Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 21 octobre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 21 octobre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 22 Oct 2012 - 14:52

Bu hier soir, entre amis :

Etienne Sauzet Les Combettes puligny-montrachet 1er cru 2008 : Je voulais en regoûter une après la déconvenue de lundi dernier. Nez plus avenant alors que les notes d’abricot sec et de tourbe sont nettement moins présentes. L’attaque est jolie, puis le vin s’amincit et finit assez abruptement, dans un ensemble mat. Moins décevant que lundi dernier, mais à peine! Bien.

Louis Carillon Les Referts puligny-montrachet 1er cru 2005 : Joli nez de fruits jaunes mûrs, de fleur parfumée, agrémenté de notes épicées et finement exotiques. La bouche a du coffre, dévoile une attaque pleine, qui s’affine dans un semble fringuant et minéral. Bonne longueur. Le tout se montre encore jeune, quoiqu’accessible et sans trace de soufre. L’ensemble manque à mon sens de profondeur et de complexité pour justifier sa réputation et son prix. Tout juste très bien.

Ramonet Champs Canet puligny-montrachet 1er cru 2004 : Couleur bien jeune, brillante, aux reflets verts. Nez un peu grillé/fumé au départ, évoquant un peu les vins du domaine Henri Germain. On y trouve de belles notes de poire blanche, d’acacia, avec une fine pointe vanillée et poivrée. La bouche est ample, mais vigoureuse, éclatante et pure. Milieu de bouche concentré et finale expansive, fraîche, sur de fines notes minérales et de crème. Le vin le plus long, le plus concentré et le plus équilibré du lot. Excellent.

Bertagna Clos de la Perrière vougeot 1er cru 2002 : Nez qui prend un peu de temps à se révéler, avec des notes de fruits noirs, de viande fumée, de poivre fin et de terre brune. L’attaque laisse penser que le vin devait contenir un peu de gaz carbonique à l’origine. Ensemble juteux, juste mûr, bien en chair et plutôt parfumé. Pas le plus fin, mais plutôt savoureux. Semble entamer son plateau. Ça devait être un peu dur en jeunesse, mais l’ensemble est fort plaisant maintenant. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Michel Therrien le Lun 22 Oct 2012 - 16:01

Une bouteille choisie sur une belle sélection au resto Auprès du Clocher à Pommard, du producteur dont nous avons préféré les vins hier.


Pommard 1er cru Le Clos Micault 2008, Rebourgeon-Mure
2,82 ha partagés entre 5 propriétaires.
Parcelle située sur la partie sud du finage de Pommard sous Les Poutures.........d'ailleurs excellente bouteille chez Vaudoisey-Creusefond.

La robe est rubis de moyenne intensité. Ouverture sur l'animal qui aurait franchi les murets du Clos! Rapidement un fruité rouge et des épices jaillissent du verre pour notre plaisir. La bouche offre un beau volume, peu de gras, belle rondeur mais surtout la fraîcheur. Sans être complexe, plein de fraîcheur avec des tannins fins..............plus typé Volnay que Pommard mais à force de mentionner que les vins pommardais sont durs, on ne s'y retrouve plus. D'ailleurs Pézerrolles et Charmots sont des crus très fins.
Excellent accord avec un filet de boeuf et ses champignons du moment et ses sucs au vin rouge.
16,5/20. cheers








Dernière édition par Michel Therrien le Mer 24 Oct 2012 - 5:21, édité 1 fois

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7632
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Pierre Beauregard le Lun 22 Oct 2012 - 19:06

Michel Therrien a écrit:La robe est rubis de moyenne intensité. Ouverture sur l'animal qui aurait franchi les murets du Clos! Rapidement un fruité rouge et des épices jaillissent du verre pour notre plaisir.

Toutes sortes d'images m'interpellent, mais laquelle est la bonne Michel ? Very Happy
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1954
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Lun 22 Oct 2012 - 19:32

Nuit-Saint-Georges, Les damodes 2010, Anne-Gros

J'avais beaucoup apprécié le 2009 et donc j'avais de belles attentes vis-à-vis ce 2010

Au nez la cerise ressort beaucoup avec un peu de mure et de feuille de vigne. L'alcool se fait sentir.

La bouche est un peu dissocié, autant le vin à un belle équilibre acide-sucre, la finale présente des tanins fin mais amers. L'alcool ressort aussi et rend l'ensemble moins digeste. L'ombre du 2009. 14.5/20

Laurent Combier, Crozes-Hermitage 2010

Finalement je goûte un vin de Laurent Combier. Un vin très accessibles, ouvert, un séducteur dès l'ouverture. Il joue dans le classique, l'olive noire, le poivre, la groseille. L'ensemble est équilibré et doté d'une belle finesse des tanins. La finale est courte, voir un peu aqueuse, mais comme Crozes de soif, à 30$, la bouteille se vide vite. 15,5/20

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 209
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 20:03

Après une vingtaine de rosés qui se ressemblent un peu trop (mais pas mal faits), des rouges souples sans trop d'envergure (ça pète le fruit, un point c'est tout) et des blancs de rolle qui manque de personnalité (le vermentino peut-il être sérieux, anyway?) je me '"jette" sur du Simone blanc. On est en Provence...

Château Simone blanc 2008, Palette
Une bouteille ouverte par un ami et stocké dans un appartement à Marseille dans un endroit "limite" température. C'est évolué, un petit rancio, mais le nez conserve une race indéniable sur des notes de safran (pas de merisier, n'ayez crainte) et de lavande. Généreux, acidité basse, précision, finesse en finale. Une bouteille qui manquait de fraîcheur. 15/20

Château Simone blanc 2010, Palette
Au resto, celle-là. Sonia, la serveuse, n'y connait rien, mais qu'est-ce qu'elle est bonne! Bien boisé au départ, un bouche un peu simple avec une vivacité remarquable. Sur 2-3 heures, le vin s'ouvre avec une densité surprenante tout en gardant son côté aérien. Le bois m'agace, mais la complexité en arrière-plan est indéniable et la vivacité est au rendez-vous. Long et savoureux, sur l'ananas, fruit de la passion et une touche de silex/fumée. À oublier 4-5 ans. 16-17/20

Château Simone blanc 2002, Palette
Le même pote que le 2008, mais une bouteille beaucoup plus fraîche qui semble sortir de nul part. Robe dorée, lumineuse. Ça truffe, une pointe de métal, de l'abricot confit et des épices. Rond, soyeux, presque doux, une fraîcheur qui rallume le tout avec brio, des notes de caramel aux sel, de lavande et d'épices douces. Caresse tonique qui confirme le potentiel de garde du vin. 17,5/20


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Julien Martel le Lun 22 Oct 2012 - 21:15

2008 Jacques-Frédéric Mugnier Nuits St. Georges 1er Cru Clos de la Maréchale
De la dentelle en bouche. Fin et élégant, sur une trame de petits fruits noirs. Le style Mugnier, sur un terroir parfois trop sévère. J'aime!

2007 Jean-Marc Brocard Chablis 1er Cru Montmains
D’un 375 ml. IP Roucet. Ce vin n’a cessé d’évoluer depuis son achat il y a plus de trois ans. D’un vin sévère et tendu à son arrivée, il offrait ce week-end une réelle métamorphose… en rondeur, en charme et en richesse. Très agréable dans sa forme actuelle, avec une palette aromatique sur les épices, les citrons confits, et les coquillages. 90-91

2004 Château de Fonbel
Je me suis surpris à véritablement aimer ce vin. Sans être complexe ou long en bouche, il offre une belle expression d’un Bordeaux classique, au boisé en retrait. Il faut dire que j’aime beaucoup les vins de ce millésime. L’ensemble est très bien intégré sur les conifères, la terre, les fruits noirs, et le cuir. Beaucoup de plaisir pour moins de 25$! Il a été un superbe compagnon aux burgers d’agneau. 89

1996 Château d'Yquem
D’un 375 ml. Les attentes étaient élevées face à cette étiquette mythique, et malheureusement je suis demeuré légèrement sur ma faim. À l’exception de sa magnifique finale puissante, racée et interminable, rien dans cette bouteille ne laissait présager que nous étions en présence d’un géant. Mais attention, c’était tout de même drôlement délicieux, tout était en place, avec un équilibre impeccable et une matière d’une grande richesse. On en voulait simplement davantage! Davantage de complexité et de profondeur, mais surtout, on espérait obtenir le petit je-ne-sais-quoi qui nous fait chavirer lorsqu’on ouvre une bouteille de cette stature. 92

2008 Domaine des Comtes Lafon Meursault
Yummy! On reconnait facilement la signature du producteur. Citron, épices, pêches, cailloux, etc., le tout dans un ensemble équilibré, goûteux et charmant. N'a pas l'intensité ou la profondeur des 1er crus, mais c'est réellement délicieux. 90-91
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Martin Loranger le Lun 22 Oct 2012 - 21:41

Par curiosité, c'est combien de $ le Villages de Lafon?

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Alain Roy le Lun 22 Oct 2012 - 22:27



La Font de Tonin 2010, Gigondas, dom. La Bouïssière, acheté en 2012, 50$.

Grenat. Mi-op. Lucide. En le versant il a l'air gras. Timide au nez malgré sa jeunesse. Fruits rouges, épices, menthe en sourdine. Beaucoup plus jasant au palais...et original. De...la ...réglisse noire ? Avec fruits...rouges, bleus...mentholés ? Un touché de bouche pas si gras, une longue finale poivrée et chaleureuse, tout en n'étant aucunement lourd, même que c'est rafraichissant. Je ne me rappelle pas avoir goûté un vin comme ça et j'avoue, j'adore ! Un petit dodo lui fera en plus du bien.
avatar
Alain Roy

Messages : 1944
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Michel Therrien le Mar 23 Oct 2012 - 2:41

Pierre Beauregard a écrit:
Michel Therrien a écrit:La robe est rubis de moyenne intensité. Ouverture sur l'animal qui aurait franchi les murets du Clos! Rapidement un fruité rouge et des épices jaillissent du verre pour notre plaisir.

Toutes sortes d'images m'interpellent, mais laquelle est la bonne Michel ? Very Happy

Les clos (entourés de murets) servaient aussi à protéger des animaux de même que des vents. L''ouverture sur des notes animales puis rapidement balayé pour faire part au fruit. Bref, comme tu le dis, une image. Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7632
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Alexandre Deslauriers le Mer 24 Oct 2012 - 7:02

Pour célébrer le changement de décennie de ma conjointe hier, nous avons ouvert:

Champagne Fleury 1996
Nez très brioché au départ, voir même un peu agressant, mais qui s'estompe légèrement pour développer des arômes de fruits jaune par la suite. La bouche est vive, les bulles sont présente, beaucoup de fruits jaune et une longueur un peu courte. Un beau champagne, mais rien de transcendant!

Chambolle-Musigny 1er Cru Les Fuées 2007 G.Barthot
Un nez hyper aromatique et envoûtant, sur les fruits noirs, la griotte, l'anis et la fourrure animal. La bouche est puissante, expansive, sur les fruits noirs, de belles notes minérales et une très belle longueur. Une grande bouteille et une très grande réussite dans ce millésime!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 25 Oct 2012 - 11:13

Hier soir, au Van Horne (très bon en somme, de magnifiques présentations, une cuisine très fine, avec des entrées et des desserts de haut niveau, mais un plat un peu en retrait. J’aime beaucoup les attentions du genre mise en bouche et pré-dessert, fort réussies ici. Dans le genre, je continue à préférer toutefois Les 400 Coups et le Bouillon Bilk) :

Marc Colin st-aubin 1er cru 2009 : Assemblage de trois premiers crus (Castets, Frionnes et Sous Roche Dumay). Nez franc, expressif, sur des notes de fruits rouges frais, de cannelle, avec une pointe végétale (pourtant cuvée 100% éraflée). Bouche croquante, avec de l’éclat. L’ensemble est vigoureux, plutôt savoureux, bien équilibré et de longueur correcte. Joli vin de soif, qui conserve une grande fraîcheur dans ce millésime de maturité. Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Yves Martineau le Jeu 25 Oct 2012 - 11:55

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Hier soir, au Van Horne (très bon en somme, de magnifiques présentations, une cuisine très fine, avec des entrées et des desserts de haut niveau, mais un plat un peu en retrait. J’aime beaucoup les attentions du genre mise en bouche et pré-dessert, fort réussies ici. Dans le genre, je continue à préférer toutefois Les 400 Coups et le Bouillon Bilk) :

Merci! j'en ignorais l'existence et c'est dans mon coin. J'irai certainement.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 12:06

Martin Loranger a écrit:Par curiosité, c'est combien de $ le Villages de Lafon?

Martin

De mémoire, 129$.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 25 Oct 2012 - 12:08

Yves Martineau a écrit:Merci! j'en ignorais l'existence et c'est dans mon coin. J'irai certainement.

La carte de vins est succinte, moins de 10 références en blanc et la même chose en rouge. Les prix sont corrects (le St-Aubin était 68$).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Julien Martel le Jeu 25 Oct 2012 - 15:15

Domaine Jean-Marc Pillot Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2010
Code SAQ : 11817201, 77,00 $

Dès la première rencontre, je suis hypnotisé. Bouquet de caractère et de grande classe, envoûtant, profond, sur les coquillages, le citron confit, les pommes vertes, et appuyé par une touche de boisé. Bouche intense, éclatante, concentrée et aromatique. Véritablement charmeur, sans perdre de sérieux. Longue finale sur les pêches et les épices. Un véritable coup de cœur! 93
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Michel Therrien le Jeu 25 Oct 2012 - 19:00

Julien Martel a écrit:Domaine Jean-Marc Pillot Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2010
Code SAQ : 11817201, 77,00 $

Dès la première rencontre, je suis hypnotisé. Bouquet de caractère et de grande classe, envoûtant, profond, sur les coquillages, le citron confit, les pommes vertes, et appuyé par une touche de boisé. Bouche intense, éclatante, concentrée et aromatique. Véritablement charmeur, sans perdre de sérieux. Longue finale sur les pêches et les épices. Un véritable coup de cœur! 93

Merci d'ouvrir.............content d'en avoir en cave! Cool
Les 2010..................WOW!
Des 2008 avec encore plus de fond et on garde de belles acidités.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7632
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Alexandre Trudel le Sam 27 Oct 2012 - 19:34

Palacios Bierzo Villa de Corullon 2007. 43$

Beau vin bien balancé, fruits noirs, boisé assez perceptible à ce stade, mais bien dosé, tannins souples. Le tout est chaleureux, concentré, mais tout en finesse. Un peu moins expressif et ouvert que le 2006 cependant. 90+.

Alexandre Trudel

Messages : 982
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 octobre 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum