Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Un grand de la Côte de Nuits - Visite chez Bruno Clair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un grand de la Côte de Nuits - Visite chez Bruno Clair

Message par Alex Savoie le Jeu 29 Mar 2012 - 7:14

Domaine familial mais qui cumule quand même 23 hectares, situé à Marsannay, commune définitivement sous-évaluée au niveau des appellations, qui a obtenu son droit d’appellation village il y a moins de 30 ans. Historiquement une commune où on produisait plus en quantité qu’en qualité, surtout qu’étant aux portes de Dijon le commerce était simplifié. Aujourd’hui avec le travail de la famille Clair ainsi que d’autres vignerons de la région, on tente d’obtenir des désignations 1er cru pour certaines parcelles, à la dégustation on comprend pourquoi.

Approche axée sur le respect de la terre au niveau de la culture; la lutte raisonnée est utilisée contre les maladies de la vigne. Au niveau de la vinification et de l’élevage on parle d’un égrappage partiel avec une fermentation malolactique qui est retardé jusqu’au printemps. On utilise de 10% à 40% de fûts neuf dépendamment de l’année et de la cuvée pour un élevage qui dure autour de 18 mois.

Rencontre avec Philippe Brun, maître de chai depuis 1986 au domaine, Bruno Clair est principalement chef de culture mais participe avec M. Brun à l’élaboration des vins. Donc nous descendons directement en cave pour déguster les 2010 sur fût.


-Marsannay Grasses Têtes : ça picote, un peu de gaz est encore présent, la malo n’est peut-être pas tout à fait terminée…difficile à évaluer.

-Marsannay Longeroies : On comprend ici que la réputation de Marsannay n’est pas à la hauteur des vins qu’on peut y produire, on est loin des vins minces et sans complexité auxquels on pourrait s’attendre d’une commune sans 1er ni Grand cru. On a un fruité intense et corsé avec une belle complexité, des tannins forts présents mais sans dureté.

-Chambolle village : vin qui fait très Chambolle, tout en finesse, sans agressivité avec une belle harmonie en bouche.

-Morey village : un vin plus structuré que le précédent mais qui allie puissance et finesse, légère préférence ici mais j’ai de la difficulté à juger les Chambolle en jeunesse.

-Vosne-Romanée village (Champs Perdrix) : Parcelle située juste en haut (à l’Ouest) de la Tâche mais en appellation village. Sur des notes de cerise mûre, de poivre c’est équilibré avec une longue finale. Vraiment solide.

-Savigny-les-Beaune 1er cru La Dominode : Vignes de 108 ans pour la majorité, on a une concentration exceptionnelle, le vin est corsé, limite un peu austère avec des tannins encore fermes mais une belle amertume en finale. Le côté un peu rustique de ce vin lui demande un peu de temps pour se faire mais se mariera très bien avec un gibier ou de la volaille sauvage.

-Gevrey 1er cru Clos du Fonteny : les arômes et saveurs de griotte ressortent vivement sur ce vin qui est long et harmonieux.

-Gevrey 1er cru Cazetiers : un nez charmeur avec un peu plus de structure et des tannins sucrés, belle rondeur pour ce vin en devenir.

-Gevrey 1er cru Clos Saint-Jacques : parcelle voisine des Cazetiers, des notes de cerise mûre s’installent sur un vin qui a beaucoup de finesse et une très belle longueur.

-Chambertin Grand cru Clos de Bèze : des vignes de 99 ans nous donnent un vin précis, droit et fin en même temps avec une finale épicée et au fruit éclatant. D’entrée de jeu le nez nous annonce qu’on est devant un monstre, complexe, envoûtant, séducteur sans être trop expressif. Puis la bouche nous enivre avec une texture soyeuse, un focus remarquable, un vin qui ne fait que gagner en ampleur du début à la fin. Incapable de rechacher…la grande classe.

-Morey Grand cru Bonnes Mares : après une cuvée impeccable, je croyais retomber sur terre, mais on a ici un nez qui est si charmeur qu’on oublie le Clos de Bèze et on se plonge dans un vin qui nous semble prêt à boire malgré que son élevage ne soit pas terminé. Bâti sur une structure évidente mais aux tanins sucrés une harmonie et une intégration des saveurs irréprochable, on trouve ici l’alliance parfaite entre élégance et structure du pinot noir à Morey Saint-Denis. Encore une fois je n’arrive pas à recracher.

-Morey Saint-Denis blanc: un des rares blancs de la côte de nuit, j’y goûte sans avoir aucune attente. Vin à la grande minéralité, une acidité bien en place mais avec une certaine richesse, un léger toasté en bouche. Vin très droit avec une belle fraicheure et un peu de gras en même temps…très bien.

Je tiens à remercier la famille Clair ainsi que M. Brun de m’avoir reçu avec tant de gentillesse, rarement ai-je rencontré un vigneron aussi humble, sincère et obligeant que M. Brun, surtout quand on considère la renommée du domaine.
avatar
Alex Savoie

Messages : 76
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 37
Localisation : Paris/Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un grand de la Côte de Nuits - Visite chez Bruno Clair

Message par Michel Therrien le Jeu 29 Mar 2012 - 10:33

Isabelle et Bruno Clair seront au Qc en mai prochain.
Deux soirées sont prévues avec eux pour la dégustation du millésime 2008.
http://www.seguinrobillard.ca/Seguin_%26_Robillard/Clair_Degustation.html

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum