Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Le fameux crachoir!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le fameux crachoir!

Message par Michel Therrien le Sam 1 Déc 2012 - 10:39

Que pensez-vous de la pratique du crachage lors des dégustations (petites ou grandes) comme celles des dreamers ou de celle Bourgogne 2009?

De mon côté, il est nécéssaire de le faire car je reprends le volant.
De plus, je ne pense pas à une perte de plaisir gustatif mais seulement à celle de la douce ivresse.

Et vous?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Christophe Cardona le Sam 1 Déc 2012 - 10:45

Comment peut-on recracher de grands vins?? Je préfère prendre un taxi et prendre une chambre d'hôtel!

Pour les dégustations, il est clair que je ne finis pas les verres ou bien se servir d'un crachoir.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Olivier Collin le Sam 1 Déc 2012 - 11:40


60ml x 13 vins pour la dégustation Bourgogne 2009 dans quelques heures : je ne recracherai absolument rien. Il y aura 4 séries, donc amplement le temps de digérer cette quantité.

Pour le repas d'après, par contre, je risque de cracher même si je ne conduis pas... Question de quantité, tout simplement.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Gael Giraud le Sam 1 Déc 2012 - 11:45

vu la liste des vins proposés, le tarif, la rareté, autant ne pas y aller si c'est pour recracher...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Michel Therrien le Sam 1 Déc 2012 - 12:27

Simplement pour bien déguster aussi le *13 que le *1, je préfère en remettre un peu.
De plus, il y a les lendemain matin, la famille, l'entraînement........je préfère avoir bonne mine!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Michel Therrien le Sam 1 Déc 2012 - 12:29

Gael Giraud a écrit:vu la liste des vins proposés, le tarif, la rareté, autant ne pas y aller si c'est pour recracher...

Cracher ou pas, c'est le même prix!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Martin Loranger le Sam 1 Déc 2012 - 17:32

En dehors du contexte de la conduite sobre, ensuite ça dépend aussi de la tolérance de chacun à l'éthanol.

Pour ma part, je tolère mal les quantités, même sur une période prolongée.

Alors, je crache assez souvent.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 2 Déc 2012 - 10:31

L'ivresse n'est pas désagréable ... mais le plaisir premier en dégustation doit être de déguster, et pour celà, pas besoin d'avaler systématiquement.

Même en excluant la question du retour à la maison, je crache en dégustation pour essayer d'être aussi frais pour les derniers vins que les premiers ... question de respect envers les derniers vins.

Pour les repas sévèrement arrosés, je crache aussi un peu ... parce qu'il y a un lendemain et je ne tiens pas à ce que le souvenir que je conserve d'une soirée magique soit celui d'un lendemain difficile.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7515
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Julien Martel le Lun 3 Déc 2012 - 18:31

Je recrache sans hésitation, peu importe la grandeur du vin. Ce n'est pas qu'une simple question de prendre le volant après, mais aussi du mal de bloc qui suit inévitablement le lendemain matin lorsque j'abuse, ou simplement lorsque je dépasse une certaine limite. Et ma limite est bien inférieure à celle de plusieurs autres dégustateurs. Je ne suis pas gros... Au-delà d'environ 75% d'une bouteille, je tombe dans une zone où il y a de fortes chances que je perdre une partie de ma journée le lendemain. Avec des enfants en bas âge, deux entreprises qui occupent mes pensées 7 jours sur 7, l'entraînement régulier, c'est un choix de vie saine que je fais, et qui franchement, me rend largement plus heureux ainsi. Et je ne me prive jamais de vin.

Je me permets un peu plus de latitude lorsque je bois à la maison, moment où j'ouvre d'ailleurs plus souvent qu'autrement mes grandes bouteilles, en soldat, ou en couple.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Alain Roy le Lun 3 Déc 2012 - 20:57



J'apporte un avis contraire, espérant que cela n'entraîne pas une crucifixion devant public ! L'idée ne m'est pas jolie d'user du vin comme d'un rince-bouche. Il me semble que la vie n'est pas si courte pour vouloir déguster tant de vins en évitant de s'enivrer ! Pour moi le vin est fait pour être bu. Je ne veux pas discriminer son côté moins noble (l'ivresse?) au profit de ses qualités supérieures. Je veux m'imprégner de lui dans mon corps tout entier. Et quand je n'ai plus soif...et bien j'arrête de boire. Dans le monde du vin , je n'ai pas le profil marathonien. Je préfère une petite randonnée pédestre dans la nature. Des événements comme "bourgogne 2009" et "dreamer 2012" demeurent des moments d'exception j'en conviens, pour ceux toutefois à qui ce genre de dégustation convient. Mais pour moi, ce ne sont pas des dégustations de rêves, elles m'indiffèrent. Je n'ai pas la capacité mentale et physique pour le faire, mais surtout je n'éprouve pas le désir de déguster 15-20-30 vins d'une shot à 8 personnes par exemple. Une dégustation de rêve pour moi ? Une verticale Pétrus de 3 millésimes pour 6 participants, et on boit et on bouffe ! Ou 3 DRC pour 6 participants ! Des vins que j'aurai très rarement l'occasion de fréquenter et que je ne veux surtout pas rejeter ! Ceci étant, crachez en paix, je respecte votre point de vue !
avatar
Alain Roy

Messages : 1942
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Christophe Cardona le Lun 3 Déc 2012 - 21:02

Pour ma part, ma philosophie est simple...déguster et partager! C'est comme ça tout simplement que j'aime les grands vins: les boire en bonne compagnie.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Gael Giraud le Lun 3 Déc 2012 - 21:31

Alain et Christophe, je vous rejoins totalement
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Yves Martineau le Lun 3 Déc 2012 - 21:46

Julien Martel a écrit:
Je me permets un peu plus de latitude lorsque je bois à la maison, moment où j'ouvre d'ailleurs plus souvent qu'autrement mes grandes bouteilles, en soldat, ou en couple.

"boire en soldat".....J'adore cette expression d'une autre époque, que mon père m'a apprise et que toute ma gang de Québec utilise depuis! cheers
avatar
Yves Martineau

Messages : 5262
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Olivier Collin le Lun 3 Déc 2012 - 22:10

Il y a des lendemains de veille plus durs que d'autres...

Ainsi à l'immense dégustation Bourgogne 2009 de samedi, je n'ai pas craché une goutte des 13 grands vins servis entre 14h et 18h. Environ 4 heures permettent très nettement de digérer un peu moins d'un litre de vin consommé sans que le palais ne fatique, ni l'esprit. Comme Alain, la fusion complète du grand vin en moi amène une touche complémentaire... que je ne voulais absolument pas perdre ce jour-là.

Pour ce qui est de la suite, jusqu'à 4am, ce fut un peu plus [i]hardcore[/i| mais j'ai fait attention de cracher pour retrouver, le lendemain, cet état si rare de fatigue mélangé à une indescriptible légèreté - un peu comme après un immense effort physique mais sans les douleurs musculaires, juste la sensation d'être complètement sur un nuage - état suivant un moment de partage, d'acuité des sens, d'ivresse face à des vins immenses.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Michel Therrien le Mar 4 Déc 2012 - 8:20

Faible échantillon mais assez partagé.

Mais pour la palais fatigué: vraiment en désaccord.

En toute fin de soirée, vers 23 hres, après plus de 30 vins dégustés,
Mouline 2003
Charmes-Chambertin VV Denis Bachelet
Clos-Saint-Denis 2010, Dujac

.....trois vins qui ont passé à peu près inaperçus (pour une bonne partie des amis participants) au point où j'ai mentionné que si ces trois vins nous font passer du simple village à un mauvais choix de cépage.........c'est le temps de cesser de boire! Ce que j'ai fait et mon éthylomètre démontrait 65 à 70 (multiples essais) au départ pour environ 56-58 à l'arrivée 50 minutes plus tard. Bref, environ 10 hres de temps à un taux d'alcool au dessus de 50.......rude pour l'organisme.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Invité le Mar 4 Déc 2012 - 9:53

Perso, dans des conditions "professionnelles" (i.e. 3-4 min/vin que l'on recrache systématiquement) mon palais commence à fatiguer autour du 20e vin. On prend habituellement une pause et on enchaînera idéalement sur les blancs. En fonction du type de vin (plus facile de passer à travers du pinot noir que de la syrah, par ex.), je me rends jusqu'à 40 sans trop de difficulté, même si l'attention commence à baisser autour de 30-35. Pour aller plus loin, il faut prendre une assez longue pause (au moins 1h) et vidanger avec une bonne bière froide.

En condition "plaisir", j'applique la technique de l'ami Andrew Nevard qui consiste à avaler environ la moitié de la gorgée et de recracher le reste. Je peux me rendre autour d'une quinzaine de vins sans rien perdre, l’esprit se fatiguant ici plus vite que le palais.

Par ailleurs, je crois que l'on déguste beaucoup mieux en fin de matinée (11h étant le meilleur moment) qu'en fin de soirée ou au beau milieu de la nuit, malgré le caractère évidemment festif de ces moments.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fameux crachoir!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum