesling ( ou Sauvignon?), avec du souffre.
    Une bouche acide, fraiche, droite et saline, de qualité, avec une très bonne longueur. C'est très sec, peut-être un peu trop de souffre. Original, vif. J'aime beaucoup, malgré un coté austère. 92 pts

    Nous avons fait le tour de la planète à l'aveugle! (92 points)

  • 2012 Weingut Hirsch Riesling Zöbing - Austria, Niederösterreich, Kamptal

    Nez parfumé, attaque un peu tendre, mais ca finit bien sec, avec une belle minéralité, de la finesse. Très bon. 91 pts (91 points)


Les Bourgogne rouges



  • 2005 Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Taillepieds - France, Burgundy, Côte de Beaune, Volnay 1er Cru

    Un nez boisé, discret.
    Belle bouche en attaque, avec toutefois un boisé qui ressort ensuite, c'est moderne et une structure assez imposante. Je n'aime pas beaucoup en l'état, c'est fermé, mais tes tanins sont bien fins. Un peu inquiétant à près de 10 ans d'âge.... 89-90(+) pts) ? (89 points)

  • 2005 Louis Jadot Clos de la Roche - France, Burgundy, Côte de Nuits, Clos de la Roche Grand Cru

    Un nez de moka, avec de jolies notes de sous-bois qui tentent d'émerger. Belle fraicheur, la texture est belle, avec une certaine puissance tannique bien domptée. C'est un beau vin bien né, encore en développement, il laisse une impression de noblesse. Jeune, mais excellent potentiel et pas du tout désagréable en l'état. 91-92+ pts (92 points)

  • 2005 Domaine Jacques Prieur Clos Vougeot - France, Burgundy, Côte de Nuits, Clos Vougeot Grand Cru

    Un nez discret, boisé, vraiment peu expressif, avec quelques notes de petits fruits rouges. Une bouche de corps moyen, avec de beaux tanins fins en finale, encore un peu boisé, bonne fraicheur et texture agréable. Minéral, bonne fermeté, c'est fermé, plutôt moderne. Difficile de prédire comme cet élevage s'intègrera, mais l'équilibre structurel est bon. 92 (+) pts (92 points)

  • 2005 Domaine Taupenot-Merme Mazoyères-Chambertin - France, Burgundy, Côte de Nuits, Mazoyères-Chambertin Grand Cru

    Le nez le plus ouvert, très joli, violettes, framboises.
    Belle pureté, c'est élégant, avec une belle texture, en finesse, quoique le vin n'est pas très long. Un vin un peu superficiel mais charmeur, certains lui reprochaient un coté bonbon. Le vin le plus prêt du groupe. 90-91 pts (91 points)


Les Bordeaux rouges



  • 2005 Château Trotanoy - France, Bordeaux, Libournais, Pomerol

    Un nez d'un boisé noble, discret, avec un beau fruit noir. Le vin montre une très belle texture, c'est moderne avec un beau fruit sucré, minéral, voluptueux, frais, magnifique vin. 93-94 Je me demandais si ce n'était pas le Haut-Bailly.... (94 points)

  • 2005 Château Léoville Barton - France, Bordeaux, Médoc, St. Julien

    Un superbe nez racé. Bouche d'un équilibre magnifique, c'est droit et rond à la fois, de belle profondeur, avec un coté minéral, une très belle fraicheur. Un magnifique vin. 93-94 J'ai noté "Léoville Barton?" (94 points)

  • 2005 Château Ducru-Beaucaillou - France, Bordeaux, Médoc, St. Julien

    Un nez expressif de fruit noir, de truffes (ceci me fait croire à Trotanoy)
    Un vin gras, frais et plein, avec des tanins fins, un grand équilibre, c'est long et droit, un vrai grand vin. 94-95 pts (95 points)

  • 2005 Château Haut-Bailly - France, Bordeaux, Graves, Pessac-Léognan

    Un nez un peu boisé, chocolaté, mais c'est noble.
    C'est un vin de belle texture, un peu moderne, avec ce boisé présent. Les tanins sont gommeux, fins, l'équilibre est magnifique et je n'ai pas de doute que le tout va vieillir harmonieusement. Magnifique équilibre. Est-ce Ducru? 94+ pts (94 points)


Le dessert (enfin un vin prêt!)



  • 1990 Romano Dal Forno Recioto della Valpolicella - Italy, Veneto, Valpolicella, Recioto della Valpolicella

    Nez puissant chocolat noir, de cerises, du tabac.
    La bouche est magnifique, ronde et mûre, ferrugineuse, avec tout de même une belle finesse de tanins, longue et savoureuse. C'est minéral, salin et sucré, voluptueux, avec une suavité de Doge vénitien. Un vin mais aussi séveux, d'une puissance toute en retenue. Un grand vin Vénitien. 97 pts (97 points)


avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par daniel.seriot le Ven 3 Avr 2015 - 15:20

Moderne Trotanoy 2005 ( encore l'époque de Jean-Claude Berrouet ) ?
Tu veux dire tout simplement mûr, Yves Very Happy
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Yves Martineau le Ven 3 Avr 2015 - 15:29

Daniel, ce sont mes impressions à l'aveugle, elles peuvent donc paraitre incohérentes après dévoilement, mais je ne les change pas pour autant Embarassed
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par daniel.seriot le Ven 3 Avr 2015 - 15:38

Non , il ne s'agit pas de montrer de l'incohérence dans tes commentaires, avec cette remarque que j'ai faite. Si tu mets un jour Trotanoy 2004 ( que vous avez mal goûté, probablement du à un défaut de bouteille, ou peut-être réellement goûté à son niveau?) à côté de Trotanoy 2005; tu comprendras ce que je veux dire.


Dernière édition par daniel.seriot le Ven 3 Avr 2015 - 15:57, édité 1 fois (Raison : reformulation)
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Yves Martineau le Ven 3 Avr 2015 - 18:22

Daniel, je n'étais nullement offusqué. J'espère regoûter Trotanoy 2005 mais il faudra en trouver d'abord!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Richard Philippe Guay le Ven 3 Avr 2015 - 18:42

On pourrait faire une verticale du Petrus des pauvres...

J'ai 98, 00, 01, 03, 04, 05, 09 & 10.

Richard Philippe Guay

Messages : 920
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Ven 3 Avr 2015 - 19:32

Vincent, je crois que tu réponds à ta question à même ton intervention.  À ce propos, je ne doute pas de la maitrise de la vinification bourguignonne mais il est aussi vrai qu'il y a eu bons nombres de millésimes bordelais doté d'une masse tannique disons ... appréciable (05-09-10).  Toujours est-il que les représentants bordelais étaient bien à point, peut être encore un peu fermé mais rien de comparable aux représentants bourguignons.

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Intéressant CR Pierre. N'est-ce pas surprenant que les Bourgognes se soient montrés plus fermés que les Bordeaux (alors que vous aviez des vins comparables en termes qualitatifs)?

Je me demande si l'imposante charge tannique du millésime n'a pas été mieux gérée à Bordeaux, habitué aux vins très structurés.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Pierre Beauregard le Ven 3 Avr 2015 - 22:03

Les représentants bordelais ont fait bonne figure.  Des vins beaucoup plus accessibles.  En fait, ils étaient beaucoup plus expressifs et surtout … approchables.



Les bordelais, tout comme leurs cousins bourguignons, ont été servis en semi-aveugle.  Rendu à cette étape, je n’ai malheureusement pas pris de note me concentrant plutôt sur le plaisir du moment et sur les conversations en cours.  Mais il est encore frais en mémoire que l’ensemble des vins avaient des airs de jeunesse ainsi que des nez prononcés sur le cassis, du jus de cassis même, de tabac, de graphite et de chocolat noir.  J’ai eu beaucoup de difficulté à identifier les vins malgré l’apparence de facilité (2 St-Julien, 1 Pessac et 1 Pomerol).  Le vin en position 1 (Château Trotanoy), en plus des notes olfactives précédemment énoncées, le cèdre s’y ajoutait, le vin possède des tanins assez fermes et son intensité est importante.  La finale demeure concentrée et longue.  Un grand vin.

Le vin 2, (Château Léoville Barton) possède les mêmes arômes mais malgré sa densité, il demeure des plus fondue avec des tanins harmonieux et d’une belle fraicheur.  Prêt et agréable présentement, saura s’apprécier au cours des prochaines années.

Le suivant, Ducru Beaucaillou, est de la même lignée que le 1, un vin très dense, d’une structure prononcée et d’une belle acidité avec des tanins qui commencent leur rondeur tout en étant intense.  Un autre grand vin.

En position  4, le Haut-Bailly qui était savoureux, et encore une fois d’une grande intensité.  Un vin qui séduit de par sa finesse et sa complexité.  D’approche facile, il possède, comme les 3 autres, d’ailleurs, un grand potentiel.

J'ai une préférence pour le Trotanoy et le Ducru. J'ai l'impression que ceux-ci seront encore en grande forme dans 25 ans.

Une belle soirée qui s'est terminée sur un Recioto 1990 de Romano dal Forno.  Un plaisir en bouche et d'une rare complexité.  Un autre grand vin.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Bourgogne et Bordeaux 2005

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum