Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Visite au Domaine du Comte Liger-Belair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite au Domaine du Comte Liger-Belair

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 17 Aoû 2009 - 18:21

Quelle incroyable surprise d’arriver devant ce magnifique château et de se voir demander par Louis-Michel Liger-Belair lui-même si nous ne voyons pas d’inconvénients à déguster en compagnie d’Allen Meadows! M. Meadows s’est montré d’une discrétion et d’une incroyable politesse, tout en se révélant un interlocuteur agréable et pertinent. La classe! Nous avons ici goûté les 2008 sur fûts. Toutes les malos étaient terminées. Ici, pas de rafle ni de soutirage (sauf à la mise, bien évidemment). Louis-Michel Liger-Belair compare volontiers le millésime 2008 au 2002. S’est enchaînée une discussion sur l’impact de l’été 2003 caniculaire sur les 2002 en élevage. Voilà un aspect auquel je n’avais jamais pensé. Liger-Belair comme Meadows semblent penser que le millésime 2002 aurait produit de meilleurs vins si leur période d’élevage avait été moins bousculée. C’est, du moins, ma compréhension. Sur fûts, nous avons goûté à tous les crus, dont plusieurs ne sont pas importés ici, faute de volume. Plutôt que de diviser les quantités de chaque cru entre les différents marchés, le domaine préconise offrir moins de cuvées, mais davantage de quantité à chaque marché.

Mes coups de cœur ont été le Nuits-St-Georges villages Lavières avec un registre aromatique puissant, sauvage, animal et un superbe touché de bouche bien suave et une réelle épaisseur sans perdre en virilité, le Vosne-Romanée premier cru Les Petits Monts issu d’un premier cru de haut de coteaux, la parcelle du domaine constituant une tranche sur toutes la longueur du cru, alors que les autres propriétaires n’en ont qu’une portion (haut, bas ou milieu) produisant un vin d’une race époustouflante, à la chair délicate, ciselée et d’une incroyable longueur, le Vosne-Romanée premier cru Aux Reignots au profil aromatique noir, sauvage, puissant et parfumé et à la bouche dense, complexe, fortement minérale avec une finale immense au caractère acéré, un réel vin de caractère que celui-là, pas tant que les autres en manque, mais celui-ci en est fortement doté, puis La Romanée grand cru, d’une incroyable complexité déjà à ce stade, avec un caractère abouti, savoureux et pourtant très dense, avec beaucoup de volupté, de race.

S’il est difficile de comparer avec d’autres domaines, car nous avons somme toute peu goûtés de vins « finis » en fûts, la réussite apparaît ici indéniable, avec des différences notables entre les crus (notamment entre les premiers de Vosne issus de bas et de haut de coteaux). À part quelques notes sur les villages, je ne retiens aucune présence boisée dans les vins, bien que les fûts neufs soient ici légion. Finalement, joli commentaire de Louis-Michel Liger-Belair sur les méthodes de vinification. Au-delà d’une question de style, si les raisins sont égrappés totalement, c’est qu’il ne sait pas faire autrement! D’ailleurs, il est en apprentissage, essayant d’en conserver un peu pour la cuvée Brûlées, dont les bouteilles sont destinées à la consommation de la maison … et aux œuvres de charité!


Dernière édition par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 1 Sep 2009 - 13:36, édité 1 fois

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite au Domaine du Comte Liger-Belair

Message par Michel Therrien le Mar 18 Aoû 2009 - 10:50

Merci Vincent pour le CR de la visite/dégustation en compagnie de M. Burghound!

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Louis-Michel Liger-Belair compare volontiers le millésime 2008 au 2002. S’est enchaînée une discussion sur l’impact de l’été 2003 caniculaire sur les 2002 en élevage. Voilà un aspect auquel je n’avais jamais pensé. Liger-Belair comme Meadows semblent penser que le millésime 2002 aurait produit de meilleurs vins si leur période d’élevage avait été moins bousculée. C’est, du moins, ma compréhension.

C'est ce que j'ai compris aussi!
Je pense que le millésime 2008 en sera un de rouge (surtout chez les grands vignerons) mais les blancs m'inquiètent avec des malos très longues, encore un peu de SR.....un 96 en devenir?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite au Domaine du Comte Liger-Belair

Message par Mario Vaillancourt le Mer 19 Aoû 2009 - 10:41

[quote="Vincent Messier-Lemoyne"]Quelle incroyable surprise d’arriver devant ce magnifique château et de se voir demander par Louis-Michel Liger-Belair lui-même si nous ne voyons pas d’inconvénients à déguster en compagnie d’Allen Meadows! M. Meadows s’est montré d’une discrétion et d’une incroyable politesse, tout en se révélant un interlocuteur agréable et pertinent. La classe! Nous avons ici goûté les 2008 sur fûts. Toutes les malos étaient terminées. Ici, pas de rafle ni de soutirage (sauf à la mise, bien évidemment). Louis-Michel Liger-Belair compare volontiers le millésime 2008 au 2002. S’est enchaînée une discussion sur l’impact de l’été 2003 caniculaire sur les 2002 en élevage. Voilà un aspect auquel je n’avais jamais pensé. Liger-Belair comme Meadows semblent penser que le millésime 2002 aurait produit de meilleurs vins si leur période d’élevage avait été moins bousculée. C’est, du moins, ma compréhension.



Merci Vincent pour ce beau CR, 2 commentaires très intéressants de ta part, tout d'abord la classe de Allen Meadows, je trouve toujours intéressant et un peu ''réconfortant'' ce genre de commentaires sur un personnage public comme Monsieur Meadows, ils ne sont pas tous comme cela. Deuxièmement, concernant l'influence de la chaleur de l'été 2003 sur les vins du millésime 2002, c'est un commentaire qui m'avait été fait en visitant des domaines à la fin Septembre 2008 et je pense que c'est une observation très juste, de plus, la température des caves de différents producteurs varie énormément et j'avais trouvé que plusieurs producteurs avaient des températures dans leur caves beaucoup plus élevées que ce à quoi je m'attendais.

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 935
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite au Domaine du Comte Liger-Belair

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum