Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 26 Nov 2014 - 9:41

Super CR Michel. C'est comme si c'était hier ... et pourtant, nous sommes déjà revenus!

Je n'ai pas pris de notes lors de cette descente de cave. Quelques impressions générales:
- LA quille de la cave en 2013: Bouches-Chères (alors que c'est habituellement, pour moi du moins, Goutte d'Or), suivie par Charmes et Goutte d'Or.
- Tessons et l'Aligoté jouent encore une fois dans une ligue supérieure à celle de leur rang d'appellation.
- Vieilles Vignes, Cras et les rouges semblent progresser encore.
- Quelle magnifique surprise de goûter de si bons 2013 alors que la presse semble déjà les avoir enterrés.

Petite question, l'aligoté est-il élevé en cuve ou en fûts?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 26 Nov 2014 - 9:52

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Petite question, l'aligoté est-il élevé en cuve ou en fûts?

100% cuve, il me semble mais Patrick pourra confirmer.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 26 Nov 2014 - 9:55

Je croyais qu'il était élevé en fûts depuis 2012 ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 26 Nov 2014 - 10:13

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je croyais qu'il était élevé en fûts depuis 2012 ...

http://domaine.buisson.charles.over-blog.com/article-bourgogne-aligote-65515780.html

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 26 Nov 2014 - 10:22

Le 2011, oui ... mais après?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Mer 26 Nov 2014 - 11:00

Fermenté en fut puis élevé en cuve en 2013 il me semble

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 205
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Stefano Ghisletta le Mer 26 Nov 2014 - 11:04

Salut les gars j'ai écouté la registration de notre visite, 2013 élevé en fût de 3-6 ans.
avatar
Stefano Ghisletta

Messages : 23
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 57
Localisation : Camorino (Suisse) - TI

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nonsolodivino.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 26 Nov 2014 - 11:07

Marc-Olivier Vaillancourt a écrit:Fermenté en fut puis élevé en cuve en 2013 il me semble

Tous les vins sont élevés en fûts une douzaine de mois puis terminent leur élevage en cuve sur trois à six mois.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 26 Nov 2014 - 11:16

Stefano Ghisletta a écrit:Salut les gars j'ai écouté la registration de notre visite, 2013 élevé en fût de 3-6 ans.

Je pense que cette réponse est la bonne x le 2012.
Environ 1 an puis cuve d'assemblage x 2-3 mois.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 26 Nov 2014 - 21:55

Domaine Robert Groffier

Nicolas Groffier nous a reçu le mardi le 18 novembre à 16 heures. Il est le fils de Serge Groffier et son grand-père de 84 ans est Robert. Il prend la relève à partir du millésime 2004.....pas de chance mais ensuite plusieurs excellents millésimes dont les grands 2005-2009 et 2010.

Un moment de détente où le temps a filé à grande vitesse....3 heures pour 9 vins...on a parlé et on a pris le temps de déguster....généreuse portion! Nous sommes privilégiés.


Quelques points notés

* 3 effeuillages dans l'année : un à la mi-juin, un pré véraison et l'autre 2-3 semaines pré vendange.
* Pas de table de trie....ça se fait à la vigne avant.
* Pré fermentation à froid environ 15 jours
* Longue macération avec contrôle des T.
* Beaucoup de VE sur les millésimes 2005-2008-2010 et 2013
* Moins de pigeage et plus de remontage avec le temps
* Utilisation de bouchons de 25 mm en largeur et 49 mm en longueur (comme un autre grand Domaine soit Buisson-Charles)
* Environ 1 an d'élevage avec 2 mois en cuve d'assemblage environ et mise selon lune.....bref pas de pièces sans vin.
* Les grandes parcelles de 1 hectare permettent de replanter par 1/4 d'ha et avoir ainsi une bonne moyenne de VV de 40-50 ans.

Les vins dégustés....mauvaise photo mais....on fait ce que l'on peut!


Les 2013 tirés sur cuve d'assemblage

Bourgogne Passetoutgrain 0,75 ha, vinification grains mêlés, 1/3 gamay et +.
Belles notes florales, un fruité sur les cerises, et quelques épices. C'est frais, tendre et un peu juteux. Vin de plaisir et de charcuteries.

Bourgogne rouge 1,4 ha, Vignes sous le Clos de Vougeot et sur Morey, pas de VE.
Le fruité est noir et les épices fines sont au RDV. Les tannins sont fins et abondants, l'acidité rehausse la structure. Joli vin.

Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2 parcelles pour 0,82 ha, Seuvrées x 2010, 70% VE.
30-40% FN. Moins intense aromatiquement mais avec un fruité rouge. La chair est bien présente, la fraicheur domine avec une forme plus droite et ferme. On y craque plus qu'on y croque. Un style plus MSD que Gevrey dans sa forme actuelle.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Hauts-Doix 1,10 ha, jouxtant Amoureuses, pas de VE ni FN. Le seul à revendiquer ce lieu-dit.
Fruité rouge et noir avec notes florales et aussi un peu d'épices fines. Ça pinotte à souhait. En bouche, velouté et mâche.............tout le monde a le sourire....un vin de dentelle et féminin.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Sentiers 1,07 ha, 1 seule parcelle sous les Bonnes-Mares
70% VE, 30-40% FN.
Le vin est plus en robe. Le fruit est bleu foncé comme des bleuets avec un fond épicé/réglissé. La bouche est droite, dense et séveuse. On croque le fruit, grande mâche avec énergie. Vin de passion et de feu. Vraiment beaucoup aimé.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Amoureuses 1,10 ha et 2 parcelles, 20% VE, 30-40% FN
Fruité noir, fine épices, notes florales et terreuses. Bouche ample à l'attaque, texture fine et tendre, les tannins sont fins, le vin gagne en puissance ensuite tout en étant élégant. Un vin délicatement puissant. Un peu de magie.

Bonnes-Mares 1 parcelle de 0,98 ha, 70% VE, plus de 50% FN....pas sûr.
Vin moins ouvert que le précédent. Notes de tabac avec un fruité rouge. Vin qui s'ouvre et qui enveloppe. Vin ample et peu gras au départ qui devient large et velouté puis densité avec finale au fruité épicé. Grand vin en devenir. Un vin de bouche.

Chambertin Clos de Bèze 1 parcelle de 0,42 ha près de la cabotte, 70% VE et 100% FN.
Fruité noir et bâton de réglisse avec en fond menthol et thym. En bouche c'est WOW. Attaque tendre et séveuse, puis milieu de bouche vaporeux et aérien pour ensuite un retour en forme plus cylindrique et finale avec ce fameux rétro aqueux de lave-bouche. Un grand vin avec charme et grande buvabilité, rien de moins. J'en veux en cave. Un peu moins dense que le Bonnes-Mares mais quel bonheur et quelle fraicheur.

Puis une dernière bouteille avant la route,
Chambolle-Musigny 1er cru Les Amoureuses 2011
Fruité noir et notes florales. Bouche droite et fine avec une certaine puissance. On jase un peu, on prend le temps. Puis expansion en bouche, un duvet s'installe et le vin gagne en volume et en gras. Quasi queue de paon. À ouvrir 1-2 heures avant service à mon avis.

Conclusion
Des vins à la texture veloutée et aux notes florales/fruitées avec mâche et gourmandise.
Dans la même ligue que Roumier et Mugneret-Gibourg.
J'ai beaucoup aimé les nombreuses interrogations de Nicolas. L'incertitude est une grande qualité.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Sam 29 Nov 2014 - 15:19

Notre dernier souper, lors de nos voyages en Bourgogne, se termine toujours au Pot d’Étain afin de faire la moitié de la route entre Beaune et Paris et de boire à petits prix des vins non ou peu accessible au Québec. Bref, toujours du Raveneau et du Coche-Dury. Nous avons  demandé à ouvrir les vins quelques heures avant et de mettre en carafe celui de Coche-Dury.

Il faut tout de suite mentionner que la cuisine s'est grandement améliorée....tout comme le service à table.
Ne manquez pas le magnifique plateau de fromages.




Les vins dégustés.


Chablis 1er cru Chapelot 2005, Domaine Raveneau La robe est jaune or. Le bouquet est de bonne intensité avec notes yogourt, pierres chaudes, un peu de miel et des amandes grillées. Le vin est ample, rond, peu gras, fin et délicat avec longue finale sur les abricots et une de vanille. J'ai beaucoup aimé. 17,5/20.

Vosne-Romanée 1er cru Beaux Monts 2005, Jean-Jacques Confuron La robe est rubis de bonne intensité. Des fruits confits et des notes florales rouges. Le vin est ample et plein. Il est en forme cylindrique pour le moment, les tannins sont abondants et bien enrobés, la finale est dense, puissante et épicée. Le velours viendra mais déjà savoureux. Mon vin de la soirée. 18/20.

Meursault Les Rougeots 2008, Domaine Coche-Dury La robe est jaune or plus soutenue. Les allumettes y sont encore mais moins prononcées......soufre/réduction typique chez Coche à mon nez qui devient moins prononcé avec l'air d'où la carafe. Les ananas, les notes de noisettes et des agrumes arrivent par la suite. Vin plein et puissant, acidité bonne à vive, ensemble assez rond et peu gras avec longue finale saline. Merveilleux accord avec les fromages. 17,5-18/20.

CR de Vincent

L'an prochain....quelques repas devraient être à l'agenda.

Par ailleurs, Au fil du Zinc à Chablis est un resto / bistro fort sympathique avec prix doux ++ , Un Valmur 2007 de Raveneau à 58 Euros. Mais vin décevant et un peu vieillot.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 10 Déc 2014 - 19:09



Une seconde visite chez Samuel Billaud après celle de l'an passé. Cette maison Les Grands Terroirs est représenté au Qc par mon ami Alain Bélanger.
Samuel était le vinificateur et maitre de chai chez Billaud-Simon et a travaillé avec son père André ad sa mort en 1998. Son 1er millésime a été 1991 et son dernier fut le 2008. De nombreux conflits avec son oncle Bernard ont engendré une séparation complexe (bataille juridique) ce qui l'a incité à partir une activité éleveur-négociant x 2009. Son 1er millésime officiel a été le 2010.

Déjà plusieurs changements....

* Le retour de vignes familiales : environ 3,5 hectares de vignes soit le 1/6 des vignes familiales. Petit Chablis (au-dessus des Clos), Chablis (Pargues, bas Chapelot et envers Vaillons), 1er cru Séchets, 1er cru Mont de Milieu, 1er cru Montée de Tonnerre, Vaudésir (envers et achat dans le cirque) et Clos (parcelle du haut).

* Achats de cuve en inox de grande taille ainsi que plusieurs demi muids de 450 l et 600 litres.

* Un grand projet à venir: s'installé dans l'ancienne cave de Stéphane Moreau à Chablis.

* Une grande décision à venir : 2 étiquettes soit Grands Terroirs pour son activité de négoce et Domaine Samuel Billaud pour les vignes familiales ou une seule étiquette Samuel Billaud.....



* Diam sur Chablis et Vaillons

* 100% cuves pour Fourneaux

* Mont de Milieu et Montée de Tonnerres : environ 75-80% cuves et 20-25% demi muid.

* Preuses depuis 2012 et Clos depuis 2010 : les deux en demi muids....neufs au départ

* Nous avons dégustés les 2013 et vraiment une belle réussite. Certes des vins moins concentrés que les sublimes 2012 mais plus tendus et typés que les tendres 2011.

* Les vignes familiales ont été reprises avec le millésime 2014 et donc beaucoup de vins en cave....environ 80-90 mile bouteilles.

* L'activité négoce comprend l'achat de raisins pour près de 9 hectares de vignes.

* Il y aura donc 3 Grands Crus sur 2014 : Vaudésir, Les Preuses et Les Clos.



Dernière édition par Michel Therrien le Mer 10 Déc 2014 - 21:22, édité 1 fois (Raison : orthographes)

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Yves Martineau le Mer 10 Déc 2014 - 19:57

Michel Therrien a écrit:
Une seconde visite chez Samuel Billaud après celle de l'an passé. Cette maison Les Grands Terroirs est représenté au Qc par mon ami Alain Bélanger.
Samuel était le vinificateur et maitre de chai chez Billaud-Simon et a travaillé avec son père André ad sa mort en 1998. Son 1er millésime a été 1991 et son dernier fut le 2008. De nombreux conflits avec son oncle Bernard ont engendré une séparation complexe (bataille juridique) ce qui l'a incité à partir une activité éleveur-négociant x 2009. Son 1er millésime officiel a été le 2010.

* Le retour de vignes familiales : environ 3,5 hectares de vignes soit le 1/6 des vignes familiales. Petit Chablis (au-dessus des Clos), Chablis (Pargues, bas Chapelot et envers Vaillons), 1er cru Séchets, 1er cru Mont de Milieu, 1er cru Montée de Tonnerre, Vaudésir (envers et achat dans le cirque) et Clos (parcelle du haut).

* Les vignes familiales ont été repris avec le millésime 2014 et donc beaucoup de vins en cave....environ 80-90 mile bouteilles.

* Il y aura donc 3 Grand Cru sur 2014 : Vaudésir, Les Preuses et Les Clos.

merci Michel c'est très intéressant. Quelques questions:

l'autre 5/6 entièrement vendu à Faiveley, ou si son oncle en a gardé?

donc Preuses en achat de raisins?

c'est quoi l'histoire des 80-90 000 vins en cave? Les deux se seraient séparé les vins du domaine Billaud-Simon antérieurs à 2014? Seront-ils commercialisés et si oui sous quel nom??
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Frederik Boivin le Mer 10 Déc 2014 - 20:10

Z'êtes chanceux d'avoir obtenu un r-v chez Groffier...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1796
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Mer 10 Déc 2014 - 21:30

Yves Martineau a écrit:

merci Michel c'est très intéressant. Quelques questions:

l'autre 5/6 entièrement vendu à Faiveley, ou si son oncle en a gardé?

donc Preuses en achat de raisins?

c'est quoi l'histoire des 80-90 000 vins en cave? Les deux se seraient séparé les vins du domaine Billaud-Simon antérieurs à 2014? Seront-ils commercialisés et si oui sous quel nom??

Merci Yves,
1/3 Bernard
1/3 Soeur de Bernard et André (père de Samuel)
1/3 André......sa fille "x" et son fils Samuel

Faiveley = 2/3 des vignes soit celles de Bernard et sa soeur + les vignes de la soeur de Samuel (location 25 ans) et donc 5/6 des vignes familiales
Samuel garde son 1/6 et récupérera probablement le 1/6 de sa soeur dans 25 ans....

Preuses = achats de raisins

80-90 mile bouteilles = 9 hectares d'achats et 3,5 hectares de vignes à 50 hl / ha = > 83 000

ps: Piuze en fait plus de 100 000 chaque année x 2008 en achats de raisins et moûts

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Patrick Essa le Jeu 11 Déc 2014 - 1:01

Quelle pitié de voir un type si talentueux perdre les vignes de sa famille au bénéfice d'un important négociant...de vins rouges essentiellement! Je ne comprendrai jamais cette logique mercantile là. Écœurant.
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michel Therrien le Jeu 11 Déc 2014 - 15:29

Patrick Essa a écrit:Quelle pitié de voir un type si talentueux perdre les vignes de sa famille au bénéfice d'un important négociant...de vins rouges essentiellement! Je ne comprendrai jamais cette logique mercantile là. Écœurant.

et le prix du foncier qui augmente et qui rend encore plus difficile le passage de génération en génération... Sad

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7580
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Yves Martineau le Jeu 11 Déc 2014 - 17:20

Patrick, je n'y vois pas nécessairement d'esprit mercantile mais une façon de dénouer une impasse, un conflit familial qui perdurait. Un tel règlement vaut mieux qu'un procès.

avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Patrick Essa le Ven 12 Déc 2014 - 2:40

Mais enfin qu'est ce qui empêchait la famille de louer ses terres et de les vendre progressivement au fermier? Par ailleurs pourquoi un négociant au moment de la vente? Tout ce système est noyauté par des marchands de biens.
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Yves Martineau le Ven 12 Déc 2014 - 7:01

Ta première suggestion me semble utopique, il n'y aurait pas eu de litige si la famille s'entendait aussi bien. Dans un litige acrimonieux, je ne connais personne qui aurait accepté de faire charité et prêter ainsi (sur 20 ans ou plus) un tel montant en capital à son adversaire honni, par pure bonté, en renonçant à un paiement cash par un tiers. Ça me semble un règlement honorable, c'est le litige qui était déplorable.

Pour le 2e sujet, j'ignore pourquoi un négociant, mais j'imagine qu'au prix du foncier, les acheteurs ne sont pas légion non? C'est pourquoi les compagnies d'assurances ont acheté une partie du bordelais et pourquoi les Bouchard et autres grands négociants de ce monde amassent un tel patrimoine.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Jean Marie Poquelin le Ven 12 Déc 2014 - 12:50

Yves Martineau a écrit:
Pour le 2e sujet, j'ignore pourquoi un négociant, mais j'imagine qu'au prix du foncier, les acheteurs ne sont pas légion non? C'est pourquoi les compagnies d'assurances ont acheté une partie du bordelais et pourquoi les Bouchard et autres grands négociants de ce monde amassent un tel patrimoine.

Parce qu'il y a de moins en moins de vins disponibles pour les grands négociants et qu'il y a beaucoup de petits négociants qui accaparent de plus en plus de vins. Tu en sais quelque chose Patrick.
Les grands négociants sont de plus en plus propriétaires. D'ailleurs, Faiveley est plus propriétaire que négociant. Ce, même avant l'acquisition des vignes à Chablis.

Jean Marie Poquelin

Messages : 15
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Ile-de-France, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Patrick Essa le Ven 12 Déc 2014 - 12:54

Bouchard  c'est Henriot le champenois et derrière des fonds de pensions US. Faiveley vin est une petite goutte dans la mer des affaires ferroviaires de la famille. Moins de 5 % je crois.
 Pour Billaud Simon récupérer un tiers ou une moitié de récolte chaque année et la monnayer rapporterait sur 20 ans bien plus qu'une vente sèche. Mais il est vrai que s'il faut plusieurs dizaines de millions d'euros tout de suite pour vivre...alors tu as raison. Les bourguignons ne sont pas toujours à la hauteur de leur héritage. Hélas.
 


Dernière édition par Patrick Essa le Ven 12 Déc 2014 - 14:42, édité 1 fois
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Patrick Essa le Ven 12 Déc 2014 - 13:03

Crois moi en ne considérant que les achats et les ventes de ces dernières années, les petits négociants/propriétaires  vinifient beaucoup moins d'hectolitres en achat que ce qui correspond aux achats fonciers par les maisons "historiques". Sans doute au moins dix fois moins!
  Les producteurs exploitant moins de 12 hectares ne peuvent plus acheter ses terres car les investisseurs, partenaires et GFA placent leur argent pour générer des profits. Où est la passion pour le grand vin dans ces stratégies?
  Cette région est héritière de vignerons visionnaires, ils doivent se retourner dans leurs tombes en observant la pauvreté d'ensemble de ce qui est aujourd'hui notre quotidien. Au lieu de classer et reclasser des terres déjà sanctifiées depuis des lustres préoccupons nous de la pérennisation de la viticulture des vignerons qui font vivre les villages dans lesquels ils récoltent, cultivent et vinifient.
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 7 Jan 2015 - 10:50

Considérant le nombre d’expériences positives que j’ai eues avec les vins du Domaine Groffier au cours des dernières années, c’était assurément la visite (d’un nouveau domaine) à laquelle j’avais le plus hâte. De plus, si nous avions déjà dégusté pas mal de blancs, c’était notre première « vraie » incursion sur les rouges en 2013. Les autres dégustations ont d’ailleurs confirmé mon impression sur la qualité du millésime. Les vins sont purs, classiques, parfaitement mûrs et bien parfumés. Un peu moins riches que les 2012, mais peut-être plus éclatants, j’en suis à penser, avec l’échantillon que j’ai dégusté, qu’ils seront au moins aussi bons, mais dans un style différent.

Le Domaine Groffier est à la fois très connu … et fort peu! Il existe assez peu d’informations disponibles sur le domaine, ils reçoivent très peu (et de moins en moins de journalistes). Fait cocasse, le domaine, sis à Morey-St-Denis, ne produit aucun cru portant le nom de cette commune. Aussi, si les Groffier le souhaitaient, ils pourraient faire perdre au Clos de Tart son monopole, les bâtiments du domaine se trouvant à l’intérieur du lot cadastré. Quelques pieds de vigne dans la cour, et hop … du Clos de Tart du domaine Groffier!

Patrick Essa m’avait mis sur la piste du domaine par ses écrits il y a quelques années et c’était une sorte de rêve qui se réalisait pour moi que d’être reçu par Nicolas Groffier. C’est Nicolas et son père Serge qui se chargent de l’essentiel des travaux, tant à la vigne qu’à la cave, mais c’est maintenant Nicolas qui préside aux destinées du domaine. Fait intéressant il me semble, toutes les parcelles du domaine (à l’exception de celle en Clos de Bèze qui fait une cinquantaine d’ares), mesurent toutes plus ou moins un hectare. Les choix de succession ayant été faits afin de préserver de belles surfaces de moins de crus plutôt que de petits morceaux de plusieurs crus. Tant pour le travail à la vigne que pour les vinifications, cela facilite la tâche du vigneron et assure une meilleure uniformité des crus.

Les 2013 dégustés venaient tout juste d’être tirés de cuves d’assemblage. Les mises ont eu lieu en décembre. Nicolas Groffier ne garde jamais de fûts vides plus de 24-48 heures. Les 2014 avaient donc remplacé les 2013 quelques semaines auparavant. Les élevages en fûts durent donc une douzaine de mois, puis environ trois mois en cuve. Nous avons donc dégusté :

Bourgogne Passetoutgrain 2013 : Pas de vendange entière (VE), ni de fût neuf (FN). Environ un tiers de gamay et deux tiers de pinot noir. Nez pur et appétissant de fruits noirs frais et de pivoine. Bouche simple, franche et craquante. Tanins fins, longueur sympathique où une gorgée appelle la suivante. Vin de casse-croûte franc et friand. Bien, voire plus.

Bourgogne 2013 : Pas de VE, ni de FN. Un tiers sur Morey, deux tiers sur Vougeot, juste sous le Clos. Nez de cerise noire, d’encre et de fumée. Bouche plus construite, aux tanins plus sentis. Ensemble avec de l’éclat, une certaine poigne et une relative sève pour ce générique. Bien, voire plus.

Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2013 : 70% VE et 30% FN. Fruit plus rouge que sur le précédent, avec des notes d’épices et de réglisse. Bouche droite, sérieuse, de bonne intensité, mais compacte pour l’heure. Finale de bonne longueur. Nez plus ouvert que la bouche actuellement. Ensemble précis et frais, mais rigoureux. Je ne serais pas surpris que sa chair se déploie en bouteille, mais il faudra lui laisser un peu de temps. Bien, voire plus.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Hauts-Doix 2013
: Pas de VE, ni de FN. Nez ouvert, aromatique et fin, sur des notes de fruit rouge frais, de poivre blanc, avec une touche florale. Bouche accessible, toute en douceur et en suavité. Vin élégant et parfumé qui semble moins concentré que le précédent, il étonne par sa persistance aromatique. L’archétype du Chambolle tout en soie et en parfums. Très bien, voire plus.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Sentiers 2013 : 70% VE et 40% FN. On change de registre! Fruit plus noir, sur le cassis, avec des arômes de viande fumée, d’encre et d’épices douces. En bouche, on gagne en complexité, en concentration et en puissance. Attaque pulpeuse qui révèle une réelle mâche en milieu de bouche. Finale qui se resserre, mais les tanins sont fins bien qu’abondants. Beaucoup de race et de caractère dans ce premier cru qui évoque le tempérament des Bonnes-Mares voisins. Excellent, voire plus.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Amoureuses 2013 : 20% VE et 40% FN. Nez qui se pose un peu comme la synthèse des deux précédents. Fruits rouges et noirs à la fois, très parfumé, avec des notes d’encens et une magnifique partition florale (iris, violette, voire le jasmin). Bouche qui surprend un peu par sa puissance et sa matière. Ensemble compact, où l’on perçoit une réelle épaisseur en milieu de bouche. Finale très longue, croquante et minérale. Ces Amoureuses-là s’apparentent davantage au Musigny, par la puissance de sa trame, qu’à l’image romantique que l’on se fait parfois des premiers crus de ce finage. Potentiellement superbe, mais patience!

Bonnes-Mares grand cru 2013 : 70% VE et 40% FN. Nez de fruits rouges frais, avec une petite touche végétale, passablement d’épices et une évocation de terre brune. Moins expressif que les précédents, c’est en bouche que ça se passe! Vin explosif, dense et pulpeux, avec un côté sauvage, mais sans dureté ni rusticité aucune. Beaucoup de caractère, avec une touche nerveuse, très éclatant. Il lui faudra assurément du temps, mais ça devrait faire tout un flacon! Assurément superbe, mais encore là, patience.

Chambertin Clos de Bèze grand cru 2013 : 70% VE et 100% FN. Première expérience pour moi avec ce vin chez Groffier. Il est issu d’une vigne plantée en plein cœur du cru, dans les années 30. Nez complexe, changeant, captivant. Notes de fruits noirs, de cacao, de menthe sauvage, de pivoine et de réglisse. Bouche ramassée, croquante, d’une incroyable définition. Si le tout possède une puissance ébouriffante, les tanins sont admirablement fins. Finale tonique, salivante et d’une incroyable persistance. Nous n’étions pas en reste avec les précédents, mais il s’agit là d’un authentique grand vin.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Amoureuses 2011 : 50% VE et 40% FN. On change de registre ici, en revisitant un millésime plus tendre. Nez de fruits rouges, de pot pourri et de poivre blanc, avec un trait vert qui évoque la généreuse portion de vendange entière. Encore une fois, la mâche et la densité de ce vin m’étonnent, sans perdre en raffinement tant des parfums que de la texture. On ici nettement plus velours que cashmere. Excellent, voire plus.

Au final, cette dégustation restera longtemps gravée dans ma mémoire. Nous avons été reçus par un authentique vigneron, dont la gentillesse, l’écoute et le souci du détail m’ont sincèrement marqué. Les vins que le domaine produit sont des bijoux d’éclat, d’intensité et de pureté. Ils font partie, à mon avis, des touts meilleurs vins de Bourgogne.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Michelle Champagne le Mer 7 Jan 2015 - 14:08

Merci pour le partage d'une grande générosité!

Est-ce que tu sais comment le vigneron détermine son pourcentage de vendange entière qu'il utilisera?

avatar
Michelle Champagne

Messages : 1437
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Bourgogne automne 2012-2013-2014-2015-2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum